Les policiers israéliens seront équipés au cours de l’année prochaine de caméras portées sur le corps, a déclaré mercredi la police israélienne dans un communiqué.

« La décision a été prise après avoir compris l’efficacité de l’aide de caméras personnelles sur les policiers, dans le but d’accroître la transparence dans le travail de la police et comme un outil important dans la construction de la confiance dans les contacts entre les agents et les citoyens », a indiqué le communiqué.

police israelPoliciers israéliens sur la scène où une attaque au couteau a eu lieu Porte de Damas

Le plan pour équiper les policiers avec des caméras a emergé en Israël au mois de mai, quand le député Avraham Negusa (Likud) a déposé une proposition de loi exigeant que les policiers impliqués dans des arrestations portent des caméras vidéo. (Times of Israel)


DANS NOS ARCHIVES. Gal Hirsch, a été désigné comme chef de la police israélienne au moment où cette institution est soumise à un feu de critiques, a annoncé le ministre de la Sécurité intérieure. Ces derniers mois, des policiers ont été relevés de leurs fonctions ou mis en cause à la suite d’une série d’affaires de harcèlement sexuel, de corruption et d’échecs sur le terrain.

Selon AFP : « La dernière en date remonte au 30 juillet lorsque la police a été incapable d’empêcher un ultra-orthodoxe de tuer à coups de couteau une jeune fille et de blesser d’autres participants à une Gay Pride à Jérusalem alors que le meurtrier venait de purger dix ans de prison pour une agression du même genre, qui avait fait trois blessés en 2005.

“J’ai estimé qu’il fallait procéder à un changement de culture et d’organisation au sein de la police et qu’il fallait quelqu’un venu de l’extérieur pour mener à bien cette mission afin de rétablir le respect de la population envers la police”, a affirmé le ministre Gilad Erdan à la “10” une chaîne de télévision privée.


Le nom du général de réserve Gal Hirsch est surtout lié à la guerre du Liban de 2006 contre le Hezbollah. En poste dans le nord d’Israël, sa responsabilité avait été mise en cause par une commission d’enquête dans l’enlèvement de deux soldats par le Hezbollah à la frontière libanaise qui avait servi de déclencheur de la guerre. Les corps des deux soldats avaient ensuite été récupérés par Israël en 2008 dans le cadre d’un accord d’échange avec le Hezbollah.

Gal Hirsch avait ensuite quitté l’armée tout en affirmant avoir subi une injustice. Deux des membres de la commission d’enquête étaient ensuite revenus sur leurs conclusions et avaient appelé à sa réhabilitation, ce qui lui avait permis de revenir au sein de l’armée en 2011 jusqu’au début du mois ».

A SAVOIR. La police d’Israël (hébreu : משטרת ישראל) ou Mishtara est une force civile de l’État d’Israël, salariant 26 000 personnes + 75 000 volontaires. Comme pour la plupart des autres forces de police dans le monde, leurs fonctions incluent la sûreté publique, l’investigation judiciaire, la gestion de la circulation et le maintien de l’ordre.

La Direction nationale de la police israélienne est le siège de la police israélienne, situé à Kiryat Menachem Begin (en) à Jérusalem.

http://www.israelvalley.com/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://www.terrepromise.fr

Achetez vos livres sur Amazon via ce site

Votre aide est très Importante…
Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean. Terre Promise est mon dernier né. Je l'ai fait pour vous, avec l'intention de vous offrir plus d'informations sur le monde juif et son histoire. Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site de plusieurs façons, en achetant vos livres sur Amazon via le site, et/ou en faisant un don sécurisé sur PayPal. Même une somme minime sera la bienvenue. Merci à vous. Mikhal

Copyright Terre Promise © Elishean/2009-2019/Terre Promise

Print Friendly, PDF & Email