SHARE
Plusieurs hôpitaux israéliens ont enregistré un nombre record d’accouchements.

Les maternités de la plupart des hôpitaux du pays sont pleines, certaines mères étant orientées vers d’autres départements et d’autres accouchant dans les couloirs, a rapporté jeudi le site Ynet News.

Le centre médical Soroka à Beer Sheva a battu son record absolu de naissances avec 1 518 accouchements en juillet. Il s’agit d’une augmentation de près de 10 % par rapport aux 1 395 naissances enregistrées en juillet 2017.

Soroka a le plus grand nombre de naissances en Israël – environ 17 000 par an. Cela signifie que le mois de juillet a été supérieur de 7 % à la moyenne mensuelle de 1 415 naissances à l’hôpital. En juillet 2017, Soroka a effectué 1 510 naissances – un record pour le mois de juillet.

L’hôpital israélien comportant le deuxième plus grand nombre de naissances, l’hôpital d’Ichilov, a enregistré 1 014 naissances en juillet, soit près de 10 % de plus que la moyenne mensuelle de 916 naissances. Le mois dernier, Ichilov a ouvert une nouvelle maternité avec 51 chambres privées et un nouveau service de pédiatrie.

Les petits hôpitaux, y compris Ha’emek en Afula, ont également connu une augmentation notable. Alors que l’année dernière, Ha’Emek a eu 341 accouchements en juillet, cette année, le total pour le mois dernier s’élevait à 392 naissances.

La hausse est liée à l’augmentation des taux de fécondité et au fait qu’il y a un nombre beaucoup plus élevé de naissances pendant les mois d’été que pendant les mois d’hiver, selon le rapport.

Le mois d’août comporte habituellement le plus grand nombre de naissances de l’année – il y en a eu 16 540 en août 2016 à l’échelle nationale, comparativement à environ 14 000 en février.

En 2016, il y a eu en Israël 181 405 accouchements et un taux de fécondité de 3,11 enfants par mère.

Ce chiffre est de loin le taux de fécondité le plus élevé parmi les membres de l’Organisation de coopération et de développement économiques, un groupe de 34 pays industrialisés.

Israël avait un taux de fécondité de quatre enfants par mère en 1970, mais il est tombé à 2,9 en 1999 avant de remonter à son niveau actuel.

Le taux de fécondité moyen au sein de l’OCDE est de 1,7 enfant par mère.

https://fr.timesofisrael.com

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site: https://www.terrepromise.fr

Copyright Terre Promise © Elishean/2009-2019/Terre Promise

Print Friendly, PDF & Email