SHARE

Une partie des plages de la station balnéaire d’Eilat (sud d’Israël) jusque-là interdites d’accès au public le seront désormais, suite à la décision de l’entreprise pipeline Eilat-Ashkelon qui en avait le contrôle depuis cinquante ans.

plages eilatUn comité a décidé de l’ouverture des plages après que le ministère de l’Environnement a enquêté sur la fuite de pétrole survenue en décembre dernier, causant des dégâts majeurs…

Les conclusions du comité ont démontré que l’entreprise pipeline Eilat-Ashkelon n’utilisait qu’un tiers des plages.

Il a donc été décidé que 200 mètres de terres seront rendus publics dans un premier temps, en attendant l’approbation du ministère de l’Environnement tandis que dans un deuxième temps, une autre partie des plages, qui comprend une biodiversité marine unique et des « récifs de corail spectaculaires » sera contrôlée par l’Autorité des parcs et de la protection de la Nature.

Environ cinq millions de litres de pétrole avaient été déversés sur un rayon d’environ 7 kilomètres en décembre.

La fuite est considérée comme la pire catastrophe écologique de l’histoire d’Israël.

Plus de 80 personnes avaient été traitées pour des problèmes respiratoires dans l’Etat hébreu et en Jordanie.

Source I24News

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://www.terrepromise.fr

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean. Terre Promise est mon dernier né. Je l'ai fait pour vous, avec l'intention de vous offrir plus d'informations sur le monde juif et son histoire. Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur Paypal. Même une somme minime sera la bienvenue. Merci à vous. Mikhal

Copyright Terre Promise © Elishean/2009-2019/Terre Promise

Print Friendly, PDF & Email