Alors que les scientifiques font la course pour trouver des façons d’améliorer le corps humain à travers les organes bioartificiels, l’une des premières avancées révolutionnaires est susceptible d’être le pancréas, qui est développé par l’équipe de l’université hébraïque avec une start-up de Ramat Gan.

« Notre pancréas bioartificiel vise les cas les plus extrêmes de diabète », a expliqué le professeur Eduardo Mitrani, qui a dirigé l’équipe de l’université hébraïque, a déclaré au Times of Israel. « Le bio- pancréas fabriqué peut être implanté presque partout dans le corps.

Il ne peut sécréter de l’insuline dont le corps a besoin de manière régulière et le délivrer directement dans la circulation sanguine, éliminant ainsi la nécessité de mesurer la glycémie et les tentatives de réguler son niveau par des injections d’insuline ». (Times of Israel)

Le pancréas est un viscère situé dans l’abdomen, au niveau du rétropéritoine, en avant de l’aorte et de la veine cave inférieure et en arrière de l’estomac.

C’est une glande annexe au tube digestif de type amphicrine, c’est-à-dire à la fois exocrine et endocrine, fonctions assurées par des tissus différents.

Le pancréas produit en effet, d’une part des sécrétions riches en enzymes déversées dans le duodénum et qui participent à la digestion, et d’autre part des hormones déversées dans le sang qui participent à la régulation de la glycémie.

C’est un organe vital.


SOURCE : http://www.israelvalley.com/news/2016/03/01/49316/israel-innove-un-pancreas-bioartificiel-qui-vise-les-cas-extremes-de-diabete

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site: https://www.terrepromise.fr

Copyright Terre Promise © Elishean/2009-2015/Terre Promise



Print Friendly, PDF & Email