SHARE
L’étiquetage du vin produit au-delà de la ligne Verte restera « Made in Israël ». L’Agence canadienne d’inspection des aliments se reprend après une initiative de la province de l’Ontario.

5501_2017-07-19_16-59-14_Canada

La Régie des Alcools de l’Ontario n’avait pourtant fait que suivre une directive reçue d’Ottawa.

Une note de l’Agence canadienne d’inspection des aliments en date du 6 juillet demandait en effet aux négociants en vin à usage religieux de « ne plus importer ni vendre comme ‘produits en Israël’ des vins qui venaient en réalité de Cisjordanie ou d’autres territoires occupés ».

La Régie provinciale faisait aussitôt suivre et précisait que la mesure devait d’ores et déjà s’appliquer aux vignobles de Psagot et de Shiloh, tous deux en Samarie, en attendant d’allonger la liste.

La communauté juive canadienne n’a pas tardé à réagir, contraignant l’ACIA à vérifier ses sources et à faire machine arrière.

Dans un communiqué publié le 13 juillet, l’Agence « regrette » le malentendu : « Notre évaluation ne tenait pas pleinement compte de l’Accord de libre-échange Canada-Israël (…) les vins en question adhèrent à l’Accord, et nous confirmons donc que ces produits peuvent donc être vendus avec l’étiquetage actuel ».

Certains responsables communautaires estiment pourtant qu’il ne faut pas relâcher la vigilance, car la campagne du BDS cherche aussi à gagner du terrain au Canada, même si jusqu’à présent les autorités fédérales canadiennes veillent au respect des accords qui les lient à Israël.

Le succès des vignerons de Judée-Samarie

vin-israel

La cave de Psagot qualifie son vin du Sinaï de mélange « modeste mais distinctif » de Shiraz et Cabernet Sauvignon.

Une longue histoire…

Comme tous ses vins, la bouteille est estampillée de l’image d’une médaille datant du premier siècle CE trouvée dans une caverne crayeuse de Judée Samarie et porte les mots en hébreu «Pour la liberté de Sion». La pièce, explique son catalogue, « symbolise la préservation de la tradition de vinification, vous offrant un avant-goût de notre histoire ».

Pour Yaakov Berg, PDG de Psagot Winery et ses concurrents, la production de vin en Judée Samarie est un mélange de commerce et d’idéologie.

Les caves des localités juives ont connu un essor en Judée-Samarie au cours de la dernière décennie. Selon un rapport de 2011, les localités juives sur le territoire abritent 29 des 150 établissements vinicoles en Israël, contre 14 dans le célèbre pays viticole du Golan Heights.

Plusieurs propriétaires de vignobles de localités juives de Judée-Samarie ont signalé des augmentations exponentielles de la production depuis le début des années 2000, la plupart de leurs vins étant vendus en Israël. Berg a déclaré que sa cave de Psagot a produit environ 300 000 bouteilles de vin l’année dernière et a vendu environ 65% d’entre elles localement -100 fois plus que lors de son ouverture en 2003.

Berg a décrit l’épanouissement de la vie juive et de la viticulture en Judée-Samarie comme une affirmation de la droiture du projet sioniste pour ramener les Juifs dans leur patrie biblique après deux millénaires passés en Diaspora. « Ce message », a-t-il dit, « a porté ses fruits ».

« La terre n’acceptait personne. Elle a attendu le retour de ses fils », a-t-il déclaré lors d’une interview dans sa cave. « Le vin est la meilleure chose qui puisse arriver à la Judée- Samarie. C’est un très bon outil. Quand les gens viennent ici pour boire, ils font connaissance avec nous et ils voient comment nous vivons. Cela fait une énorme différence. Énorme. »

Pendant le règne des anciens royaumes juifs, le vin était un produit agricole majeur du Levant.

Lorsque les Ottomans ont capturé la Palestine au 16ème siècle, des siècles après la perte de la souveraineté juive, la production viticole a presque cessé et n’a été renouvelée que par les immigrants juifs à partir de la seconde moitié du 19ème siècle.

Sources : 

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site: http://www.terrepromise.fr

Copyright Terre Promise © Elishean/2009-2017/Terre Promise



Print Friendly, PDF & Email