SHARE
L’Autorité des Antiquités en Israël, en association avec l’Université de Caroline du Nord aux USA, et sous la direction de l’archéologue américaine Jodi Magness mènent depuis 5 ans une campagne de fouille en été sur le site de la synagogue antique de Houkok en basse Galilée, non loin du lac de Tibériade.

Près de l’actuel kibboutz de Houkok, se trouvait un village qui était prospère à l’époque byzantine. Après la destruction du second Temple, des juifs avaient quitté la Judée pour la Galilée où on trouve nombre de synagogues antiques. Celle-ci est datée du Veme siècle de notre ère.

hokok-elephantsCe qui fait la particularité des ruines de cette synagogue, ce sont les nombreux morceaux de mosaïque découverts à chaque fouille, et qui recouvraient le sol de l’édifice. On trouve ainsi des scènes de la Bible : Samson et des renards, Samson entre les deux colonnes du palais de Gaza, et plus récemment, la traversée de la mer Rouge, où l’on voit -image ci-dessus- un poisson mangeant un soldat égyptien. Une scène de l’Arche de Noé vient d’être aussi trouvée récemment.

Ce qui est encore plus rare, un morceau de mosaïque montre des personnages et des éléphants, et l’archéologue Jodi Magness pense qu’il s’agit d’une représentation d’Alexandre le Conquérant et de ses éléphants, lors de sa rencontre avec le Grand prêtre. Voir ci-dessus le dessin de l’elephant. Or cette anecdote ne figure pas dans la Bible, mais est racontée dans la tradition juive.

Autres morceaux de mosaïque : hokk-fresquehokok-homme-et-chevalhokok-israel-mosaics.adapt.1190.1hohok mosaiquehttp://www.francogalil.com

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site: http://www.terrepromise.fr

Copyright Terre Promise © Elishean/2009-2015/Terre Promise



Print Friendly, PDF & Email