SHARE
Cela fait quatre ans que le Rav Ovadia Yossef zts’l, grand décisionnaire du monde religieux séfarade, s’est éteint à Jérusalem, provoquant un grand désarroi parmi ses très nombreux disciples qui perdaient leur guide spirituel. Sa disparition, le 3 Heshvan, a été durement ressentie dans tout Israël où son influence était considérable.
rav ovadia yossef livre
Cliquez l’image pour acheter ce livre

Né à Bagdad le 12 Tichri 5681 (1920), le Rav Ovadia Yossef était monté en Israël à l’âge de 4 ans avec sa famille dont il était le fils aîné. Ses parents se sont alors installés dans le quartier de Bet Israël à Jérusalem et ont ouvert une épicerie. Leur situation financière étant extrêmement précaire, le jeune Ovadia a dû commencer à travailler dès son plus jeune âge.

Il a étudié au Talmud Tora Benei Tsion, révélant très tôt un véritable don et un enthousiasme impressionnant dans l’étude des textes sacrés. Il a écrit son premier livre à l’âge de 9 ans. Alors qu’il n’avait que 17 ans, il a été chargé par le Rav Attia de donner un cours à des pères de famille. Faisant preuve déjà d’un esprit critique très aiguisé, il a analysé le texte qu’il enseignait en donnant son propre point de vue. Cette approche a plu au Rav Attia qui l’a encouragé à continuer dans cette voie.

D’une érudition impressionnante, il a obtenu son titre de rabbin et de Dayan à l’âge de 20 ans et a siégé entre les années 1945-1947 au tribunal rabbinique séfarade de Jérusalem. A cette époque, il était déjà en mesure de répondre aux nombreuses questions qui lui étaient posées par des fidèles, d’Israël et de diaspora, soucieux d’appliquer scrupuleusement la Halah’a.

En 1944, le Rav Ovadia Yossef a épousé Margalit, fille de Rabbi Abraham Halévy Patel, originaire d’Alep, en Syrie.

Entre les années 1947 et 1950, il a occupé le poste de président du tribunal rabbinique en Egypte, à la demande du Rav Ouziel, alors grand rabbin d’Israël. Après son retour au pays, le Rav Ovadia Yossef a étudié à Bnei Tsion, et a travaillé comme Dayan au tribunal régional de Petah’ Tikva.

En 1968, il a été nommé grand rabbin séfarade de Tel Aviv en même temps que le Rav Goren, qui a dirigé la communauté ashkénaze de la ville. En 1972, il a été élu au poste de Rishon Letsion, grand rabbin séfarade d’Israël, prenant la succession du Rav Itshak Nissim. Il a quitté ses fonctions en 1983.

L’année suivante, le parti Shass a vu le jour à l’approche des élections législatives et il est devenu le leader spirituel de la formation politique séfarade d’obédience orthodoxe. Depuis cette époque, il a toujours été considéré comme le guide de ce parti.

Aujourd’hui est le jour d’anniversaire du décès de Rav Obadia Yossef, le Rav Asseraf évoque pour nous son souvenir, avec des anecdotes piquantes montrant combien le Rav était un homme sensible et attachant. Qui n’a pas été marqué par les tapes amicales qu’il donnait à ses visiteurs !

http://www.chiourim.com

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site: http://www.terrepromise.fr

Copyright Terre Promise © Elishean/2009-2017/Terre Promise



Print Friendly, PDF & Email