SHARE
Sandra Solomon, petite-fille d’un membre éminent du Fatah, proche collaborateur d’Arafat, a déclaré dans une interview qu’elle aime Israël au point de le tatouer en hébreu sur son épaule…
Avec l'aimable autorisation de Sandra Solomon
Avec l’aimable autorisation de Sandra Solomon

Sandra Solomon, âgée de 38 ans, est née en tant que musulmane à Ramallah sous un autre nom. Elle a grandi en Arabie Saoudite et a déménagé au Canada, où elle s’est convertie au christianisme.

Sandra Solomon est la nièce de Sahar Habash, l’un des fondateurs du Fatah et dirigeant de la seconde intifada. Sa famille l’a répudiée après qu’elle se soit convertie au christianisme.

Elle décrit la nécessité de porter un foulard comme l’une des choses qui l’ont éloignée de l’Islam.

Quand as-tu quitté l’Islam et pourquoi?

J’ai quitté l’Islam après avoir appris la nature de l’Islam. L’islam est une idéologie politique sous couverture de religion.

Le fait est que j’ai vécu la majeure partie de ma vie en Arabie Saoudite, et il était très difficile pour moi, en tant que femme, de défendre les droits fondamentaux de l’homme, par exemple en choisissant quoi porter.

J’ai été forcé de porter le hijab, on m’a forcé à ne pas douter de l’islam à l’école et à la maison, et plus tard, j’ai été forcé d’épouser quelqu’un que je ne connaissais pas et que je n’aimais pas. J’ai été agressé physiquement, émotionnellement et mentalement par tout le monde autour de moi, ma famille et mon mari. Vivre sous la charia ne vous permet pas de poser une question.

Quand j’ai appris le Coran et que j’ai lu Muhammad, le fondateur de l’Islam, je suis arrivé à la conclusion que l’Islam ne peut pas être la Parole de Dieu et que c’est une invention dangereuse de l’homme. Le Coran promeut la violence et la haine et exige de chaque musulman qu’il mène une guerre contre les infidèles – en particulier les Juifs.

En plus de tout, l’islam dit que les musulmans doivent continuer le jihad jusqu’à ce que le monde entier tombe entre leurs mains et utilisent tous les moyens disponibles pour établir le califat.

Beaucoup de filles sont violées tous les jours parce que les mariages mineurs sont considérés comme autorisés en vertu de la charia. Je ne peux pas suivre une religion qui prêche la haine et la terreur.

Quand as-tu commencé à admirer l’Etat d’Israël?

J’admire Israël après avoir lu la Bible et être devenu chrétienne. Comme je croit et suit Jésus, je dois me tenir à la vérité.

L’Islam favorise un scénario personnel de l’histoire. J’ai découvert qu’Israël n’a jamais occupé aucun pays, ces terres sont juives depuis des milliers d’années.

J’ai découvert d’où vient le nom de Palestine, et c’est un nom romain donné à Israël afin de rompre la connexion du des juifs avec cette terre, tout comme le fait l’UNESCO.

Maintenant, je sais que les Juifs n’ont jamais conquis la terre de quelqu’un d’autre et qu’Israël a le droit d’exister avec dignité. Je ne déteste personne aujourd’hui, pas même les musulmans et les Palestiniens. Mais je dois rester fidèle à la vérité : les Juifs ont souffert de l’antisémitisme pendant des années, et moi aussi je faisais parti des antisémites autrefois.

J’aime les Juifs qui défendent leurs droits comme chacun a le droit de le faire sur terre.

Un mot sur ton incroyable tatouage?

J’ai un tatouage avec le nom Israël et j’en suis fière de l’avoir fait…

http://www.newsdesk-israel.com

 

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site: http://www.terrepromise.fr

Copyright Terre Promise © Elishean/2009-2017/Terre Promise