SHARE
Après de longues heures de négociations qui ont duré jusqu’aux petites heures du matin, le Likoud a accepté de nommer de Ayelet Shaked, du parti Habayit Hayehudi, au poste de ministre de la Justice.

ayelet shakedShalom Shlomo, un confident de Bennett, a rencontré mardi soir le procureur David Shimron, qui représente le Likoud durant les négociations pour former la future coalition. Les parties ont encore à travailler sur certains points de désaccords, notamment concernant l’adhésion d’un ministre supplémentaire de Habayit Hayehudi au sein du cabinet de sécurité…

La nomination de Shaked est considéré comme un coup politique important qui pourrait ouvrir la voie à un changement historique dans la politique israélienne.
En effet, le système judiciaire en Israël est considéré comme le plus fort bastion gouvernementale des élites de gauche et son « activisme » a malheureusement trés souvent entravé les tentatives de la droite de gouverner efficacement Israël depuis des décennies.

Shaked a mené différents combats pour freiner l’activisme judiciaire gauchiste, cette fois, avec cette nomination, elle va pouvoir sans aucun doute mener a bien des réformes qui permettront de remettre les choses en l’ordre….

http://koide9enisrael.blogspot.co.il/

Ayelet Shaked dit à i24News: « les implantations devraient être autorisées dans un futur Etat palestinien »

Ayelet-Shaked2Ayalet Shaked, députée du parti HaBayit HaYehudi (Foyer juif) et proche collaboratrice du chef du parti et ministre de l’Économie Naftali Bennett, a affirmé soutenir l’idée que les implantations demeurent dans un éventuel État palestinien, lors d’une interview accordée à i24news le 29 décembre 2014.

Dans l’éventualité d’un accord de paix entre Israël et les Palestiniens, « tout comme des Arabes vivent en Israël, je ne vois pas pourquoi les implantations ne pourraient pas rester et vivre dans un futur Etat palestinien s’ils le veulent », a affirmé Mme Shaked.

Le site d’information israélien Walla! rapporte jeudi qu’Ayalet Shaked a réagi en précisant qu’elle évoquait cette idée de manière hypothétique. « J’insiste bien durant toute cette interview que je suis résolument opposée à l’idée de deux Etats, dangereuse à mes yeux, et que je ne crois qu’un tel scénario se produira », a-t-elle tenu à préciser.

« Dans la partie coupée de l’interview, j’ai évoqué cette hypothèse pour souligner le racisme d’Abou Mazen. Malheureusement, les déclarations du bureau du Premier ministre cette semaine ont fait état d’une vraie proposition allant dans le sens de la création d’un Etat palestinien, une proposition qui n’aurait jamais dû être formulée », a-t-elle précisé.
Lire sur le même sujet: Steinitz: « Abbas, le dirigeant le plus antisémite »

Un responsable du bureau du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a affirmé que ce dernier ne « voit pas pourquoi il n’y aurait pas de minorité juive en Palestine, tout comme il y a une minorité arabe dans l’Etat juif ».

Extrait d’un communiqué de http://www.i24news.tv

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://www.terrepromise.fr

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean. Terre Promise est mon dernier né. Je l'ai fait pour vous, avec l'intention de vous offrir plus d'informations sur le monde juif et son histoire. Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur Paypal. Même une somme minime sera la bienvenue. Merci à vous. Mikhal

Copyright Terre Promise © Elishean/2009-2019/Terre Promise

Print Friendly, PDF & Email