SHARE
Quand tu vas en Israël, que tu passes chabbat chez ta tante marocaine ou que tu vas casser le jeune chez mamie Edna, tu dois voir qu’il y a pas mal de truc sympas à manger et que souvent, c’est pareil ou alors détourné. En Israël il y a un condensé de toutes les traditions juives mais ce n’est pas tout ! Ici tu n’as pas à attendre une Brit’mila pour te régaler, c’est tout le temps et partout dans les rues d’Eretz.

Lundi du houmous, mardi du houmous, mercredi du houmous aussi…non pas du tout, enfin presque. Les 10 plats à connaître quand tu vis en Israël et qui vont parfumer ta semaine, au boulot, entre amis ou au resto.

HOUMOUS

houmous-Q-1024x682Le Houmous, cette délicieuse purée de pois chiche se mange sans façon et à l’infini. L’incontournable, le centre de table, le premier invité aux réjouissances en tout genre, il se mange avec la pita, la challah à chabbat ou bien rien qu’à la cuillère pour les plus gourmands. Il peut être un plat unique, chaud avec une louchette de pois chiches fumants et fondants. Avec des falaffels et de la coriandre, mais le meilleur pour moi, c’est avec une cuillère de tehina (crème de sésame), un filet d’huile d’olive et du zahatar (thym sauvage).

SALADE ISRAELIENNE

salade-israelienne-1024x682La salade israélienne est l’élément fraicheur du repas. Le truc qui fait que tu n’as pas l’impression de te gaver uniquement en huile et féculant, et puis c’est délicieux. Elle se fait avec des tomates, des concombres, des oignons rouges, tout ca coupés en petits cubes et assaisonnés tout simplement avec : de l’huile d’olive, du sel, du citron et de la coriandre. Que ce soit accompagné de houmous ou avec de la viande et des frites, la salade est vivement conseillée pour équilibrer le repas et y apporter une note de fibres et de vitamines, sans compter que c’est un bon digestif.

BOREKAS

borekas-1024x768Mmmiam !! Le Borekas, le petit feuilleté, une gourmandise à toute heure de la journée. Ce chausson feuilleté parsemé de graines de sésames se garnit de tout ce qu’on aime, il peut être fourré : à de la purée de pomme de terre, au fromage, au caviar d’aubergine, aux champignons, à la sauce tomate et aux olives (façon pizza). Il en existe même des végéta’ rien qu’aux légumes aromatisés, ou bien à toutes les sortes de fromage : fromage jaune (gouda), bulgare, fêta, cachkaval… Vous l’aurez compris, il est impossible de se lasser du Borekas. Très facile à trouver et rapide à manger, les israéliens le consomment en grand format avec un œuf dur et des olives ; ou bien en petits, comme casse-croûte.

CHAKSHUKA

shakshuka-1024x683Attention c’est chaud ! Oui la shakshuka se mange directement dans son poêlon individuel. De quoi s’agit-il ? Et bien c’est un mijoté de tomate et de poivrons, le tout dans un poêlon avec deux ou trois œufs cassés. Elle se mange avec de la coriandre bien sûr, mais aussi avec des aubergines grillées ou du fromage et toujours la pita. Ce plat est complet, chaud et c’est un vrai délice !

AUBERGINES

aubergines1Alors ca, c’est le légume passe-partout, « l’œuf de plante » préféré des israéliens, le légume qui se décline sous toutes les folies, et c’est toujours réussi. Quelques plats à base d’aubergines : la célèbre friture d’aubergine, en gros c’est que de l’huile, mais c’est un rêve. Le caviar d’aubergine : l’aubergine est grillée puis épluchée et écrasée, ensuite cette base peut soit se manger telle quelle et c’est divin, ou bien avec de l’ail et de la coriandre, puis du piment, ou bien avec de la tehina ou de la mayonnaise, enfin bref l’aubergine a tout bon ! Je vous conseille d’essayer les aubergines grillées, roulées au fromage c’est à tomber !

KEBAB

kebab-1024x680Contrairement au « kebab » que l’on a associé en France, au poulet monté en brochette et doré à la lampe rouge, le kebab en Israël c’est de la viande hachée, mariné et grillé au barbecue. Il se présente soit sur une brochette plate et l’idée est de l’arracher avec un bout de pita, ou bien sous forme de boulettes plates ou allongées. Qu’il se mange, avec des légumes grillés ou dans une pita, le goût du barbecue, des herbes et la fumée qui se dégage du grill vous enivre pour vous donner soudainement, une envie de viande en plein milieu de l’après-midi.

JACHNUN

jachnun-1024x768Vous dites ? Tout à fait, le jachnun est une spécialité yéménite très appréciée des israéliens et tout à fait installé dans les mœurs. Il ne s’agit pourtant pas d’une grosse affaire, une sorte de pate feuilleté, bien huilée roulée et cuite au four. Au final cette espèce de boudin plat se mange avec des tomates concassées et des œufs durs. Ce modeste plat est tout à fait délicieux, à partager avec les copines, en apéro sur la plage, c’est aussi une bonne entrée pour le chabbat.

SHNITZEL

shnitzelBelle, dorée et croustillante, l’escalope viennoise, le « Shnitzel » est sans aucun doute LE plat qui fait l’unanimité. Si bien qu’il pourrait bien faire manger de la viande à un végétarien… La viande, le plus souvent du poulet, de la dinde ou du veau, est coupée en fine tranche, attendrie au marteau, puis recouverte d’une chapelure et enfin frite. Ce superbe shnitzel trouve grâce aux yeux des plus petits comme des plus gourmets. Avec des légumes, du riz, dans une pita et du houmous, peu importe ! Manger du shnitzel vous rend plus belle…

DOLMAS ou feuilles de vigne farcies

feuilles-de-vigne-1024x686Les dolmas sont des feuilles de vignes ébouillantées et farcies avec une préparation de riz aux oignons, à la tomate ou bien à la cannelle, il existe plusieurs variétés. Ces feuilles farcies sont ensuite citronnées et se mangent en apéritif, le plus souvent dans les cocktails et lors des fêtes. Ce plat libanais très spécial tient bien sa place dans la tradition israélienne et sa notoriété perdure au fil des générations.

CAFÉ

café-afuh-846x1024Le café est sans conteste la boisson préférée des israéliens, avant ou après un repas, quelque soit sa forme, il est inévitable. La famille café :

Le café numéro en Israël, j’ai nommé Café Afuh. C’est un café au lait, sauf qu’ici ce n’est pas destiné qu’aux enfants ou au petit déjeuner, tout le monde en veut ! Il existe même un « art » du café au lait, c’est à dire qu’avec la mousse de lait, le « meltsar » (celui qui fait le café) dessine des feuilles, ou des petits dessins, c’est rigolo et performant.

Ensuite, la version américaine encore très convoitée ici, c’est l’Ice Cofee, le café au lait frappé. Sucré et glacé, en été c’est un bonheur de le siroter.

Le café katzar, c’est l’expresso court, il est très court…

Le café sharor (noir) c’est le « jus de chaussette », l’eau bouillante directement mélangée avec le café moulu.

SOURCE : http://rootsisrael.com/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://www.terrepromise.fr

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean. Terre Promise est mon dernier né. Je l'ai fait pour vous, avec l'intention de vous offrir plus d'informations sur le monde juif et son histoire. Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur Paypal. Même une somme minime sera la bienvenue. Merci à vous. Mikhal

Copyright Terre Promise © Elishean/2009-2019/Terre Promise

Print Friendly, PDF & Email