SHARE
par Rav Dynovisz

PSAUME 7 : Je cherche en toi mon refuge

« Il y a quelque chose que j’ai commis, mais je n’étais pas conscient de cette faute, et je veux maintenant en faire un chant pour D. Cette erreur et ce chant concernent Koush ben Yemini ».

Nos Maîtres révèlent que cela fait allusion à Shaül.

Koush est l’un des 4 fils de ‘Ham ; de lui est sorti Nimrod. En appelant Shaül : Koush, David exprime que Shaül avait les qualités de Nimrod.

chaoul et sa victoire sur amalekLe Roi Chaoul lors de sa victoire contre Amalèk

« Hachem mon D, c´est en Toi que j’ai placé ma confiance, délivre-moi et sauve-moi de ceux qui me poursuivent, de peur qu´ils ne déchirent mon nefesh, comme le ferait un lion ».

Le nefesh fait partie de l’âme, mais représente plutôt les émotions. David parle souvent du danger qu’encourt son nefesh.

« Ai-je fait quelque chose qui mérite cela ? Je n’ai jamais fait de mal à ceux qui me font du bien, et je n’ai jamais fait du bien à ceux qui me font du mal. »

Il fait allusion à la perversion des valeurs de Shaül qui ne voulut pas tuer Amalek, véritable ennemi d´Israël, qui ensuite fit massacrer la ville de Nove, des cohanim.

« Pourtant, tu vois bien que l´ennemi s’attaque à mon nefesh… Hachem, lève-toi dans ta colère, débarrasse-toi de mes ennemis. »

David est le prototype de l’homme haï et poursuivi, même par ses proches. Certains pensaient que David était mauvais, puisqu’il n’avait que des catastrophes. D’autres pensaient qu’il était un imposteur, parce que non-Juif (ils ne reconnaissaient pas la conversion de Ruth). Pourquoi donc lui est-il arrivé tellement de catastrophes ?

Ce psaume révèle que David est jugé à un niveau extrêmement haut : non pas au niveau de ses actes, paroles ou pensées, mais au niveau de la subtilité de ses intentions qui n’étaient pas cent pour cent parfaites.

Hachem considère en lui une petite erreur, même dans l’intention. Car, si David existe, c’est parce qu’Hachem a pris au sérieux les intentions : David vient d’un père avec ses filles, puis d’un beau-père avec sa belle-fille, qu’il prend pour une prostituée, puis du seul peuple que D a repoussé, Moab.

D. prit en considération l’intention de la fille de Lot qui voulut que le Projet continue ; l’acte était mauvais, mais l´intention était bonne.

Puis l´intention de Tamar, avec Yehuda : elle voulait que d’elle sorte les rois d´Israël, et Perets fut conçu.

Puis D. prit Ruth, une femme de Moab, considérant que, certes, les femmes de Moab n’avaient pas apporté le pain et l’eau à Israël, mais leur intention était la tsniout (pudeur) ; et c’est, justement, la tsniout que Boaz vit chez Ruth, quand elle se baissait pour glaner dans son champ.

Toute la lignée de David s’est construite sur la bonne intention, car David doit engendrer celui qui va sauver le monde, et il faut un homme capable de ne pas se laisser impressionner par ce qui se voit, mais qui décèle l’étincelle de bien et de divin qui se cache à l’intérieur du monde, montrant que tout n´est pas perdu.

Et le Mashia’h aidera le monde à développer l’étincelle divine qui est en lui.

C’est pourquoi il vient d’une lignée où, malgré le mauvais, D prit en considération la bonne intention. David va sauver le monde grâce à l’intention et, pour cette raison, on lui demande d’être parfait au niveau de ses intentions.

L’enfer est pavé de bonnes intentions, mais David est celui qui va sublimer l’intention. Moshé est l’exemple contraire : le décret qu’il ne rentre pas en Israël avait commencé bien avant le fait qu’il frappe le rocher, mais il fallait UN ACTE pour que ce décret ne soit scellé.

Car Moshé nous a donné la Torah, selon laquelle on s’engage dans son VECU. Mais, pour ce qui est du sauvetage de l’humanité, la vision doit être complètement différente : si D attend des actes, Il n’en aura jamais. Dans un 1er temps, Il doit Se contenter de l’intention, et c’est le Mahiah qui, au-delà de la saleté qui est dans le monde, va trouver le trésor qui est l’intention.

D’après notre tradition, il est impossible qu’un non-Juif se convertisse s’il n´y a pas, dans son ascendance, une étincelle juive. Un Juif s´est marié avec une non-Juive, et ses enfants et descendants ne sont pas Juifs.

Tout le système de la conversion, qui est le prototype du sauvetage du monde, est fondé sur le principe de la récupération des étincelles perdues.

Dans le langage de la Kabbalah, c´est le birour hanitsotsot, le tri pour trouver l’étincelle, qui est le fondement du sauvetage du monde : hala’hiquement parlant, la personne n’est pas Juive, car elle peut provenir de plusieurs mariages avec des non-Juives mais, au niveau de l’étincelle, elle est Juive.

C’est ainsi que toute cette lignée, qui était en attente de ce sauvetage, est sauvée, grâce à cette âme qui est récupérée.

Le Rav explique ensuite ce qu’est le « shogeg ».

David n’a cessé d’être poursuivi et victime. Mais la victime fait partie de tout ce qui s’est passé, ce qui montre qu’à un certain niveau, son âme n’est pas tout à fait innocente. On voit le niveau auquel David est jugé ! Personne d´autre n’est jugé ainsi, car c’est le prix pour engendrer le Mashiah.

David prend conscience de tout ce qui se cache dans l’âme humaine et qu’il ne faut pas regarder ce qui se voit, mais ce qui se cache au fond de chacun, qui est invisible.

Le Mashia’h dévoilera ce qui se cache vraiment au cœur de l’humanité. Nous sommes une génération qui s’approche de plus en plus de la Délivrance, et Hachem va attacher de plus en plus d’importance à notre intériorité et à nos intentions.

Bien sûr, il faut les mitsvot, mais il nous est demandé aussi : qu´y a-t-il réellement en toi?

Et l´étude de la Torah devient de plus en plus nécessaire, car elle nous permet de réajuster notre vision en fonction de la réalité dans laquelle nous vivons de plus en plus, qui est yémot haMashiah, les jours de la venue du Mashiah.

Rav Dynovisz

Ce cours sur le psaume 7 est particulièrement adapté à notre période. En effet, il est couramment murmuré parmi les étudiants de Torah à Jérusalem, que Benjamin Netanyaou serait un guilgoul de Chaoul, revenu pour terminer sa mission de tuer Amalek. Nous savons que le roi Chaoul était de la tribu de Benjamin. D’autre part,le Rabbi de Loubavitch avait prédit à Nétanyaou qu’il serait le dernier dirigeant d’Israël avant la venue de Mashia’h. Il n’est donc pas étonnant que ce psaume semblait obscur au sein du monde chrétien, comme on le verra plus bas. Nous somme en train de vivre la prophétie du psaume 7….

Traduction du psaume 7

1 Complainte de David. Chantée à l’Éternel, au sujet de Cusch, Benjamite.

2 Éternel, mon Dieu! je cherche en toi mon refuge;
Sauve-moi de tous mes persécuteurs, et délivre-moi,

3 Afin qu’il ne me déchire pas, comme un lion
Qui dévore sans que personne ne vienne au secours.

4 Éternel, mon Dieu! si j’ai fait cela,
S’il y a de l’iniquité dans mes mains,

5 Si j’ai rendu le mal à celui qui était paisible envers moi,
Si j’ai dépouillé celui qui m’opprimait sans cause,

6 Que l’ennemi me poursuive et m’atteigne,
Qu’il foule à terre ma vie, Et qu’il couche ma gloire dans la poussière! – Pause.

7 Lève-toi, ô Éternel! dans ta colère, Lève-toi contre la fureur de mes adversaires, Réveille-toi pour me secourir, ordonne un jugement!

8 Que l’assemblée des peuples t’environne!
Monte au-dessus d’elle vers les lieux élevés!

9 L’Éternel juge les peuples : Rends-moi justice, ô Éternel!
Selon mon droit et selon mon innocence!

10Mets un terme à la malice des méchants, et affermis le juste,
Toi qui sondes les coeurs et les reins, Dieu juste!

11 Mon bouclier est en Dieu,
Qui sauve ceux dont le coeur est droit.

12 Dieu est un juste juge,
Dieu s’irrite en tout temps.

13 Si le méchant ne se convertit pas, il aiguise son glaive,
Il bande son arc, et il vise;

14 Il dirige sur lui des traits meurtriers,
Il rend ses flèches brûlantes.

15 Voici, le méchant prépare le mal,
Il conçoit l’iniquité, et il enfante le néant.

16 Il ouvre une fosse, il la creuse,
Et il tombe dans la fosse qu’il a faite.

17 Son iniquité retombe sur sa tête,
Et sa violence redescend sur son front.

18 Je louerai l’Éternel à cause de sa justice,
Je chanterai le nom de l’Éternel, du Très Haut.

Pour les chrétiens, ce psaume est attribué à David. ( Vu sur http://www.interbible.org/ )

« Par contre, l’origine de la détresse de David n’est pas claire. Qui est Kush, le Benjaminite, qui le persécute? On ne le sait pas. Ce psaume n’est guère utilisé dans la liturgie; il n’est jamais cité non plus dans le Nouveau Testament. Il réfère à une détresse personnelle plutôt qu’à un conflit communautaire. »

« Les supplications touchent habituellement les thèmes de la maladie, de la mort, des épreuves. Ici, David proteste de son innocence et répète qu’il est accusé faussement. Vivant une expérience d’injustice, il crie vers Dieu qu’il appelle son « refuge », un terme qui revient d’autres fois dans le psautier… Avec toute la passion d’un Oriental qui défend sa juste cause, David est prêt à subir le châtiment imposé par la loi du Talion, si jamais on faisait la preuve qu’il a tort ! »

« La persécution qu’il subit est si intense qu’il la compare à celle infligée par un lion qui étrangle sa proie. L’image est suggestive d’autant plus qu’à cette époque, des lions vivaient dans le désert de Judée. Le lion deviendra même le symbole de la tribu de Juda, ainsi qu’il est mentionné dans la bénédiction de Jacob : « Tu es un lionceau, ô Juda…telle une lionne, qui le fera lever? » (Gn 49,9) »

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://www.terrepromise.fr

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean. Terre Promise est mon dernier né. Je l'ai fait pour vous, avec l'intention de vous offrir plus d'informations sur le monde juif et son histoire. Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur Paypal. Même une somme minime sera la bienvenue. Merci à vous. Mikhal

Copyright Terre Promise © Elishean/2009-2019/Terre Promise

Print Friendly, PDF & Email