SHARE
La façon dont les députés arabes israéliens jouent la partie fait perdre sa crédibilité à la contestation en provoquant des réactions de rejet.

A revendiquer la disparition d’Israël, c’est eux-mêmes qu’ils excluent de fait de n’importe quel consensus national ultérieur.

Arab Israelis and activists protest against the 'Jewish Nation-State
Arab Israelis and activists protest against the ‘Jewish Nation-State

Vives réactions après la manifestation de Tel-Aviv

Les nombreux drapeaux de l’OLP et les slogans anti-israéliens scandés par les manifestants lors de la manifestation arabe contre la Loi de la Nation ont entraîné de vives réactions dans le pays.

Le Premier ministre Binyamin Netanyahou a été l’un des premiers à réagir mais il n’est de loin pas le seul.

La ministre de la Culture et des Sports Miri Reguev a accusé l’extrême gauche de collusion avec les Arabes israéliens: “L’extrême gauche et les Arabes israéliens préfèrent la couleur rouge, noire ou verte à celle bleu-blanc”.

Le président de la Knesset Yuli Edelstein a écrit: “Ce soir nous avons eu une nouvelle preuve que les députés arabes ne combattent pas la Loi de la Nation mais l’existence de l’Etat d’Israël tout court. Je déplore profondément le fait qu’ils aient réussi une nouvelle fois à entraîner la population arabe dans une manifestation nauséabonde d’incitation”.

Le maire de Jérusalem Nir Barkat a réagi sur Twitter: “Celui qui veut réellement faire partie de l’Etat d’Israël n’appelle pas à sa destruction en brandissant des drapeaux de l’OLP sur les places publiques”.

Le ministre de l’Agriculture Ouri Ariel (Habayit Hayehoudi) a déclaré. “Ceux qui ont défilé à Tel-Aviv avec des drapeaux de l’OLP sont de la même engeance que ceux qui s’attaquent à nos civils et à nos soldats ou qui incendient nos champs. Ces gens doivent aller s’installer à Ramallah ou à Damas, et le plus vite sera le mieux”.

Robert Tibaïev (Camp Sioniste) a lui également réagi: “La présence de drapeaux de l’OLP sur la place Rabin est une honte. Que la Loi de la Nation soit bonne ou non, il n’y a aucune justification à la présence de ces drapeaux sur cette place (…) Honte aux députés de la Liste arabe unifiée qui participent à la violation de la loi”.

Certains militants du mouvement estudiantin Im Tirtsou qui ont vu la manifestation se sont dits choqués par les slogans qu’ils ont entendus:

“Israël = Etat-terroriste”, “Palestine arabe de la Mer au Jourdain” ou encore “Shahid! Repose en paix, nous poursuivons ton combat”.

Tom Nissani, l’un des dirigeants du mouvement a qualifié cette manifestation de “rassemblement pour la destruction de l’Etat d’Israël”.

Il a une nouvelle fois dénoncé l’action subversive du New Israel Fund qui finance les organisations arabes israéliennes ou d’extrême gauche qui sont à l’origine de cette manifestation.

Même le président du Forum druze contre la Loi de la Nation, Dr. Amir Hanifas a dénoncé la présence de drapeaux de l’OLP:

“Le combat concerne la nature démocratique et égalitaire de l’Etat d’Israël et ne doit pas servir de tribune aux ennemis du pays. Toute tentative de porter atteinte au caractère juif et démocratique de l’Etat d’Israël est illégitime…”

http://www.jforum.fr/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site: http://www.terrepromise.fr

Copyright Terre Promise © Elishean/2009-2018/Terre Promise




Print Friendly, PDF & Email