SHARE
Lorsqu’un individu se repent et regrette son erreur, qu’il s’agisse d’un acte volontaire ou involontaire, il doit faire in vidouï (confession). Le pardon divin n’est obtenu que par un repentir sincère.

eloulA l’époque du Temple il y avait le bouc ; de nos jours un repentir sincère peut à lui seul procurer le pardon divin. Même celui qui a été un impie toute sa vie a cette possibilité de repentir et de pardon.

Certains péchés sont effacés immédiatement, alors que d’autres seulement par la suite.

  1. Si un individu a omis d’accomplir une obligation de la Thora non passible de kareth (retranchement) la techouva permet d’obtenir le pardon immédiatement.
  2. S’il s’agit d’une transgression de la Thora (sans kareth) le pardon est mis en suspens par la techouva et yom kipour le scelle. (le confirme).
  3. Si la transgression est passible de karet, la techouva et yom kipour mettent le pardon en suspens et les épreuves et souffrances de la vie viennent le sceller.
  4. Si la transgression a causé la profanation du Nom Divin Yom-Kippour et les souffrances mettent le pardon divin en suspens et la mort vient le sceller.

Quand une techouva est-elle vraie?

Si l’individu a la possibilité de refaire un péché et qu’il s’en abstient , ni par peur , ni par faiblesse, mais à cause de sa techouva. Un individu a volé un commerçant, s’étant trouvé seul dans le magasin. Sa techouva est réelle si, se trouvant à nouveau seul dans les mêmes conditions, il résiste à la tentation de voler de nouveau.

En quoi consiste la techouva?

En premier lieu, il faut au pêcheur abandonner son péché, le repousser de ses pensées, prendre la ferme décision de n’y plus jamais y revenir. Regretter ses actions passées, confesser (vidouï) sa faute à D’.

Lorsqu’il s’agit de péchés concernant les relations humaines , la confession même publique est nécessaire; pour ce qui est des relations entre l’homme et D’ BIEN AU CONTRAIRE la Confession (vidouï) ne concerne que Lui.

La techouva est valable à chaque instant, mais bien plus acceptée pendant les 10 jours de pénitence, qui vont de ROCH HACHANA à KIPPOUR.

La techouva et Yom – Kippour ne procurent le pardon que pour les fautes envers D’ ; quant au rapport entre les hommes, le pardon du lésé est indispensable. Il est interdit à un individu d’être cruel et de refuser le pardon à son prochain.

Celui qui regrette une bonne action et ne croit pas à son intérêt, en perd tout le mérite.

La sonnerie du shoffar rappelle l’homme à l’ordre, lui dit de sortir de son sommeil, de faire le bilan de l’année passée, de faire techouva et de se rappeler D’. Aussi augmente-t-on de façon sensible pendant ces 10 jours entre ROCH HACHANA et KIPPOUR les efforts pour ce qui est de la tsedaka, les bonnes œuvres et les mitsvot.

Voici ceux qui n’ont pas droit au monde futur:

  1. Les »minim » (ceux qui nient l’existence de D’ et adorent les astres)
  2. Les « apikorssim » (ceux qui nient l’existence de la prophétie)
  3. les « moumarim » (ceux qui ont renié la Thora et commettent des péchés publiquement et par provocation).
  4. Les « mossrim » (les délateurs). Il existe deux sortes de dénonciateurs: Celui qui livre son prochain aux non-juifs pour qu’ils l’exécutent ou le maltraitent, et celui qui livre l’argent de son prochain à des non-juifs où à un oppresseur considéré comme goy. Ces deux catégories n’ont pas part au monde futur.

Quand décrète-t-on que l’un des cas cités n’a pas part au monde futur? Lorsqu’il meurt sans s’être repenti. Mais s’il renonce à sa voie perverse et qu’au moment de mourir il est en état de techouva, il a part au monde futur car rien ne résiste à la techouva. Même celui qui a renié D’ toute sa vie mais fait techouva à la fin de ses jours, il aura part au monde futur: D’ dit: paix, paix pour qui s’est éloigné comme pour le plus proche! Je le guérirai. (ISHAYA)

Il est possible que l’homme commette un grave péché ou de nombreuses fautes au point que la punition consiste à lui ôter l’option d’abandonner sa perversité : « Ils raillaient les messagers de D’, dédaignaient ses Paroles et tournaient en dérision ses prophètes, jusqu’à ce que le courroux du Sei-gneur s’accrut contre Son peuple de façon irrémédiable.

Pharaon et de même Sihon à causes de leurs péchés furent condamnés à l’impossibilité du repentir: « Car l’Eter-nel ton D’ avait raidi son esprit et endurci son cœur ».

Les kananéen également, à cause de ses péchés fut condamné à l’impossibilité du repentir, jusqu’à entrer en guerre avec Israel: « C’était que D’ avait voulu endurcir leur cœur de façon à ce qu’ils engagent la lutte avec Israel et qu’ils soient anéantis ».

De même en ce qui concerne les égyptiens : Tout celui qui opprima et maltraita Israel était libre, s’il avait voulu, de s’en abstenir, car D’ n’avait pas fixé la méconduite de cet individu. Il s’est contenté d’annoncer à Abraham que sa postérité serait asservie en terre étrangère.

L’homme n’a pas la faculté de savoir comment D’ prévoit l’avenir.

Etant donné que chaque individu est doté du libre arbitre (des questions n’hésitez pas) l’homme doit essayer de se débarrasser de ses fautes afin de mourir en état de techouva et mériter le monde futur.

Tous les prophètes ont recommandé la Techouva car elle est le clé de la rédemption. La THORA nous a promis qu’ISRAEL finira par faire TECHOUVA à la fin de son EXIL et la GUEOULA suivra IMMEDIATEMENT.

Que la valeur de la techouva est grande! Hier, ce fauteur était écarté de l’Eter-nel D’ d’Israel: « vos méfaits ont mis une barrière entre vous et votre D’. » Il implorait D’……et n’était pas exaucé, comme il est dit: « Même si vous multipliez les prières, J’y resterai sourd » …..mais aujourd’hui, baal techouva, il est attaché à la présence divine, comme il est dit: « Il implore D’ et il est immédiatement exaucé »: « Avant qu’ils m’appellent, Moi Je répondrai »…. »Alors l’Eter-nel prendra plaisir aux offrandes de Juda et de Jerusalem, comme Il le faisait aux jours antiques, dans les années d’autrefois » (Malakhie).

http://dafina.net

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site: http://www.terrepromise.fr

Copyright Terre Promise © Elishean/2009-2015/Terre Promise



Print Friendly, PDF & Email