SHARE

Inspirée du Sefer Maasse Avoth de Raphaël Bensimhon

moise-de-michel-angeMoïse de Michel-Ange

Année Hébraïque / Civile avant notre ère
  • 7 Adar 2368 (-1392) : Naissance de Moïse (Moshe) en Egypte.
  • 2386 (-1374) : Moïse s’enfuit au pays de Kouch. Il a 18 ans.
  • 2435 (-1325) : Il quitte Kouch pour Madian. Il a alors 67 ans.
  • 2444 (-1316) : Moshe épouse à 76 ans la fille de Yithro, Tzippora dont il a 2 fils.
  • 15 Nissan 2447 (-1313) : Episode du Buisson Ardent : Moshe reçoit la mission de libérer les Bné Israël. Il part en Egypte. Il a 80 ans.
  • Il se présente devant Pharaon et demande la libération des Bné Israël et leur départ d’Egypte.
  • Av 2447 à Nissan 2448 : Durée des 10 plaies
  • 2448 (-1312) : L’année de la Libération du peuple hébreu après
210 ans de servitude.
  • – 1er Nissan : Premier Roch ‘Hodesh : Moïse parle du sacrifice de Pessah aux Bné Israël.
  • – 10 Nissan : Préparation de l’Agneau Pascal
  • – 14 Nissan : Sacrifice de l’agneau de Pessah pour la 1èrefois.
  • – Dans la nuit du 14 au 15 Nissan Minuit : Plaie des premiers-nés et 1er Seder
  • – Au matin du 15 Nissan, Moïse organise l’exode des Bné Israël.
  • – 21 Nissan C’est le 7eme jour de Pessah : Traversée de la Mer Rouge
  • – 15 Iyar : La Manne tombe du ciel
  • – 5 Sivan : Les Bné Israël déclarent « Maasse Venichma : nous ferons et nous comprendrons »
  • – 6 Sivan : La Révélation sur le Mont Sinaï : Moshe reçoit les10 Commandements.
  • – 17 Tamouz : Episode du Veau d’Or
2449 (-1311) : 2ème année de la Sortie d’Egypte
  • – 1er Tichri : Premier Roch HaChana
  • – 10 Tichri : Moshe rapporte le pardon divin : c’est le 1er Kippour
  • – 11 Tichri : Construction du Michkan
  • – 28 Sivan : Envoi des Explorateurs en Eretz Canaan
  • – 9 Av : retour et mauvais rapport après 40 jours
Du 9 Av 2449 jusqu’à la fin de la 39 ème année (2488)
  • (-1311 – 1272) : Les Bné Israël séjournent dans le désert et effectuent 42 étapes.
  • 10 Nissan 2488 (-1273) : Mort de Myriam à 125 ans et disparition du Puits
  • 1er Av 2488 : Mort de Aaron à 123 ans, quelques mois avant Moshe
2488 : Moshe explique la Torah et les 613 mitzvot au peuple pendant 36 jours.
  • 2488 à 3408 (-1312 à +352) : transmission des lois par Moshe, à Aaron, ses fils, Josué, les Anciens, les Juges, les Prophètes, le peuple, en une chaîne ininterrompue jusqu’à la Construction du 2dTemple.
  • 7 Adar 2488 : Mort de Moshe à 120 ans. Josué lui succède.
  • 2489 (-1271) : Josué et les Tribus entrent en Eretz Canaan (Eretz Israël)

MOSHE RABBENOU : SA VIE, SON OEUVRE

Le 7 Adar 5776, soit le 16 février 2016 c’était la Hilloula de Moïse, Moshe Rabbenou.

Le terme Hilloula vient de Hallel qui signifie louanges en l’occurrence celles d’un Tzadik comme Moïse. A cette occasion, nous commémorons la date anniversaire de sa naissance et aussi de sa mort le même jour. Nous rappelons ses traits de caractères, ses actions, son amour du peuple juif et sa proximité avec Hachem.

Moshe n’était pas n’importe qui. C’était le prophète par excellence, le législateur, l’Homme de D. qui a libéré le peuple juif de sa servitude en Egypte et qui lui a donné la Torah.

Il a vécu 120 ans et on peut dire qu’il a vécu en 120 ans plusieurs vies, en trois épisodes.

La jeunesse

Moïse est le fils de 2 personnages éminents Amram, son père de la tribu de Lévi, dirigeant de sa génération et Yokhéved sa mère, de la tribu de Lévi aussi, sage-femme qui va jouer un rôle salutaire auprès du peuple hébreu en Egypte. Moïse est aussi le frère du premier Cohen Gadol, Aaron et de Myriam, prophétesse, tous trois égaux en piété et en dignité morale, à une époque pleine de dangers et lourde de menaces, en Egypte, pendant l’esclavage.

La naissance de Moshe est un événement extraordinaire au sens littéral du terme.

Alors que Pharaon avait décrété la mort des premiers-nés hébreux qui menaçaient son trône, et que les parents s’étaient séparés de crainte d’avoir un garçon voué à l’extermination, Moshe vient au monde à 6 mois, et au dire de nos Sages « la maison fut inondée de lumière ».

Moshe était très beau et circoncis de naissance signe de la perfection d’un futur tzadik.

Il reçut 10 noms mais c’est le nom de Moshe donné par sa mère adoptive, Batya, la fille de Pharaon, qui va lui rester à jamais. Il faut dire que sa mère et sa sœur voulant le protéger, le confièrent au Nil espérant un miracle qui d’ailleurs se produisit car Batya eut pitié de l’enfant et l’adopta. Moshe « sauvé des eaux » *fut le nom qu’elle lui donna et qu’il garda jusqu’à sa mort.

Ainsi Moshe bénéficia de l’amour, de la tendresse et du secours de 3 femmes au chevet de son berceau.

Moshe va grandir et devenir de plus en plus beau à tel point que même Pharaon va s’attacher à lui. Un incident qui n’aura pas d’autre conséquence que la difficulté de parler pour Moïse, démontre que Pharaon aimait beaucoup le petit garçon :

A 3 ans Moshe prit la couronne du Pharaon et la mit sur sa tête.

C’était un mauvais présage pour le conseiller du Pharaon, Bilam, qui préconisa la mort alors que les autres conseillers (Yithro et Yov) se taisaient.

Mais Pharaon qui aimait l’enfant passa outre et les années passant il va reconnaître des qualités exceptionnelles du jeune homme en lui confiant la responsabilité de la maison royale.

Malgré une éducation égyptienne, Moshe reste un Hébreu. Devant les souffrances endurées par ses frères il va réagir car il ne supporte ni la tyrannie, ni l’injustice.

C’est ainsi qu’il tue un égyptien qui frappait un hébreu et souillait sa femme. La victime ne lui en sera pas reconnaissante et ira le dénoncer à Pharaon.

Cette attitude déconcerte Moshe qui découvre la haine gratuite, la discorde et les querelles au sein du peuple. Il s’enfuit d’Egypte car il est menacé de mort.

* משה, MSH, Mosheh ou Moshé), car, disait-elle, des eaux je l’ai sauvé » (MSYTHW, Mechitihou).

Les séjours africains

Au pays de Kouch

Les sources diffèrent quant aux activités et aux lieux de vie de Moshe quand il quitte l’Egypte. La Torah est très elliptique quand elle écrit (Exode/Chemot Chp 2 verset 15) :

« Moïse s’enfuit de devant Pharaon, et s’arrêta dans le pays de Midian, où il s’assit près d’un puits. »

En vérité il va s’écouler de nombreuses années pendant ces faits.

Ramban (Nahmanide) remarque que pendant cette longue période, entre Egypte et Midian, Moshe a erré « d’un pays à l’autre et d’un royaume à l’autre »

Le Midrash nous apprend que Moshe quitte l’Egypte à 18 ans (en -1374 avant notre ère) _ ou à 40 ans selon d’autres sources _ et qu’il arrive au pays de Kouch** c’est-à-dire au Soudan ou en Ethiopie actuels (voir carte du monde).

Il y reste pendant plus de 40 ans, devient roi de Kouch, règne avec succès, gagne des guerres et épouse même la femme du roi précédent, Kokénus, mais il ne l’approcha pas. Ce qui rendit caduque le mariage et de fait Moshe fut renvoyé avec de grands honneurs (pour tous les services qu’il avait rendus à ce pays-là).

L’intention d’Hachem selon les commentateurs était de retenir Moshe jusqu’à ce que le moment de la rédemption des Bné Israël arrive.

En fin de compte, Moshe décide de partir pour Midian (au sud d Eilath dans le Sinaï) Il a alors 67 ans.

**NB : Kouch est un des 4 fils de Ham, petit-fils de Noah. Nimrod descend de lui.

Moshe à Midian

C’est à Midian que régnait le grand prêtre des païens Yithro qui avait 7 filles dont l’une Tsippora va devenir la femme de Moshe.

Yithro était l’un des conseillers de Pharaon qui s’était enfui d’Egypte en désaccord avec la politique anti-hébreue du Roi.

Selon Elie Munk, c’est le père de Yithro (Reouel) qui accueille Moshe à son arrivée à Midian. Quand il apprend que ce dernier s’est enfui d’Egypte, il le fait jeter en prison où il va rester pendant 10 ans nourri et soigné secrètement par Tsippora.

En sortant de prison, Moshe découvre dans le jardin de Rëouel un bâton de saphir que Yithro avait ramené d’Egypte, le volant à Pharaon, qui lui-même le tenait de Joseph. Ce bâton a une histoire merveilleuse : créé pour Adam à la Création, il portait gravés le nom divin ainsi que les 10 lettres initiales des 10 plaies d’Egypte.

Il devait servir à susciter les plaies, à ouvrir la Mer Rouge et faire tomber la Manne du ciel. Yithro l’avait ramené à Midian et l’avait planté dans le jardin et dès lors personne n’avait pu le déterrer.

Or Moshe l’enleva sans problème et Yithro devina qu’il serait le libérateur des Hébreux. Il lui donna sa fille Tzippora qui se convertit à la religion de Moïse. D’ailleurs Yithro comprenant la vanité des idoles s’était depuis longtemps rangé à la foi monothéiste.

Ainsi le plus grand théologien et le plus grand prophète de l’époque se trouvaient liés par des liens familiaux.

Et Moshe devait réussir à faire rayonner la foi du Dieu unique au sein même des nations païennes (Munk).

De l’union de Moshe et Tzippora naquirent 2 fils, Guershon et Eliezer sur lesquels nous ne savons pas grand-chose. Et Moshe devint berger.

Alors que se déroulent ces événements, la Torah nous apprend abruptement que le Roi d’Egypte mourut et que le peuple d’Israël gémit sous le poids de l’esclavage (Exode Chp 2 verset 23). C’est pour nous préparer à l’intervention prochaine d’un libérateur.

Le Buisson Ardent

Le futur libérateur Moshe, alors qu’il gardait les troupeaux de Yithro, au fond du désert arriva au Mont Sinaï. Il aperçut un ange « dans un jet de flamme au milieu d’un buisson » (chp 3 verset 2). Le mot buisson séné סנה en hébreu est à l’origine du nom Sinaï ס’נ’ .

Ce qui intrigua Moshe c’est que le buisson brûlait sans se consumer. Mais il comprit rapidement qu’il était l’objet d’une révélation divine, quand Hachem lui apparut et qu’il lui ordonna d’aller en Egypte libérer les Hébreux et les conduire dans la terre ruisselante de lait et de miel (lait des chèvres et miel des dattes et des figues) :Eretz Israël.

Mais Moshe est l’humilité même et il argumente : « je ne suis pas digne, je ne sais pas parler… » Du verset 11 chp 3 au verset 17 chp 4

Moshe ne cesse d’opposer son refus. Ce qui va provoquer la colère d’Hachem pourtant très patient. Selon le Midrach, ces tractations vont durer 6 jours et le 7ème jour Moshe propose d’être remplacé par son frère Aaron.

C’est ainsi que Moshe perdit l’occasion de devenir Kohen Gadol et qu’il resta Levi tandis que son frère Aaron devint Kohen Gadol à sa place.

Après un dialogue surréaliste entre Moshe et la divinité, Moshe convaincu tant bien que mal de partir en Egypte, s’en retourne chez Yithro et il lui annonce sa décision.

Moshe part donc et Aaron son frère vint à sa rencontre. Moshe avait alors 80 ans.

La libération du peuple Hébreu

Les Dix plaies

Conformément à l’ordre reçu, Moshe retourne en Egypte où aidé de Aaron, il va se confronter à Pharaon en disant : « Le Dieu de mes aïeux m’a dit de te déclarer : « laisse sortir mon peuple ! »

Par sa réponse, Pharaon marque son incrédulité : De qui parles-tu? Qui est ce Dieu? je ne le connais pas ! »

La notion d’un Dieu unique, infini et tout-puissant est incompréhensible aux anciens peuples païens. Aux refus successifs de Pharaon, Moshe va opposer les miracles divins – les 10 plaies – qui n’impressionnent pas les Egyptiens. Il faut savoir que les Egyptiens étaient très forts en sorcellerie et en pouvoirs magiques.

Et ce dialogue de sourds va durer pendant un an, l’année 1312 avant notre ère.

Chaque mois, pendant 3 semaines consécutives, Moshe et Aaron avertissaient Pharaon de la manifestation de la plaie et devant l’obstination de Pharaon, déclenchaient la plaie qui durait une semaine. Pharaon promettait l’exode puis reprenait sa parole sitôt la plaie finie.

Au total 10 plaies avant que Pharaon anéanti par la mort de son premier-né (dixième plaie) ne se décide enfin à laisser partir le peuple.

210 ans s’étaient écoulés depuis que l’esclavage s’était intensifié en Egypte.

Au matin du 15 Nissan Moshe organisa le départ. C’est La Sortie d’Egypte (Yetsiat Mitsraïm) que nous avons le devoir de raconter aux enfants les soirs de Pessah, comme nous allons bientôt le faire cette année en Avril.

Les jours qui suivirent le départ virent l’anéantissement de l’armée de Pharaon revenu une dernière fois sur sa parole, au moment de la traversée de la Mer Rouge.

Les 40 ans dans le désert

Le voyage qui aurait dû durer quelques semaines pour arriver en Eretz Canaan va durer 40 ans au cours desquels Moshe et les Bné Israël vont connaître diverses péripéties.

Des événements importants vont marquent le séjour dans le désert, pendant 40 ans, au cours de 42 étapes. Ils relatent les attitudes des Hébreux tantôt dociles, tantôt rétifs et rebelles. La tombée de la Manne nourriture divine qui pouvait avoir toutes sortes de goûts va vite dégoûter certains qui vont réclamer des cailles.

Quand l’eau vient à manquer, on cherche querelle à Moshe qui reste patient sauf quand il frappe le rocher pour faire jaillir une source.

Les Amalécites attaquent le camp alors en plein doute (doute safeqet Amalec : même guématria = 240

L’événement le plus extraordinaire reste le Don de la Torah le 6 Sivan. Les Bné Israël sont alors au 49 ème degré de pureté et acceptent les 10 Commandements dans l’extase et la crainte de D.

Moshe monte sur la Montagne du Sinaï et va rester 40 jours sans boire ni manger ni dormir et tailler les Tables de la Loi.

A son retour les Bné Israël qui ne l’attendaient plus, vont fabriquer le Veau d’Or. Quand Moshe redescend il brise les Tables et détruit le Veau d’Or. Il fait exécuter les coupables environ 3000 hommes. Puis il remonte sur la montagne, obtient le pardon d’Hachem et redescend avec de nouvelles Tables : c’est Kippour le 10 du 7ème mois.

A son retour Moshe irradie de lumière et est obligé de porter un voile sur son visage.

Au cours de la deuxième année du séjour dans le désert les Explorateurs envoyés par Moshe pour explorer le pays reviennent après 40 jours, avec un mauvais rapport ce qui provoque une colère divine inégalée telle que Hachem veut détruire ce peuple.

Grâce aux exhortations de Moshe, Hachem ne détruit pas le peuple mais toute la génération qui a dénigré le pays ne rentrera jamais en Eretz Canaan. De plus le séjour dans le désert est prolongé de 39 ans.

Pourtant avant, le Michkan (le Temple en miniature) avait été construit et inauguré avec une belle réussite. Mais les Bné Israël devaient à nouveau se rebeller contre Moche avec à leur tête, un cousin de Moshe, Korah. Querelle qui se termina très mal pour les insurgés.

Au bout de 40 ans Myriam meurt et avec elle le puits disparait, privant d’eau les Bné Israël. Ensuite c’est Aaron qui rejoint ses pères. Avec lui disparaissent les nuées de gloire qui les protégeait et les guidait.

Mais cette fois-ci on est près du but et tandis que les membres de la tribu de Lévi, les femmes, les enfants et les hommes âgés de plus de 60 ans, c’est-à-dire tous ceux qui n’avaient pas fauté s’apprêtent à rentrer en Eretz, Moshe lui n’est pas autorisé à le faire malgré ses prières.

Cependant Hachem lui révéla l’histoire du monde jusqu’au jugement dernier et lui montra la Terre d’Israël, depuis le Mont Pisga en face de Jéricho (Deutéronome/Dvarim chp 34 versets 1 à 5)

Avant de mourir Moshe va désigner son successeur : Josué. Il entreprend aussi de rappeler aux Hébreux l’essentiel de l’enseignement révélé par Hachem. Il bénit les Tribus.

La mort de Moshe

La mort de Moshe est relatée très sobrement à la fin du livre de Dvarim/Deutéronome (chp 34 versets 5 à 7) : « C’est donc là que mourut Moché, le serviteur de l’Eternel, dans le pays de Moav, sur l’ordre d’Hachem. Il fut enseveli dans la vallée de Moav face à Beth-Peor ; mais nul n’a connu sa sépulture jusqu’à ce jour. Moïse était âgé de 120 ans quand il mourut ; son regard ne s’était point terni, et sa vigueur ne s’était point épuisée. »

Mais les commentateurs nous en disent plus :

Moshe est mort comme Joseph et David un samedi soir à l’heure de Minha. De plus, ce fut Hachem et non l’ange de la Mort qui par un baiser divin enleva l’âme de Moche tout comme celle de Myriam et celle d’Aaron. Et c’est Hachem lui-même qui l’ensevelit quelque part en Transjordanie actuelle. Une région qui est chère aux yeux d’Israël.

L’endroit est resté secret pour ne pas que son tombeau soit un lieu de culte et d’idolâtrie.

Moshe a été unique parmi les prophètes : A la différence des autres prophètes qui transcrivaient leur vision en des mots, Moshe lui, parlait directement à Hachem et argumentait avec la Divinité, toujours avec le souci de défendre le peuple hébreu.

« Il ne s’est plus levé de prophète en Israël comme Moshe, que Dieu ait connu face à face » (Deutéronome /Dvarim Chp 34 verset 10)

Sa parole continue de résonner en nous, son esprit est toujours vivant et il nous est aussi proche que s’il était en vie. Sa Torah rayonne comme au premier jour et c’est pourquoi il est surnommé encore de nos jours Moshe Rabbenou.

Esther Bénichou Février 2016

Bibliographie

Raphaël Bensimhon : « Sefer Maassé Avoth »Généalogie et biographie des personnages bibliques
Elie Munk : « La Voix de la Torah »
André et Renée Néher : « Histoire biblique du Peuple d’Israël »
Rabbi Moshe Weissman : « Le Midrash raconte »

Divers sites Internet

Torah-Box.com
Lamed.fr
Sites RavTouitou et Rav Dynovisz

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site: http://www.terrepromise.fr

Copyright Terre Promise © Elishean/2009-2015/Terre Promise



Print Friendly, PDF & Email