SHARE

par Ari Fuld

C’est le genre d’informations que la plupart des gens ne connaissent tout simplement pas et ceux qui le savent sont trop malhonnêtes pour en discuter. Il est important que vous lisiez et que vous le partagiez ensuite. Il est temps de clamer le récit pour l’amour de la vérité…!

Division-of-the-British-Mandate-696x1020-696x1020La Jordanie est un État créé en 1946 (deux ans avant Israël).

La zone était connue sous le nom de Trans-Jordanie (de l’autre côté du Jourdain) et représentait 70% ou plus de la Palestine sous mandat britannique.

Le clan hachémite est arrivé de la Mecque et a occupé la région de Trans-Jordanie. Bien que Sir Balfour ait déjà promis la zone de la Transjordanie aux Juifs, personne n’a dit un mot sur l’occupation illégale du clan Hachémite.

Les Hachémites n’ont aucun lien historique, national ou religieux avec la terre qu’ils occupent actuellement. En 1946, la Société des Nations accepta l’occupation illégale par les Hachémites et reconnut un nouvel État appelé la Jordanie qui fut déclaré sur 70% de la Palestine sous mandat britannique.

Israël est devenu membre de l’ONU en mai 1949, alors que la Jordanie n’a été reconnue à l’ONU que le 14 décembre 1955 !

En novembre 1947, l’ONU a adopté la résolution 181, également connue sous le nom de plan de partage. Un pays juif et un pays arabe sur ce qui était à l’époque le mandat britannique de la Palestine.

En tant que Juif qui a déjà été dépouillé de 70% de la Terre d’Israël, j’ai trouvé offensante la partition de noms. Ma terre indigène était déjà divisée et il y avait déjà un pays arabe sur 77% de la Palestine britannique.

L’ONU a donc adopté une résolution selon laquelle les 30% de terres restantes qui n’ont pas été volées au peuple juif seraient à nouveau divisées et offertes à la Ligue arabe. L’ONU n’avait aucune excuse pour prendre une telle résolution et pourtant les Juifs de l’époque ont accepté la résolution, en un temps où nous avions faim de vie.

Les Arabes ont refusé le plan de partage parce qu’ils n’acceptaient aucune présence juive ni aucun gouvernement juif en terre d’Israël. En réponse au plan de partition, ils ont attaqué le jeune pays juif dans le but de le détruire et de pousser les Juifs à la mer. Avec l’aide de Dieu et de nombreux soldats juifs très courageux, Israël a gagné la guerre.

La carte après 1948 représentait un grand désordre pour le peuple juif. La Jordanie occupait Jérusalem, la Judée et la Samarie et empêchait les Juifs de pénétrer dans toutes les zones.

Ils ont alors construit un mur à Jérusalem et tout Juif qui aurait tenté de rejoindre la vieille ville aurait été abattu.

D’innombrables synagogues ont été détruites par les Jordaniens et les cimetières juifs ont été profanés sur le mont des Oliviers.

La fameuse « ligne verte » ne date pas de 1967 !

C’est la ligne d’armistice de 1948. Lorsque les Arabes ont réalisé qu’ils avaient échoué dans leur tentative de détruire le peuple juif, ils ont cessé de se battre. La couleur du marqueur qui remplissait la ligne où les Arabes arrêtaient leur tentative de nous détruire était… VERTE !

La Jordanie régnait sur la Judée-Samarie, l’Égypte régnait sur Gaza et la Syrie régnait sur les hauteurs du Golan.

Pour ceux qui ne comprennent pas l’importance de la phrase ci-dessus, cela signifie que toutes les terres que les Arabes appellent « occupées » étaient sous contrôle arabe entre 1948 et 1967 ! Y avait-il la paix?

Ce sont la Jordanie, l’Égypte et la Syrie qui ont construit les camps de réfugiés et y ont installé leurs propres frères et sœurs arabes pour créer un problème de réfugiés afin de frapper Israël.

Si l’on cherchait à créer un nouvel État appelé Palestine et que tous les pays arabes étaient en faveur d’un tel État, pourquoi la Jordanie et la Syrie n’auraient-elles pas aidé les Arabes « palestiniens » à créer un État pendant ces 19 années (1948-1967)?

Israël a libéré Jérusalem, la Judée, la Samarie, Gaza et le Golan de l’occupation des États arabes, et cela n’a rien à voir avec un peuple arabe qui s’appelle (depuis 1964) des Palestiniens. Nous n’avons jamais occupé un lieu arabe appelé Palestine et il n’y a jamais eu un lieu arabe appelé Palestine qui aurait pu être occupé avant Israël.

Vous êtes probablement en train de dire que cela suffit à détruire complètement la propagande anti-israélienne, mais reste le meilleur (ou le pire).

Aujourd’hui, la Jordanie est gouvernée par un roi.

Plus de 75% de la population jordanienne sont des Arabes qui se disent « Palestiniens » ! Alors, pourquoi la majorité des « Palestiniens » n’a-t-elle pas pris le contrôle ? Parce que la Jordanie ne leur donne pas tous les droits !

En fait, la Jordanie a les plus grands camps de réfugiés « palestiniens » !

Où est l’ONU ? Où est l’UNWRA ? Où sont les SJW ? Où sont tous les gauchistes qui se soucient des droits de l’homme ?

Pour résumer, la Jordanie siège sur 77% de la Palestine britannique et a une majorité de plus de 75% d’Arabes qui se disent « Palestiniens ». Pourquoi les Arabes, qui veulent tant créer un État palestinien, ne combattent-ils pas plus de 77% du territoire où ils sont majoritaires à 75% ? Pourquoi se disputent-ils un petit morceau de 23% où ils sont minoritaires ? La réponse est simple.

Cela n’a jamais été une lutte pour construire un nouvel État appelé Palestine, c’est une lutte pour détruire celle qui s’appelle ISRAEL.

Maintenant, pouvons-nous commencer à lutter pour la vérité et cesser de céder à de fausses diplomaties basées sur des mensonges ?

Par Ari Fuld* (texte traduit par Infos-Israel.News)

*Ari Fuld est sergent dans une unité d’élite des parachutistes des réserves de Tsahal. Il est un défenseur d’Israël, animateur d’une émission de télévision et de radio, et conférencier international sur tout ce qui touche Israël. Ari est toujours heureux et désireux de débattre et de contrer tout activiste anti-israélien sur la place publique.

Découvrez-le sur la page de défense israélienne d’Ari Fuld.

https://infos-israel.news/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site: http://www.terrepromise.fr

Copyright Terre Promise © Elishean/2009-2018/Terre Promise




Print Friendly, PDF & Email