SHARE
Les juifs écossais l’auront attendu près de 300 ans. Le premier tartan cacher au monde a vu le jour, mariant les valeurs juives et la culture écossaise.

tartan
Le premier tartan cacher au monde est né en Ecosse. [Jewish tartan]
La religion juive interdit en effet le mélange de laine et le lin, avec lequel sont fabriqués les tartans classiques, dans les vêtements. Ce tartan cacher mixe les couleurs de l’Ecosse et d’Israël (blanc et bleu), le jaune du tabernacle (la tente qui abritait l’Arche d’alliance à l’époque de Moïse), l’argent qui orne les tables de la loi et le rouge du vin utilisé dans le Kiddouch (la cérémonie de sanctification d’un jour saint).

Le premier juif d’Ecosse répertorié il y a 300 ans

L’idée de ce tartan cacher est née en 2008, lors d’un dîner de charité organisé à Glasgow. Un dentiste de la ville, Clive Schmulian, avait alors demandé au rédacteur en chef du Jewish Telegraph, Paul Harris, s’il existait des kilts ou des tartans juifs. Constatant que non, les deux hommes ont alors contacté Slanj, l’un des principaux fabricants de kilts en Ecosse, lui demandant de leur proposer trois designs différents. Il sont ensuite publié un sondage dans le Jewish Telegraph, demandant aux lecteurs de choisir leur motif préféré.

Le Rabbin Mendel Jacobs, le seul rabbin né et vivant en Ecosse, a tout de suite adopté le tartan cacher.

«Durant près de 300 ans, les juifs écossais ont attendu leur propre tartan, et il est enfin arrivé. L’Ecosse a une histoire et une culture fortes et les partages depuis toujours avec des gens venus des l’extérieur».

Le premier Juif a été répertorié en Ecosse à Edimbourg, en 1691. Et le pays n’a jamais connu de sentiments antisémites, contrairement à l’Angleterre voisine.

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site: http://www.terrepromise.fr

Copyright Terre Promise © Elishean/2009-2017/Terre Promise



Print Friendly, PDF & Email