Par Laly Derai


Éric Zénouda se rend régulièrement en Afrique dans le cadre de son travail dans une entreprise israélienne, mais rien ne le préparait à ce qu’il a vécu jeudi dernier dans l’avion qui le transportait du Tchad à Adis Abeba, en Éthiopie.

« L’homme qui a tenté de m’assassiner n’est pas monté dans l’avion avec l’intention de tuer quelqu’un. C’est lorsqu’il a compris que j’étais juif qu’il a décidé de commettre ce crime. Spontanément. Cela aurait pu arriver à n’importe quel Juif, n’importe où sur le globe » : Éric Zénouda tire cette conclusion douloureuse de l’incident qui a failli lui coûter la vie, en plein vol, jeudi dernier, juste au-dessus d’Adis Abeba, en Éthiopie.

Éric est employé par une compagnie israélienne de télécommunication qui travaille régulièrement avec les pays africains, le Tchad notamment, un pays musulman mais qui ne s’implique pas dans le conflit israélo-palestinien. Franco-israélien, c’est muni de son passeport français qu’Eric est monté dans l’avion qui devait le conduire à l’aéroport éthiopien, puis, au final, chez lui, en Israël.

Ce jour-là, il a laissé sa casquette dans sa valise et lorsque le repas casher arrive, il met sa kippa. « C’est ce qui a conduit mon agresseur à comprendre que j’étais juif. Ça et aussi mon ordinateur où les touches sont également en hébreu et la Guémara que j’ai sortie pour étudier ».

« Vingt minutes avant l’atterrissage, alors qu’on nous avait demandé de boucler nos ceintures et que les lumières étaient éteintes dans l’appareil, j’ai soudain senti que quelqu’un m’étranglait par derrière. Le gars était juste derrière moi et il mesurait bien 1,90 m. Je ne pouvais pas produire le moindre son, je n’arrivais pas à respirer, j’étais complètement sans défense, je ne pouvais pas appeler au secours », témoigne Éric.

L’avion était à moitié vide et personne n’était assis dans la rangée du passager israélien. Et alors qu’il tente de se libérer de l’emprise de l’homme qui essaie de le tuer, les autres passagers ne font rien pour l’aider : « Ils ont vu ce qui se passait mais n’ont rien fait. À mon avis, environ 90 % d’entre eux étaient musulmans ».



Finalement, c’est une hôtesse de l’air qui vient au secours d’Éric, mais le terroriste la balance à terre. Deux stewards viennent alors prêter main forte, aidés par un passager libanais – « je suis quasiment certain qu’il était chrétien » – qui se prend un coup de coude violent qui lui casse le nez.

« Après de nombreux efforts, les trois hommes ont enfin réussi à lui faire lâcher prise et à me libérer de ses bras qui m’étranglaient ». Mais la scène ne s’arrête pas là car le Soudanais, forcené, réussit à se dégager des mains des trois hommes et revient à la charge, cette fois-ci avec un objet métallique à la main. « Ce n’était pas un couteau, fort heureusement, mais il a quand même réussi à me blesser à la tête, même si seulement de manière superficielle ».

Les stewards évacuent alors Éric à l’arrière de l’appareil pendant que l’appareil entame sa descente. « Pendant tout ce temps, le terroriste invectivait les passagers de l’avion : vous ne voyez pas que c’est un Juif ? Un Israélien ? Il faut qu’on le finisse ! », raconte Éric à qui ces appels au lynchage sont traduits par les membres de l’équipage. « Il ne me restait plus qu’à prier Hachem », se souvient-il.

Arrivés à Adis Abéba, la police, prévenue, escorte Éric qui voit son agresseur les menottes aux mains, à quelques mètres de lui. « Et là, on voit à quel point la haine du Juif n’a pas de limites. Parce que cet homme menotté me rentre dedans et essaie à nouveau de me frapper et de me faire tomber… »

Éric est ausculté au poste de police – ses blessures sont superficielles – et rend sa déposition. Aux policiers éthiopiens qui lui demandent s’il veut rester pour témoigner au procès, l’Israélien répond ; « Non, je veux juste rentrer chez moi… ».

Le terroriste, quant à lui, est toujours en détention.

Laly Derai

http://www.hamodia.fr

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://www.terrepromise.fr

Achetez vos livres sur Amazon via ce site

Votre aide est très Importante…
Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean. Terre Promise est mon dernier né. Je l'ai fait pour vous, avec l'intention de vous offrir plus d'informations sur le monde juif et son histoire. Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site de plusieurs façons, en achetant vos livres sur Amazon via le site, et/ou en faisant un don sécurisé sur PayPal. Même une somme minime sera la bienvenue. Merci à vous. Mikhal

Copyright Terre Promise © Elishean/2009-2019/Terre Promise

Print Friendly, PDF & Email