SHARE
Dans le cours précedent, nous avons appris que seuls les humains adamiques possèdent une âme supérieure : la Yé’hida, une partie du Divin qui leur permet de se connecter au Maître du monde et de Le connaître.

Ecouter les cours précédents

Le Ari HaKadosh explique :

« Sache que, dans l’homme fondamental, il y a 5 dimensions, appelées tsourot, qui sont l’une à l’intérieur de l’autre : le niveau le plus intérieur est la Ye’hida, qui se trouve dans une enveloppe appelée la ‘Haya, qui se trouve dans la Neshama, qui se trouve dans le Rua’h, qui se trouve dans le Nefesh. Et tout le but est de mettre ces 5 niveaux d’âme à l’intérieur d’un corps matériel qui en sera l’habit. Cet habit est appelé « gouf », corps et, dans le langage des mékoubalim « réceptacle » (KELI). Le corps aussi a 5 niveaux, du plus profond au plus extérieur : moa’h (la moëlle, qui est le même mot que le cerveau) qui se trouve dans les os, qui se trouvent dans les guidim (canaux, système des vaisseaux), qui se trouve dans le bassar (la chair) qui se trouve dans la peau ».

Il y donc 5 niveaux d’âme à l’intérieur de 5 niveaux de corps, chacun se trouvant dans le KELI (réceptacle) qui lui correspond :

La partie la plus profonde de l’âme, la Ye’hida, dans la partie qui lui correspond, le moa’h, la moëlle et à plus forte raison le cerveau ;
La ‘Haya se trouve au niveau de l’os ;
La Neshama se trouve au niveau des vaisseaux ;
Le Roua’h se trouve au niveau de la chair ;
Le Nefesh au niveau de la peau.

« Cependant, sache qu’il est absolument impossible pour la tsoura (dimension) de s’habiller à l’intérieur de la matière s’il n’y a pas une 3ème dimension, intermédiaire, qui permet le ‘hibour (la connexion). Il y a donc 5 nouveaux habits qui vont se mettre sur les 5 niveaux d’âme: cette dimension intermédiaire est le TSELEM dont parle la Torah. »

Le Tselem du Nefesh, avec le Nefesh, va se mettre dans la peau,
Le Tselem du Rua’h va permettre au Rua’h de se trouver dans la chair,
Le Tselem de la Neshama va permettre à la Neshama de se trouver dans les vaisseaux,
Le Tselem de la ‘Haya va permettre à la ‘Haya de se trouver dans l’os,
Le Tselem de la Ye’hida va permettre à la Ye’hida de se trouver dans le moah’ ( la moelle) le cerveau.

« Aucune partie de l’âme ne peut entrer dans la partie du corps qui lui correspond, si ce n’est par l’intermédiaire de l’habillage de l’âme qui lui correspond. Les 5 niveaux d’âme s’appellent l’âme de l’homme, les 5 niveaux du Tselem s’appellent « son tselem », et l’ensemble des parties du corps s’appellent le corps de l’homme. »

Il y a donc 15 dimensions dans un humain adamique.

Les 2 lettres du Nom divin qui correspondent à 15 sont YA, le yod et le hé… Le verset dit : « Hachem a créé les mondes avec YA ». Or, YA est déjà un Nom divin. Que signifierait que D.ieu a créé le monde avec D.ieu?

YA, ici, ne fait pas allusion au Nom divin, mais aux 15 dimensions qui se trouvent dans l’humain.

« Dans celui qui a les 15 dimensions, D. a placé tous les mondes. »

L’humain adamique est un microcosme de tous les mondes, car les 15 dimensions sont en réalité 3, qui font allusion à l’ensemble des mondes : spirituel, matériel, et le monde qui permet l’union entre les deux.

Ce cours n°5, qui reprend dans un premier temps les notions déjà expliquées, va ensuite nous transporter au sein des grands secrets exprimés par les 10 commandements et les 10 plaies d’Egypte. Comment avec le temps les habits sont devenues des écorces …

Les « habits de l’âme » sont intermédiaires entre nous et HaShem, ils sont des messagers …., dans cet univers où tout est Information.

Qui sont les messagers ? Ce sont les malach’im (les puissances … appelées vulgairement: anges et démons).

Nous avons vu que les éons sont des particules élémentaires dont nous sommes fait. Ils sont invisibles mais porteurs d’esprit et d’énergie. Ces particules sont électriquement chargées, et ne meurent jamais. Or, plusieurs mondes ont dès l’origine été créés, et nous l’avons déjà vu dans les premiers cours, et ces mondes ont tous été créés sur la base du système du zivoug, le couple, ou l’union des contraires. Tout est donc idéalement créé sur la base de deux …. (2 Reshit = Bereshit)

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site: http://www.terrepromise.fr

Copyright Terre Promise © Elishean/2009-2018/Terre Promise




Print Friendly, PDF & Email