SHARE
Un externat juif à Toronto a été vandalisé par des slogans pro-palestiniens et pro-Hamas au cours du long week-end, a appris B’nai Brith Canada après avoir reçu un appel à sa hotline anti-haine.

Mardi, des membres du personnel sont arrivés à la garderie Leo Baeck, sur le campus sud, pour constater que divers panneaux étaient effacés par des déclarations indiquant «Palestine libre», «Vive la Palestine» et «Longue vie au Hamas».

Le Hamas est une organisation terroriste désignée en vertu de la loi canadienne.

Le vandalisme a été découvert quelques jours à peine après l’assassinat de deux civils israéliens lors d’une attaque terroriste dans une usine de Cisjordanie.

Le Hamas a célébré les meurtres et des représentants ont distribué des bonbons peu de temps après l’attaque.

Le Hamas a également salué le récent assassinat d’Ari Fuld, citoyen et activiste américano-israélien.

Screen_Shot_2018-10-09_at_12.58.17_PMUne pancarte à l’école de jour Leo Baeck à Toronto est défigurée par le slogan de la terreur palestinienne

«Ces actes ignobles de vandalisme soutenant le terrorisme palestinien visaient une école juive où les enfants canadiens découvrent la Torah, la valeur de la charité et de la communauté, ainsi que d’autres valeurs et éthiques importantes», a déclaré Michael Mostyn, président-directeur général de B’nai Brith Canada.

«Cet affront montre clairement à quel point l’antisionisme et l’antisémitisme sont souvent identiques et comment le soutien au BDS [boycott, désinvestissement et sanctions] et à d’autres mouvements anti-israéliens peut directement conduire à des cas de réaction anti- La haine des Juifs », a-t-il déclaré.

« Que cela soit un réveil pour quiconque prétend le contraire. »

Un porte-parole du service de police de Toronto a confirmé à B’nai Brith qu’une enquête complète était en cours.

Leo Baeck n’est pas la première école de mémoire récente de Toronto à avoir été dégradée par des épithètes ou des symboles antisémites.

En fait, selon l’ audit annuel des incidents antisémites mené par B’nai Brith en 2017 , le vandalisme antisémite en 2017 a plus que doublé par rapport à l’année précédente, les écoles publiques et privées du pays étant toutes deux visées.

https://www.bnaibrith.ca/toronto_jewish_day_school_vandalized_with_palestinian_terror_slogans

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site: http://www.terrepromise.fr

Copyright Terre Promise © Elishean/2009-2018/Terre Promise




Print Friendly, PDF & Email