SHARE
Une grotte, l’autre… Après Qumran et ses manuscrits, la grotte de Qesem et ses multiples trouvailles dont la dernière concerne la fabrication d’outils.

La-grotte-de-Qesem-Israel

La première école préhistorique

Découverte en l’an 2000, comme cela arrive fréquemment en Israël lors de travaux de construction d’une autoroute, près de la ville de Rosh Ha’ayin à l’est de Tel-Aviv, la grotte de Qesem est restée intacte pendant des centaines de milliers d’années, avant de s’avérer depuis être l’un des sites préhistoriques les plus exceptionnels de la planète.

Après y avoir découvert les traces des premiers foyers allumés par l’homme, des éléments qui donnent des indications sur le régime alimentaire de nos ancêtres ainsi que la manière dont ils consommaient leur nourriture, pour ne citer que ceux-là, le dernier constat en date présente des caractéristiques d’autant plus intéressantes qu’il permet de remettre bien des à priori en question !

« D’après les emplacements sur lesquels nous avons trouvons les divers artefacts, il apparait qu’il existait une division claire de l’espace à l’intérieur de la grotte à des fins différentes, qui s’est maintenue tout au long de son utilisation par l’homme », a déclaré Ella Assaf, chercheuse au Département d’archéologie et des anciennes cultures du Proche-Orient de l’Université de Tel-Aviv, qui a participé aux recherches.

Bien avant Charlemagne…

Bien avant Charlemagne et plus sérieusement, contrairement à ce qui était généralement admis jusqu’à présent, les archéologues du chantier de fouilles de la grotte de Qesem dirigé par les Prof. Avi Gopher et Ran Barkai du Département d’Archéologie et des anciennes cultures du Proche-Orient de l’Université de Tel-Aviv, ont découvert ce qu’ils pensent être une école préhistorique.

Qesem_Cave_burned_animal_bones

Après avoir trouvé un bon nombre de bonnes et de mauvaises pièces, les archéologues estiment pouvoir affirmer avoir affaire à un lieu où l’on y apprenait l’Art de fabriquer des outils, un lieu où les ancêtres des humains modernes enseignaient à leurs enfants comment survivre en fabriquant des outils en silex et en dépeçant des animaux, il y a 400 000 ans.

Vingt fois sur le métier tu remettras ton ouvrage dit-on…!

Suivant les préceptes de Boileau sans le savoir, sans doute est-ce la raison qui fit que les scientifiques en charge de ces découvertes ont pu attester y a retrouvé de gros morceaux de silex brutes, des morceaux déjà fendus d’autres ratés, d’autres encore presque terminés, autant de témoignages que des hommes responsables y enseignaient.

Je ne parlerai pas d’enseignement au sens moderne du terme, explique encore Ella Assaf, mais plutôt d’une manière spécifique d’enseigner la fabrication d’outils essentiels à une survie ordinaire, un savoir qui se transmettait ainsi dans cette grotte de génération en génération ».

Et nos hommes de terrain, tous de confirmer qu’il y avait certainement un mécanisme de transmission des connaissances, ce qu’on appelle aujourd’hui une école, signe incontestable que les humains étaient beaucoup plus avancés à l’époque qu’on ne le pensait auparavant.

https://www.coolamnews.com

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site: http://www.terrepromise.fr

Copyright Terre Promise © Elishean/2009-2017/Terre Promise




Print Friendly, PDF & Email