SHARE
Sharren Haskel prêtera serment mercredi à la Knesset et deviendra de facto la trentième femme députée à l’assemblée israélienne, un chiffre sans précèdent dans l’histoire de l’Etat hébreu.

Sharren Haskel 230 femmes à la Knesset, nouveau record en Israël

Grâce à cette femme politique membre du Likoud, qui remplace l’ancien ministre Danny Danon nommé ambassadeur d’Israël à l’ONU, les femmes représentent désormais un quart des parlementaires israéliens.

Sharren Haskel est originaire du Canada qui a fait Aliyah en Israël avec sa famille quand elle était âgée de tout juste un an; elle vit à Kfar Saba. Elle a déjà servi comme officier dans la police des frontières. «Je suis le commandant de la première unité bédouine femelle » a-t-elle fièrement déclaré dans une interview sur le site Web du Likoud avant l’élection précédente.

Munie d’un baccalauréat en sciences politiques et relations internationales à travers l’Open University, Sharren Haskelt parle couramment le français et l’anglais ainsi que l’hébreu.

Au cours de sa campagne, elle a souligné l’importance de la séparation des institutions religieuses et politiques en Israël comme un moyen de réduire « l’énorme » écart entre les Juifs religieux et laïques.

Elle a également soutenu, dans une certaine mesure, les communautés en Judée et Samarie, notant qu’elle se tient au fait qu’Israël n’a pas de partenaire de négociation à l’Autorité palestinienne (AP) il n’y a donc aucune raison d’abandonner « la vallée du Jourdain » car cela mettrait en danger la sécurité de l’Etat.

Dans une interview à Ynet en Juin, Haskel a été dépeinte comme un «modérée» qui pourrait facilement se glisser dans un parti de gauche dont les enjeux politiques incluent les droits des animaux et l’environnement, la légalisation partielle de la marijuana médicale et la croyance en une coexistence pacifique avec les Arabes d’Israël…

La future députée a d’ores et déjà annoncé son programme, dans un message publié mardi sur son compte Facebook :

Elle désire notamment s’attaquer au problème des déchets déversés par l’Autorité palestinienne dans les rivières de la Samarie, un sujet qu’elle n’hésite pas à qualifier « de terrorisme environnemental ».

Par ailleurs, Sharren Haskel affirme qu’elle proposera des lois visant à protéger les droits des femmes et à favoriser la concurrence dans les marchés israéliens.

Une nouvelle loi contre le cumul des mandats prononcée par Ayelet Shaked, ministre de la justice va permettre de battre ce record de « féminisation » du gouvernement.

En effet, le ministre de l’Education Naftali Bennett devrait prochainement démissionner de son poste de député au profit de Shouli Moualem–Refaeli ( selon le site d’informations Maariv). Le dirigeant d’un parti, ainsi que son second, étant autorisés à offrir leur poste de député à un membre de leur parti.

Réalisé à partir de plusieurs sources

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site: http://www.terrepromise.fr

Copyright Terre Promise © Elishean/2009-2015/Terre Promise



Print Friendly, PDF & Email