SHARE

L’incroyable histoire des protégés de Christophe Colomb

L’histoire des pirates juifs des mers des Caraïbes. Une histoire qui s’étend du XVe au XVIIIe siècle et qui commence dans le drame, l’annexion du Royaume de Grenade par Isabelle la Catholique, et, avec, l’expulsion des Musulmans et des Juifs d’Espagne, l’inquisition.

pirates juis 2S’il existait des pirates juifs en Méditerranée depuis l’Antiquité, c’est l’Inquisition et leur expulsion qui va pousser des Juifs audacieux, surtout ceux contraints de se convertir au catholicisme, à vouloir se venger des Espagnols, et des Portugais. Les uns s’installent en Méditerranée, d’autres, à la suite de Christophe Collomb, embarquent pour le Nouveau Monde, où ils s’allieront aux Anglais et aux Hollandais pour piller or et produits du Nouveau Monde à leur ennemis communs : Espagnols et Portugais.

Sinan Reis, bras droit de Barberousse

Sinan Reis était membre d’une famille séfarade ayant fui la péninsule après le décret d’expulsion et qui trouvera refuge dans l’Empire Ottoman. Il devient pirate et le bras droit de Barberousse.

Parmi ses hauts faits d’armes on peut citer sa victoire contre l’Armada espagnole en 1538 à la Bataille de Prévéza, considéré par nombre d’historiens comme la plus grande victoire maritime ottomane contre l’Espagne. Ses bateaux étaient frappés de … l’Étoile de David.

Samuel Pallache est lui, né au Maroc, en 1550. Marchand, diplomate, pirate, il œuvre pour unir Amsterdam et le Maroc face à un ennemi commun : l’Espagne.

« Il sera le premier a obtenir un accord entre un pays chrétien et un musulman. Dans ce même contrat il négocie la présence d’une communauté juive à Amsterdam et la construction de la première synagogue de la ville, dans laquelle on peut voir la tête de mort et les fémurs. Cet érudit est accueilli en héros lorsqu’il décide de venir là, en 1615, pour y finir sa vie ».

Dans Les Pirates Juifs des Caraïbes, l’historien américain Eward Kritzler revient sur l’histoire des Juifs expulsés d’Espagne qui s’installèrent aux Amériques. Une émancipation tumultueuse.

Certes, ils peuvent être colons ou, plus sûrement, marchands et financiers. Mais ils sont aussi soldats, marins et boucaniers. C’est à ces personnages qu’Edward Kritzler consacre son livre. Il montre justement que ce grand bouleversement est une étape importante dans le mouvement général d’émancipation des Juifs d’Europe.

livre les pirates juifsCe livre raconte, dans un style extrêmement vivant, la formidable histoire, haute en couleurs et encore mal connue, de ces Juifs séfarades partis au XVIe siècle à la conquête du Nouveau Monde après l’expulsion d’Espagne. Un récit qui se lit comme un roman d’aventures, qui nous mène d’Espagne à New York et d’Amsterdam au Brésil et à Mexico. .

L’accès au Nouveau Monde leur étant globalement interdit du fait de leur religion, ces marranes se feront passés pour des « nouveaux-chrétiens » du Portugal (par opposition aux « vieux-chrétiens » ou chrétiens de souche). Leurs fabuleuses aventures sont relatées avec leur lot d’intrigues, de drames, de rebondissements, de défaites et de victoires sur les Inquisiteurs encapuchonnés de la Sainte Terreur.

La narration est également traversée par la rocambolesque entreprise de trois Juifs hollandais et de leurs enfants, tous des pirates notoires ! partis à la recherche du trésor de Christophe Colomb dans les montagnes de Jamaïque. On prétend que leur quête aurait échoué. Mais pour avoir découvert aux archives l’existence de documents inédits, l’auteur, Edward Kritzler, a cependant de bonnes raisons de croire le contraire…

Cliquez ici pour acheter ce livre

Réalisé à partir de plusieurs Sources

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site: http://www.terrepromise.fr

Copyright Terre Promise © Elishean/2009-2015/Terre Promise



Print Friendly, PDF & Email