SHARE
« Nous ne faisons pas dans le béton mais construisons des communautés“ explique Daniel Rudasevski de Tel-Aviv le concept de sa start-up Selina.

Avec son partenaire de voyage Rafael Museri de Jérusalem, Rudasevski a fondé une start-up qui transforme les hôtels boutique ou les immeubles de bureau en hôtels accueillants.

property_pedasi_010-hero

Le point essentiel est que d’emblée la population locale est intégrée à cette transformation, afin que les visiteurs n’aient pas l’impression de séjourner dans un hôtel mais au contraire de faire partie de la communauté.

Comme tout le monde doit se sentir bien, tant les routards, les familles, les couples que les voyageurs en solo, les offres de Selina vont du dortoir à la suite relativement luxueuse.

Les clients peuvent faire du volontariat ou participer à des ateliers de travail ce qui leur permet d’entrer en contact avec la population. Ils peuvent aussi faire des excursions loin des sentiers battus ou louer un emplacement dans le « co-working-space » proposé dans chaque complexe Selina.

Le fait que les deux fondateurs aient bénéficié récemment d’investissements à hauteur de 95 millions de dollars prouve que le concept est une réussite.

On compte actuellement 23 hôtels Selina dans neuf pays (tous situés en Amérique du Sud et en Amérique centrale) et dix nouveaux complexes sont prévus.

LE SITE INTERNET DE SELINA PRÉSENTE LE CONCEPT DE LA START-UP ET DIFFÉRENTS COMPLEXES HÔTELIERS

https://israelentreleslignes.com

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site: http://www.terrepromise.fr

Copyright Terre Promise © Elishean/2009-2018/Terre Promise




Print Friendly, PDF & Email