SHARE
Ezra Banoun (expert israélien en énergies renouvelables) : « Le Néguev est une région désertique qui s’étendait sur 60% du territoire israélien lors de la création de l’Etat. David Ben Gourion, premier président de l’état a déclaré : ‘’si nous ne parvenons pas à vaincre le désert, le désert nous vaincra’’.

Une campagne publique a été lancée pour attirer des pionniers dans les pôles définis pour la reconquête méthodique du désert.

Avec comme slogan ‘’Nous allons faire refleurir le désert’’.

Des dizaines de milliers de pionniers se sont portés volontaires.

Aujourd’hui déjà le quart du désert du Néguev a refleuri. La région reconquise est devenue le grenier à blé du pays, un centre de High Tech et de Recherche de niveau international et la région où se développent le plus vite l’utilisation de l’énergie solaire.

Les efforts ont été poursuivis génération après génération avec pour objectif de reconquérir et de faire fleurir 50% du désert en 2030, et de continuer jusqu’à ce que tout le désert fleurisse ». (Source : israelscienceinfo.com)

LE PLUS. Le Néguev est une région désertique du sud d’Israël. En hébreu biblique, Néguev signifie « sud ».

Le Néguev couvre la plus grande part du district sud d’Israël. Géographiquement, d’une superficie de 13 000 km2, ce désert forme un triangle posé sur l’un de ses angles. Il est limité à l’ouest par le désert de la péninsule du Sinaï et la bande de Gaza et, à l’est, par la vallée de l’Arabah qui constitue la frontière internationale entre l’État d’Israël et le royaume hachémite de Jordanie.

La ville principale est Beer-Sheva au nord.

Beersheva

La limite sud est le golfe d’Aqaba et la ville balnéaire israélienne d’Eilat.

Golfe d'Aqaba
Golfe d’Aqaba
Eilat
Eilat

Parmi les autres villes, on trouve Dimona et Mitzpe Ramon et des cités bédouines dont Rahat et Tel Sheva.

Dimona
Dimona
Mitzpe-Ramon
Mitzpe Ramon
Bédouins du Néguev
Bédouins du Néguev

bedouins du neguev

Le Néguev constitue 60 % de la surface de l’État d’Israël mais n’abrite que 8 % de sa population, dont une forte communauté de Bédouins (25 % de la population régionale).

La population de Bédouins, qui sont des Arabes israéliens, est estimée a 160 000 personnes.

La volonté des autorités israéliennes serait de les sédentariser, et à ce titre, ils ont été dirigés en grande partie vers des villages construits par le gouvernement.

Une autre moitié est restée sur ses terres d’origine, dans des villages qui ne sont pas reconnus et où les conditions d’existence sont précaires en raison de l’absence d’infrastructures et des démolitions exercées par les autorités israéliennes.

La situation est conflictuelle entre les autorités israéliennes et la population bédouine, et des incidents se déroulent de manière récurrente.

http://www.israelvalley.com

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site: http://www.terrepromise.fr

Copyright Terre Promise © Elishean/2009-2018/Terre Promise




Print Friendly, PDF & Email