SHARE
L’islam est une religion dont le dogme principal est la conquête du monde. Se réclamant d’une supposée révélation divine, sa littérature et son exégèse manque pourtant cruellement de moralité. De 1929 à 1945, l’Islam antisémite se nourrit du nazisme.

islam-nazi-01

Les racines de l’antisémitisme musulman

Le coran est la justification des actes et l’outil législatif de Mahomet. L’antisémitisme du coran est l’antisémitisme de Mahomet. Il ne s’est manifesté qu’en 622, quand il trouva refuge à Médine.

A Médine, des tribus juives étaient établies depuis la période babylonienne au moins. Leurs rapports avec les tribus arabes étaient complexes, historiquement conflictuels, ceux-ci s’employaient comme travailleurs peu qualifiés, mais les tribus juives étaient aussi leurs clients, avec des rapports de protection, et le judaisme y était influent au point d’entraîner des conversions.

Mahomet était particulièrement envieux de la vie des juifs.

Les deux tribus arabes de Médine, les Aus et les Khazrajs dont il est originaire, s’étaient engagées dans une guerre pour le contrôle du territoire de Médine. A la fin de cette guerre, un serment d’alliance fut scellé à Acaba, près de La Mecque entre 75 représentants arabes de Médine et le parti de Mahomet.

Contre la protection de Mahomet et l’asile offert à Médine, les khazrajites ont probablement négocié la promesse d’une attaque du clan meccan concurrent et l’espoir de devenir les maîtres de Médine sous la conduite d’un homme, un des leurs par la généalogie, qui s’affirme comme le légitime représentant du dieu des juifs.

Après avoir tenté de convertir les juifs, il finit par s’inspirer de l’ancien testament et du nouveau pour fonder sa religion, diabolisant les gens du livre.

Depuis cette époque, les juifs et les chrétiens, vivent comme des sous citoyens en terre d’islam et aucun de ces sous citoyen ne peut gagner devant un tribunal islamique. Ainsi en découle des kidnapping d’enfants, des meurtres, des viols, des conversions forcées etc..

Voir la vidéo l’histoire des juifs dans le monde arabe par Michael Grynspan

La renaissance de l’islam via les Frères Musulmans

En 1929 Hassan Al Banna, le grand père de Tariq Ramadan, fonde un mouvement basé sur la lutte contre l’Occident et la guerre contre les juifs.

Ce mouvement est la source du terrorisme moderne puisque de Ben Laden au Hamas, ils se réclament de cette figure de l’islam radicale.

Le Qatar est aujourd’hui le centre du financement de la confrérie des frères musulmans.

Pour en savoir plus :

Lu dans le livre du général israélien Yehoshafat Harkabi, Palestine et Israël, publié en 1972 aux Editions de l’avenir (Genève), page 30:

« Dans certains milieux, l’antisémitisme arabe s’exerce et s’épanouit sous une forme islamique: on recueillera plus d’un témoignage de cette tendance dans la revue mensuelle de l’Université Al-Azhar, le plus vénérable et le plus grand centre culturel islamique du Caire.

Par exemple, dans la livraison d’octobre 1968, un cheikh rappelle la hadith (tradition) selon laquelle Mahomet aurait déclaré qu’un massacre des Juifs par les Musulmans précéderait le jour de la résurrection des morts (1).

L’érudit dignitaire insiste sur l’authenticité de cette tradition et l’élève au rang de dogme. Mais, ajoute-t-il, il est malséant pour un Mahométan de tuer les Juifs des pays arabes, où ils se trouvent en état d’infériorité. Voilà qui est conforme à l’attitude constante de l’Islam, puisque le Coran affirme que « les Fils d’Israël furent frappés par l’humiliation et la pauvreté » (2) et que l’humiliation leur a été impartie, quelque part qu’ils soient acculés…La pauvreté leur a été impartie. » (3).

Il s’ensuit selon le cheikh, que Dieu a ordonné l’instauration d’ un état agressif où les Juifs sont puissants à seule fin de permettre la réalisation de la hadith moyennant leur extermination. Une justification théologique est ainsi accordée au politicide-génocide, de même q’une explication réconfortante de la défaite des Arabes, laquelle ne résulte dès lors pas de leur faiblesse, mais d’un plan providentiel. On ose croire qu’un article semblable dans une revue chrétienne aurait soulevé une tempête de protestations.

(1) Cet article, intitulé « De bonnes nouvelles en ce qui concerne la bataille décisive entre Musulmans et Israel, à la lumière du Saint Coran, des traditions prophétiques et des lois fondamentales de la Nature et de l’Histoire », par Son Emminence le Cheikh Nadim Al-Jisr, membre de l’Académie de recherches islamiques, est reproduit en anglais dans l’ouvrage publié par Al-Azhar, The Fourth Conférence of the Academy of islamic Research, Cairo, General Organization for Government Printing Offices, 1970, pp. 105-126.

(2) Sourate II, 58 (traduction R.Blachère, Paris, 1966,p.36).

(3) Sourate III, 108 (Ibid.,p.90)

La vérité sur l’alliance entre le nazisme d’Hitler et l’Islam

Documentaire ARTE : Lien entre l’islam et le nazisme: la Haine des Juifs – Reportage

De nos jours il est très compliqué de parler de cette période pourtant fondatrice de l’islam moderne. Malheureusement, une tentative de dédouaner l’islam de son antisémitisme pose problème le long de ce reportage qui expose, par ailleurs, la vérité historique dans le détail.

L’ère moderne et Allah

L’hostilité est confirmé encore par le producteur Saïd Ben Saïd « Le monde arabe est, dans sa majorité, antisémite. Un grand nombre de versets du Coran sont hostiles envers les Juifs ».. En savoir +

L’actualité, les écoles palestiniennes, l’idéologie dominante confirme cette haine. Il semble cependant qu’une ouverture se dessine chez une certaine jeunesse éduquée.

Source: islamisation.fr

http://www.europe-israel.org/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site: http://www.terrepromise.fr

Copyright Terre Promise © Elishean/2009-2017/Terre Promise




Print Friendly, PDF & Email