SHARE
Trois startups israéliennes ont gagné une compétition internationale pour créer Croatà Laguna, une ville associée à un écoparc intelligent au Brésil qui accueillera 21 000 résidents. La ville intelligente ne se développe pas seulement en Inde ou en Chine. Le Brésil a également besoin de nouvelles infrastructures dans son développement urbain…

Croatà LagunaLe gouvernement brésilien a organisé dans la municipalité de Sao Goncalo do Amarante un concours international nommé 3C Smart city challenge pour développer une ville intelligente disposant d’un écoparc. Elle accueillera 21 000 habitants des classes moyennes et ouvrières dans 6000 maisons et 6800 parcelles où s’installeront des usines et des ateliers d’artisans.

Ce projet sort de l’ordinaire dans le sens où le gouvernement ne veut pas améliorer une ville existante, mais faire sortir cette cité du néant. La compétition s’est déroulée à Tel-Aviv et 12 startups israéliennes y participaient. L’événement découle de la coopération de Startau, le centre d’entrepreneuriat de l’Université de Tel-Aviv, et du conglomérat pour la sécurité Tyco, du gouvernement brésilien, et du groupe italien Planet Idea.

Trois gagnants, trois spécialités complémentaires

Les trois gagnants ne vont pas bâtir la ville à eux seuls, mais fournir des services innovants qui prendront toute leur importance dans ce lieu.

La première startup nommée Magos propose une solution de sécurité basée sur des capteurs et des caméras basses consommations tout en restant abordables pour la plupart des citoyens.

La seconde place revient à GreenIQ, une compagnie qui développe un système d’arrosage basé sur des smart grids installés dans les espaces verts permettant d’économiser jusqu’à 50 % sur la consommation d’eau.

Enfin, Pixtier a conçu un système d’ingénierie qui à partir d’images ou de vidéos reproduit un plan en 3D du projet de ville intelligente. Cette entreprise vend du Software as a service pour faire de la planification de chantier en se basant sur l’analyse de données. Ce système peut également assister à la préservation du paysage par le monitoring.

Avec ces trois compétences, Croatà Laguna pourra accueillir des habitations intelligentes estimées à 30 000 dollars chacune et un ecoparc de 330 hectares qui profitera de ces technologies.

Voici la vidéo du projet :

Source Tribune Juive

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site: http://www.terrepromise.fr

Copyright Terre Promise © Elishean/2009-2015/Terre Promise



Print Friendly, PDF & Email