SHARE
40 ans après les faits, voici un épisode méconnu du rapprochement israélo-égyptien.

Juste avant sa visite en Israël, Anouar el Sadate échappa à la mort. Plus exactement, à un assassinat. Et c’est l’aviation israélienne sur ordre de Menahem Begin qui intervint.

sadate-Knesset

Récit effectué par un membre de l’entourage présidentiel égyptien, à la télévision égyptienne, il y a quelques jours, et rapporté par la chaîne publique israélienne (Kan chaîne 11).

Le 9 novembre 1977, Sadate prononce un discours qui surprend le Parlement égyptien : il se déclare prêt à se rendre en Israël afin de parvenir à la paix. Dix jours plus tard, le 19 novembre, il s’y rend effectivement et s’exprime devant le Parlement israélien.

Avant cette visite historique, Sadate tente de convaincre celui qui est encore son allié Hafez el Assad.

Il se rend en Syrie et rencontre son homologue. L’objectif du président égyptien est d’amener le syrien avec lui à Jérusalem. El Assad oppose un refus catégorique. Sadate propose alors de le représenter auprès des Israéliens. Là encore la réponse sera négative.

Hafez el Assad donne l’ordre de tuer Sadate

C’est l’échec, Sadate s’apprête à rentrer bredouille au Caire. Il ne sait pas encore que Hafez el Assad est abasourdi par la quête de paix du Raïs égyptien. A tel point, qu’il ordonne de le supprimer.

L’avion de Sadate décolle de Damas. Il est aussitôt pris en chasse par un avion de combat syrien. Ce dernier doit abattre au-dessus de la méditerranée, l’appareil d’Anouar el Sadate.

Les radars israéliens repèrent la menace. L’alerte est aussitôt lancée. Menahem Begin en personne, dialogue avec le président égyptien.

« Je vous protégerai jusqu’à votre retour chez-vous », lui assure le Premier ministre israélien. Des avions de chasse frappés de l’étoile de David sont lancés à la poursuite du Mig syrien. Ce dernier prend la fuite et abandonne sa funeste mission.

Sadate à Jérusalem

Quelques jours plus tard. Sadate était à Jérusalem.

Le 26 mars 1979, le traité de paix est officiellement signé.

Le 6 octobre 1981, le Président égyptien Anouar el-Sadate est assassiné par un soldat opposé au traité.

Vice-président au moment de l’assassinat de Sadate, Hosni Moubarak lui succède le 14 octobre.

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site: http://www.terrepromise.fr

Copyright Terre Promise © Elishean/2009-2017/Terre Promise



Print Friendly, PDF & Email