SHARE

Le Secret du Mont des Oliviers

Maamar du Rabbi de Loubavitch / En ce jour

« Puis l’Éternel viendra combattre ces nations comme il le fait quand il combat au jour de la bataille. En ce jour-là, il posera ses pieds sur le mont des Oliviers, près de Jérusalem, du côté du levant » (Zacharie 14.3-4 a).

quand il posera ses pieds

« C’est Mon Nom et il faudra le cacher »

Suite du secret des lettres qui forment le nom Machiah

Au fur et à mesure de notre avancement, jaillissent de ce Maamar des dimensions cachées insoupçonnées !

Chapitre 3 du maamar :

On sait que l’huile d’olive est faite à partir de l’olive bien que nous savons que l’olive, selon nos maîtres, représente un concept à l’extrême opposé du concept de l’huile d’olive.

L’olive, selon la tradition, fait allusion à quelque chose de dur et de pénible comme il est dit : ‘Quand la colombe est revenue avec une branche d’olive à la bouche (il est dit je préfère que ma subsistance soit entre les mains de D. même si elle sera amer comme l’olive…’.

L’huile représente la douceur, sa lumière est la plus agréable.

Derrière ces quelques lignes se cachent nombres de messages.

Le symbole du bien être est extrait du symbole de l’amer. (MERI)

Quel est le message que veulent nous transmettre nos maîtres ?

Déjà, pour passer de l’olive à l’huile, il faut broyer l’huile et pour en extraire l’essence, il faut agir dessus avec violence.
Pour arriver à la lumière, nous sommes obligés de passer par la brisure ! Pour atteindre la douceur, il faut passer par une phase de déchirure !

Si le rabbi a puisé une référence et nous l’a écrite dans son maamar, c’est évidemment pour asseoir son message mais il y a plus encore!

Une vraie étude de Torah demande des connaissances, une formidable gymnastique d’esprit et une volonté acharnée de comprendre la parole de nos maîtres.

Et c’est par l’intime conviction que nos maîtres pèsent leurs mots que notre approche du texte est résolument respectueuse et nous oblige à une recherche constante.

Chapitre 8 de Noah, verset 6 :

Après 40 jours, Noah a ouvert la fenêtre de la Téva (arche), il a envoyé alors un corbeau pour voir ce qui allait se passer. Le corbeau ne s’est pas éloigné car il n’y avait pas encore assez de sec sur le sol.

Ensuite, Noah envoya la colombe mais elle ne trouva pas ou poser ses pieds et est revenu rapidement vers l’arche car il y avait encore de l’eau au dessus de la terre.

Noah a attendu encore 7 jours et a renvoyé la colombe de la Téva et voila qu’elle revint vers le soir, elle tenait dans sa bouche une branche d’olivier et Noah a compris que ce signe lui signifiait qu’il n’y avait plus d’eau sur le sol.

Ce texte est fort joli mais il nous interpelle !

Pourquoi Noah n’a-t-il pas ouvert la fenêtre pour voir s’il y avait de l’eau ? Et puis, un bateau qui tangue encore est signe d’eau ? De quoi parle-t-on ici ? En quoi a-t-il besoin d’oiseaux pour savoir si le déluge s’est arrêté ou non?

En fait, Noah voulait comprendre si les rigueurs, si l’accusation qui pesaient sur le monde existaient encore. Il ne voulait pas bénéficier d’une accalmie pour reconstruire sur de l’éphémère, il s’agit ici de reconstruire définitivement un monde détruit.

Noah attendait un signe et non une preuve technique.

Il envoie le corbeau mais il ne reçoit pas ce signe.
Il envoie la colombe qui lui envoie le signe qui est le signal de la reconstruction du monde.

Le corbeau contournait l’arche et refusait d’apporter un signe car il ne voulait pas laisser sa compagne seule. Incroyable ! On a du mal à comprendre !

Il est resté jusqu’à que sèche l’eau qui était sur le sol, il y a une tradition qui nous dit qu’il a refusé cette mission certes mais à l’époque d’Eliahou, il acceptera. En cette époque, il y avait sécheresse (contraire du déluge) et D. s’est servi du corbeau pour amener à manger à Eliahou alors qu’il était caché dans la grotte.

Que de codes…!

D’où l’importance de considérer le texte de la Torah comme un élément à analyser, d’où la nécessité de ne pas en rester à la première lecture.

La mission du corbeau est d’intervenir en état de sécheresse et la mission de la colombe est d’intervenir quand il y a trop d’eau.

Dans notre tradition, Yona (la colombe) représente aussi Israël.

De plus, Yona a pour valeur numérique 71 comme les 70 peuples + le peuple d’Israël et si nous rajoutons l’Unique qui est D., nous trouvons 72 (Hessed)…Olam Hessed Yibané !

Quand Israël est comparé à la colombe, il est fait allusion à la délivrance quand Israël et les nations arriveront à s’unir, ce qui entrainera le dévoilement de D.

Les colombes (purs) ne se trompent pas, elles sont toujours fidèles…

De l’autre coté, le corbeau (impur) représente exactement le contraire…

Le principe de fidélité est le principe fondamental qui permet la reconstruction du monde !

La réunion entre Israël (homme) et les nations (femme) se retrouvent ici :

‘Que ma nourriture soit amer comme l’olive mais entre les mains de D. mais non par l’homme même si elle est douce comme le miel !’…, quand Noah a vu ce symbole, il a comprit que D. avait décidé de mettre fin au…décret mis sur le monde.

Cette phrase est certes jolie et nous en comprenons le sens premier. Cependant, nous sommes dans la Torah du Maître du monde et nous avons du mal à comprendre les codes employés.

Pourquoi être nourri par D. signifie nécessairement que c’est pénible ?

Pourquoi est il déconseillé d’être nourri par les hommes ? Est-il interdit d’avoir du plaisir ?

Le baal Hatourim fait remarquer la branche s’appelle Téréf (comme Taref qui veut dire déchirure), on aurait pu écrire ‘Alé’ par exemple. Ce mot fait allusion à une chose violente, autrement dit, même si D. te brise, aussi dure soit sa nourriture, mieux vaut cela que toute la nourriture amenée par les hommes…

Un homme préfère une mesure à lui que 10 mesures qui viennent de l’autre…!

‘Tout commence par un ‘Tov Méode’…..mais D. a regretté d’avoir fait l’homme sur terre et veut l’effacer de la terre, il veut même éliminer les animaux (le dégoût est absolu, tout ce qui rappelle l’homme à D. doit être détruit !!!)….

Mais pourquoi la disparition de l’homme s’est faite par l’eau ?

Rachi dit que dans Emhé (forme de destruction particulière qui fait changer de forme) détruire, il est fait référence au fait que la destruction ne peut se faire qu’avec l’eau car l’homme a été constitué à partir de la terre.

Or, lors de sa création, force est de remarquer que c’est un ensemble de terre et….d’eau qui ont permis la création de l’homme.

Question sur rachi : L’homme n’est donc pas QUE de la terre ! Et puis, comment l’élément important de sa constitution va devenir l’élément de sa destruction ?

Il semble que la faute ait fait disparaître cette eau !

Emhé est utilisé au moment du déluge et au moment d’Amalek.

Amalek représente la créature qui n’a pas encore reçu le Tikoun, la réparation du déluge, il est resté au niveau d’avant le déluge.

D. a laissé volontairement un élément de dysfonctionnement !

Avant, toute l’humanité était arrivé au niveau d’Amalek sauf un homme(Noah) et le déluge va provoquer la disparition de la proportion du phénomène.

Après le déluge, Amalek est minoritaire sur le monde et toutes les catastrophes qui s’abattent sur l’humanité proviennent de la présence d’Amalek.

Et le Brith, l’alliance conclue avec les hommes est que D. ne laisse plus Amalek prendre le pas sur l’ensemble de l’humanité et la délivrance dépend de la disparition d’Amalek.

Tiens, ca nous fait penser qu’Amalek est venu juste après l’ouverture des eaux ! Il est intervenu car il n’a pas supporté de voir un peuple s’échapper des eaux !

1ère partie : La Dimension Messianique du Mont des Oliviers – Grand Tremblement de Terre sur… Jérusalem Est

2ème partie : Gog et Magog : Lorsque le Soleil et la Lune auront disparu – Jérusalem Est

3ème partie : Grand Tremblement de Terre sur Jérusalem Est : Le Peuple Juif

4ème partie : Les trois Fondements de la Perfection – Le Secret de l’horizontale et de la verticale

5ème partie : Le Secret du Mont des Oliviers – 1ère partie – Comment sortir de la Prison de son propre cerveau?

6ème partie : Le Secret du Mont des Oliviers – 2ème partie – Comment sortir de la Prison de son propre cerveau?

7ème partie : Tout commence à partir d’une imperfection – Le Secret du Mont des Oliviers

8ème partie : Le libre-arbitre permet de choisir sa nécessité – Le Secret du Mont des Oliviers

9ème partie : Je me prépare à recevoir, donc je suis… – Le Secret du Mont des Oliviers

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site: http://www.terrepromise.fr

Copyright Terre Promise © Elishean/2009-2017/Terre Promise



Print Friendly, PDF & Email