En 1885, Yisrael Dov Frumkin fonde sur les pentes du Mont des Oliviers le village connu sous le nom  » Kfar Hashiloah  » ou encore  » Le village Yéménite « . Le village est rapidement peuplé par 65 familles juives yéménites fraichement débarquées. Il y est alors construit la synagogue Hechal Shlomo.

IsraelfrumkinYisrael Dov Frumkin

Histoire de Kfar Hashiloach

En 1882, les Juifs ont émigré du Yémen à Jérusalem.

Au départ, ils vivaient dans des tentes.Plus tard, lorsque la saison des pluies a commencé, ils s’installèrent dans les grottes funéraires antiques sur le côté est de la vallée.

Des dignitaires juifs de la ville se précipitèrent pour aider les familles yéménites, et Yisrael Dov Frumkin, propriétaire du journal Havatselet, a créé le « Ezrat Nidachim » association qui a collecté des fonds pour les familles.

En 1884, les Yéménites ont emménagé dans des maisons en pierre nouvellement construites sur le versant oriental du Cédron, au nord du village arabe, construits pour eux par Ezrat Niddahim. Cet endroit a été appelé Kfar Hashiloach ou le village yéménite.

Au sud du village de Silwan étaient des non-zones construites appartenant à Boaz le Babylonien (Boaz HaBavli.), qui a fait don en vue de construire des maisons pour les Juifs yéménites (indiquées par des flèches jaunes).

kfarshiloach3Les maisons ont été nommés Kfar Hashiloach.


Les coûts de construction ont été maintenus relativement bas en utilisant le Shiloach comme source d’eau au lieu de creuser des citernes. (Une photo de 1891 montre les logements vacants sur un tronçon de colline.)

Au début du 20ème siècle, le Guide de Voyage mentionnait : Dans le «village de Silwan, à l’est du Cédron … une partie des habitations des Fellahs sont des sépultures anciennes juives taillées dans les rochers. Au cours de ces dernières années une grande extension du village vers le sud a vu le jour, en raison de l’établissement en ce pays d’une colonie de juifs pauvres du Yémen, etc beaucoup d’entre eux ont construit les maisons sur la pente juste au-dessus et à l’est de Bir Eyyub.

D’autres familles juives se sont installées dans la région, qui abritait plus de 200 familles. Le quartier n’a cessé de croître entre 1891 et 1929.

Ainsi, les Juifs ont vécu sur ces terres inhabitées 47 années de 1882 à 1929. Ils ont été expulsés 38 ans entre 1929 et 1967. Les Juifs du Yémen ont fui Silwan pour sauver leur vie au cours de la révolte des arabes de la Palestine mandataire de 1936/39 et les Arabes se sont installés dans les bâtiments libérés. Après la guerre Israélo-arabe de 1948, Silwan a été annexé par le Royaume Hachémite de Jordanie

Le Royaume Hachémite de Jordanie a fait de la partie orientale de Jérusalem une terre Judenrein, alors que de nombreux juifs y vivaient depuis bien longtemps et ayant construit sur des terres vierges de toutes habitations à l’époque, Personne ne relate cet épisode scandaleux lorsque les juifs ont été chassés de leurs foyers dans les années 1920 et 1930.


Israël contrôle la région depuis 43 ans maintenant. Cette partie même de Kfar Shiloah construite par les juifs considérés comme Silwan (Shiloah en hébreu, Siloé en grec, et Silwan en arabe) est revendiquée par les Arabes comme les leurs, et de manière exclusive et la plupart du monde semble d’accord ignorant ainsi l’histoire.

Au moment de la fuite des habitants de Kfar Hashiloach, les dirigeants britanniques promettent aux chefs du village de s’occuper de leur biens jusqu’à leur retour rapide. Malheureusement, cette promesse britannique ne sera pas respecté et le village deviendra avec le temps le quartier de Silwan, quartier arabe de Jérusalem Est !

Le retour des juifs dans leur synagogue

synagogue_yemenite_jerusalem_shiloah_2Pour la première fois en 77 ans, des prières juives festives ont pu être entendu lundi 25 mai 2015, dans l’une des plus anciennes synagogues modernes de Jérusalem, une synagogue longtemps cachée et inaccessible, la synagogue du  » village yéménite  » Hechal Shlomo, située sur une pente du Mont des Oliviers. Des dizaines de personnes ont pris part aux festivités, notamment le Ministre de l’Agriculture Uri Ariel..

Daniel Luria de l’Association Cohanim Ateret, a supervisé le retour des juifs dans cette synagogue. Il explique que un an aprés ce tragique départ, Shlomo Ze’evi, le père du célèbre Rehavam (Gandi) Ze’evi, avait visité cette synagogue, il avait alors été choqué et irrité par les nombreuses destructions que les Arabes avaient faites.

Il y avait aussi beaucoup d’amertume envers les britanniques qui n’avaient pas respecté leurs promesses de faire revenir la communauté juive yéménite dans leurs foyers. Maintenant, des années plus tard, Ateret Cohanim et de nombreux juifs sont heureux de pouvoir célébrer le retour du peuple juif dans sa patrie sacrée. Cela n’a été possible que grâce a de grands efforts de ré-achat de propriétés et de réinstallation des familles juives dans différents bâtiments autour du quartier.

Au fil des ans, de nombreuses familles juives ont regagné ce quartier historique.


La synagogue a été renommé Ohel Yonathan, en l’honneur de Jonathan Pollard, prisonnier depuis 30 ans aux états-Unis, soit-disant pour espionnage.

Luria a ajouté :  » Les gens doivent comprendre que ce quartier a été construit par les Juifs yéménites il y a 130 ans, bien avant l’arrivée de tout ces arabes. Quand vous regardez le quartier a son origine, il n’y a que quelques maisons juives et la synagogue ( Voir photo ci-dessous ).

kfar_hashiloahKfar Hashiloah ou  » Le village yéménite « 

Aujourd’hui, les maisons d’origines sont entourées par des centaines de constructions arabe, dont beaucoup sont illégales « .

La femme du ministre, Chagit Ariel, a raconté comment elle a voyagé dans un petit village près de Netanya il y a plusieurs années pour retrouver l’un des habitants d’origine de ce village :  » Je l’ai amené ici, avant même que des Juifs n’y rentre, le voulais qu’il retrouve le bâtiment exact dans lequel il avait vécu, c’était passionnant et émouvant ! « .

synagogue_yemenite_jerusalem_shiloah_6Chagit Ariel et ses enfants

Le ministre a ensuite déclaré :  » Maintenant, c’est comme un miracle, la synagogue aussi est de retour. Avec l’aide de D.ieu, le village Yéménite redeviendra ce qu’il était autrefois, tout comme le reste de la Terre d’Israël. Tous ce que nous avons besoin, c’est d’une vraie paix entre Juifs, alors nous pourrons arranger les choses avec le reste du monde « .

synagogue_yemenite_jerusalem_shiloah_7synagogue_yemenite_jerusalem_shiloah_8synagogue_yemenite_jerusalem_shiloah_3synagogue_yemenite_jerusalem_shiloah_4SOURCES :
http://www.aschkel.info/
http://koide9enisrael.blogspot.co.il/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://www.terrepromise.fr

Achetez vos livres sur Amazon via ce site

Votre aide est très Importante…
Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean. Terre Promise est mon dernier né. Je l'ai fait pour vous, avec l'intention de vous offrir plus d'informations sur le monde juif et son histoire. Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site de plusieurs façons, en achetant vos livres sur Amazon via le site, et/ou en faisant un don sécurisé sur PayPal. Même une somme minime sera la bienvenue. Merci à vous. Mikhal

Copyright Terre Promise © Elishean/2009-2019/Terre Promise

Print Friendly, PDF & Email