SHARE
Le département d’État des États-Unis a supprimé l’expression « Territoires occupés » dans son nouveau rapport annuel sur les droits de l’Homme en Israël, en Cisjordanie et dans la bande de Gaza.

territoires

Il s’agit d’un examen approfondi sur les droits de l’homme dans le monde, dont le dernier a été publié vendredi par le Secrétaire d’Etat par intérim John Sullivan.

Au cours des sept dernières années, la partie du rapport sur l’Etat hébreu était intitulée « Israël et les Territoires occupés », incluant également les « hauteurs du Golan occupées par Israël », la Cisjordanie et Gaza.

Le rapport de 2017 s’intitule « Israël, la Cisjordanie et la bande de Gaza ». Toutefois, il contient une référence aux « hauteurs du Golan occupées par Israël ».

Le plateau du Golan a été conquis par Israël pendant la guerre des Six Jours (1967) et la guerre du Kippour (1973) mais n’est pas reconnue par la communauté internationale et est considérée comme étant « sans effet juridique sur le plan international ».

La zone occupée par Israël et la Syrie sont séparées par une zone démilitarisée surveillée par les Nations unies depuis 1974.

Avant la victoire israélienne, les territoires étaient contrôlés respectivement par la Jordanie, l’Égypte et la Syrie.

L’Etat hébreu avait lancé une attaque préventive, craignant une invasion imminente par ses voisins.

En 2005, Israël s’est retiré de Gaza mais restreint les déplacements à l’intérieur et à l’extérieur de l’enclave pour des questions sécuritaires.

Le rapport de l’année dernière incluait une mention particulière de la discrimination contre les citoyens arabes d’Israël, les Israéliens d’origine éthiopienne et les femmes.

Le dossier rédigé sous l’administration Obama mentionnait des inquiétudes concernant « le traitement des réfugiés, des demandeurs d’asile et des migrants irréguliers ».

Le Département d’Etat a été contacté pour commenter le retrait du terme « Territoires occupés » dans ce nouveau rapport.

https://www.i24news.tv/fr/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site: http://www.terrepromise.fr

Copyright Terre Promise © Elishean/2009-2018/Terre Promise




Print Friendly, PDF & Email