SHARE
Le parc national du site archéologique de Beit Shéarim est situé près de Tivon, à l’est de Haïfa. Il présente les ruines d’une ville et nécropole juive regroupant 400 tombes. Vestige d’une communauté juive qui devint le siège du Sanhédrin – sorte de Haute courte de justice – après la destruction du Second Temple.. C’est là qu’est enterré Rabbi Yéhouda HaNassi, le compilateur de la Michna.

Le site datant du 1er siècle avant notre ère, pendant le règne du roi Hérode, fut détruit en 352 lors de la révolte contre les romains.

Les grottes d’inhumation ont été découvertes il y a déjà longtemps, mais ce n’est qu’en 2009 que des rénovations sérieuses ont été réalisées sur le site, à l’initiative de Rivlin. En 2004, alors qu’il était président de la Knesset pour la première fois, Rivlin a fait une visite sur le site et a été ému par les nombreuses représentations de la Ménorah, qui sert aujourd’hui de symbole de l’Etat d’Israël moderne.

act0590-menora-apresRivlin a alors fait en sorte que ce site reçoive en priorité des fonds soient pour sa restauration et sa conservation. Une équipe, comprenant l’expert en restauration Jacques Neger et l’architecte Ram Shoef, a, entre autres, éliminé les racines qui avaient envahi les grottes de toutes parts. L’équipe a rénové les murs sculptés et le site ainsi restauré a été rouvert au public.

beit shearimRivlin a évoqué le lien qui, selon lui, existe entre le Sanhédrin et la Knesset. « L’établissement de l’Etat, le sionisme, le renouveau de l’hébreu et la souveraineté israélienne sont à mes yeux la continuation naturelle de ce qui a commencé ici à Beit Shearim »

bet_shearimBeit-Shearim est une ville antique de Basse Galilée, qui abrita le Sanhédrin du IIIe siècle de l’ère commune jusqu’au milieu du IVe siècle. Le lieu servit également de cimetière juif. Sur le site ont été découvertes plus de 100 grottes d’inhumation taillées dans la roche (qu’elles soient communes ou familiales), plus de 300 écritures en différentes langues et les restes d’une synagogue antique et d’un bâtiment public. Beit-Shéarim est depuis devenu un parc national comprenant un nombre important de vestiges archéologiques.

Le site a révélé trente et une catacombes, dont une seule est ouverte au public. Les sarcophages portent un décor d’inspiration hellénistique. Une visite impressionnante.

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://www.terrepromise.fr

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean. Terre Promise est mon dernier né. Je l'ai fait pour vous, avec l'intention de vous offrir plus d'informations sur le monde juif et son histoire. Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur Paypal. Même une somme minime sera la bienvenue. Merci à vous. Mikhal

Copyright Terre Promise © Elishean/2009-2019/Terre Promise

Print Friendly, PDF & Email