SHARE
Une Révolution urbaine est en route. Une fois de plus Tel-Aviv, la grande métropole israélienne, va servir de modèle à un nouveau mode de vie citadine, grâce au dynamisme de sa population, à son esprit d’ouverture et son envie insatiable de transformer le monde qui l’entoure.

voiture volante 2Sky-tran: des voitures volantes dans le ciel de Tel-Aviv

Habituée au High-tech et à la quête de solutions futuristes, elle sera équipée, dans quelques mois seulement, d’un système de transport public tout droit sorti d’un livre de science-fiction, le Sky-Tran, pour « transport par le ciel »…

Aller au travail en voiture volante est un fantasme aussi vieux que l’automobile, et il pourrait bien se concrétiser : un projet allant dans ce sens sera testé grandeur nature à partir de 2016 en Israël.

voiture volante tableau de bord© Image courtesy of: www.skytran.us
Vue du tableau de bord d’une capsule

SkyTran, entreprise californienne basée au centre de recherche de la NASA, (NASA Research park), travaille depuis quelques années sur un nouveau type de transport urbain: des capsules de deux à quatre personnes suspendues à un rail et se déplaçant jusqu’à 100 km/h. Elles seront propulsées par une force électromagnétique.

En s’associant avec l’entreprise aéronautique Israël Aerospace Industries (IAI), c’est un grand pas en avant que font les Américains. Le campus d’IAI situé en bordure de Tel-Aviv, la capitale économique israélienne, abritera une boucle de 500 m afin de tester les engins.

Entre la voiture et le transport en commun

L’objectif est de créer un réseau au-dessus du trafic routier existant. Des pylônes serviront de base à des rails auxquels seront suspendues les capsules. Le trajet sera ponctué de nombreuses stations. En plus de permettre le désengorgement des centres-villes, ce projet comporte des arguments de taille : grâce à la propulsion électromagnétique, la consommation électrique sera quasi-nulle.

La construction est également très peu onéreuse avec un coût de 7 millions de dollars au kilomètre, contre 10 millions pour une ligne de bus et 30 millions pour un tramway.

Si les capsules ne seront pas des véhicules personnels, les trajets seront totalement individualisés : chaque utilisateur commandera son SkyTran grâce à son smartphone ou par internet, puis indiquera sur le tableau de bord la destination à atteindre.

Le trajet devrait coûter aux alentours de 4 euros. On attend la réaction des taxis…

Une « voiture volante » circulant jusqu’à 250 km/h

« C’est du transport collectif individuel, une fois le passager installé dans son véhicule, il peut programmer lui-même sa destination« .

L’avantage de ce nouveau mode de déplacement aérien est de ne pas emprunter l’infrastructure routière déjà largement saturée par les voitures, les bus ou le tramway.

Selon ses concepteurs, le projet a un coût avantageux : cinq millions d’euros le kilomètre (contre 90 millions pour le métro). Avec un peu d’imagination, les fans des films Le cinquième élément ou Star Wars devraient y trouver leur compte !

S’inspirant du projet israélien, Jean-Pierre Plancade propose d’adopter ce projet pour la ville de Toulouse.

© Moshé Anielewicz pour Europe Israël News

Vu sur : http://www.europe-israel.org

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://www.terrepromise.fr

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean. Terre Promise est mon dernier né. Je l'ai fait pour vous, avec l'intention de vous offrir plus d'informations sur le monde juif et son histoire. Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur Paypal. Même une somme minime sera la bienvenue. Merci à vous. Mikhal

Copyright Terre Promise © Elishean/2009-2019/Terre Promise

Print Friendly, PDF & Email