SHARE
Au nord-est de l’Inde, les Kukis se revendiquent comme les descendants de l’une des tribus perdues d’Israël. Devant leur ferveur, le grand rabbin d’Israël a autorisé les membres de cette minorité à immigrer en Israël.

Ces familles se sont souvent installées en Judée Samarie, et une majeure partie des hommes Kukis, guerriers dans l’âme, se sont engagés dans l’armée.

Ces juifs d’Asie auraient été forcés à l’exil aux confins de l’Inde, du Bangladesh et de la Birmanie, il y a près de 2 700 ans. Aujourd’hui, ils pratiquent un judaïsme archaïque et se présentent, un peu à l’image des Falachas éthiopiens, comme l’une des tribus perdues d’Israël auxquelles l’Ancien Testament fait référence.

http://www.dreuz.info/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site: http://www.terrepromise.fr

Copyright Terre Promise © Elishean/2009-2017/Terre Promise



Print Friendly, PDF & Email