SHARE
Un sondage mené par le Centre Tami Steinmetz de l’Université de Tel Aviv auprès de 1.200 Arabes palestiniens et 900 Israéliens a montré que seulement 53% des Israéliens et 52% des Palestiniens soutiennent la création d’un Etat palestinien indépendant aux côtés d’Israël.

La tendance est au déclin lent et progressif de la solution à deux Etats parmi les Israéliens.

Le manque de confiance a été le principal facteur qui a influencé la position des opposants, et non l’idéologie.

Un tiers des Juifs israéliens qui ont exprimé leur opposition à la solution à deux Etats ont répondu qu’ils changeraient de position si l’accord comprenait la reconnaissance mutuelle par les Palestiniens des sites sacrés juifs en Cisjordanie.

De même, une majorité de Palestiniens opposés à la solution à deux Etats ont déclaré être disposés à changer leur position si Israël acceptait de libérer tous les « prisonniers politiques ».

Dans chaque catégorie 15% ont déclaré être en faveur de l’expulsion de l’autre de leur terre.

L’hypothèse d’une « confédération », dans laquelle les Israéliens et les Palestiniens pourraient vivre où ils veulent, mais chacun voterait pour son propre Parlement, avec une capitale unifiée à Jérusalem, est soutenue par 61% des Israéliens et 25% des Palestiniens.

45% des Juifs israéliens se sont prononcés en faveur d’un accord de paix, tandis que 18% ont soutenu le maintien du statu quo, 12% ont affirmé privilégier une guerre décisive contre les Palestiniens, et seulement 9% ont soutenu l’annexion par Israël de la Cisjordanie.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Albert Soued, nuitdorient.com.

Source : https://www.dreuz.info

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site: http://www.terrepromise.fr

Copyright Terre Promise © Elishean/2009-2017/Terre Promise



Print Friendly, PDF & Email