SHARE

Texte du rav Haim Dynovisz

Paracha Michpatim

Immédiatement après les 10 commandements, la Torah consacre une Paracha entière, Michpatim, à l’élaboration d’une société juste, fondée sur le respect et la fraternité entre les hommes.

homme nouveau (3)

Comme nous ne cessons de l’enseigner, le message est clair : la priorité réelle d’une spiritualité authentique n’est pas le « service divin » (la religion) mais le « service humain » , la construction de l’homme et de la société.

L’âme, même si elle vient « d’en haut », des « mondes supérieurs », et immatériels, a pour mission et vocation de descendre dans ce monde, d’entrer et de s’habiller à l’intérieur du corps, de la chair et de la matière.

A la différence de la plupart des « religions », la Torah ne voit pas la présence de l’âme dans ce monde comme une « souffrance » ou une épreuve, mais au contraire, comme une élévation, une mission, une vocation.

L’âme, en haut n’a aucun but, aucun sens, aucune existence.

La preuve, à la mort, l’âme remonte vers sa source dans les mondes supérieurs, et malgré tout, l’être est appelé « mort ».

L’âme sans corps est tout aussi morte que le corps sans âme.

A un autre niveau, la religion, c est à dire, une existence uniquement vouée à D-ieu, sans action réelle et concrète à l’intérieur du monde et de la société, est aussi une forme de mort.

La (fausse) religion c’est la mort.

La Torah est très (trop) claire à ce sujet :

Ma priorité, nous dit Hachem, est de vous voir vous impliquer dans ce monde afin d’y bâtir une société juste, équitable, dont la valeur suprême sera le respect de l’autre.

Mais comment y arriver ?

L’homme, dans sa nature première, a tellement besoin de « sécurité », de tranquillité, de redevenir cet « embryon dans le ventre de sa mère » !

C’est pour cela qu’il inventa la « religion » afin que dieu soit sa nouvelle maman prenant en charge tous ses besoins.

C’est pour cela qu’il aspire aussi et toujours à n’être qu’un « mouton » perdu dans la masse, soumis à un leader et à la pensée dominante et majoritaire.

Tous les « moutons » savent que « toucher » au monde pour essayer de le changer, c est se mettre en danger, s’exposer aux critiques, aux menaces, et parfois pire encore.

Qui ose s’opposer à la « pensée dominante » , à la « sécurité sociale » que les leaders concèdent aux masses afin de mieux les endormir et régner sur elles en toute tranquillité.

Redevenir un Adam, être digne d’être appelé Ben Adam, voilà le seul vrai projet divin.

Dès qu’il se dévoila pour la première fois, Adam fut attaqué par le Na’hach, symbole de la majorité régnante qui ne veut pas être dérangée.

Durant toute l’histoire le projet Adamique est attaqué parce qu’il dérange.

Avant la délivrance finale, il sera attaqué plus fort que jamais.

De nombreux juifs et non juifs se battront contre lui, ainsi que le révèle le Zohar.

Mais aussi de nombreux juifs et non juifs rejoindront le projet Adamique et c’est eux qui, finalement, réussiront.

Noé, et tous les lâches qui préfèrent s’enfermer dans une arche et fuir pendant que le monde s’écroule, seront, cette fois ci, les premiers à « couler ».

Le monde sera enfin purifié du mensonge du noahisme, fondateur de toutes les « religions », afin d’entrer dans l’ère Adamique pour l’éternité.

Sahabatt Shalom
Le Rav
http://ravdynovisz.tv/
Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site: http://www.terrepromise.fr

Copyright Terre Promise © Elishean/2009-2018/Terre Promise




Print Friendly, PDF & Email