SHARE

Grande soirée de la Délivrance finale pour Hochana Raba*- 2015

Une soirée inoubliable avec des centaines de personnes ici a Jérusalem…
Un cours indispensable pour comprendre notre temps et se préparer à notre délivrance finale.

1ère partie

2ème partie

3ème partie

*Hoshana Raba veut dire « la grande Hoshana ».
C’est une coutume kabbaliste ancienne qui accorde au 7e jour de Soukot une grande importance. Durant les sept premiers jours de la fête, au terme de l’office du matin, une procession s’organise autour d’un rouleau de la torah posé sur la Bima : toute la communauté, loulav en main, tourne au rythme de prières et d’hymnes appelés hosha’not. Le refrain Hosha‘na signifie « de grâce sauve-nous ».

Une nuit d’étude :

Il existe une coutume kabbalistique ancienne d’étudier la nuit d’Hoshana Raba. Cette nuit, comme celle de Shavouot est considérée comme spéciale et propice à l’esprit. Chez les Hassidim c’était le jour le plus secret, le plus important de l’année.

Le 7ème jour de la fête de Soukot, est appelé Hosha‘na rabba « la grande Hoshana » car ce jour-là, on fait sept fois le tour de la Torah tandis que les hosha‘not sont multipliées. Le nombre de tours est fixé à sept, car Dieu aurait sept qualités selon 1 Ch 29,11 : la grandeur, la puissance, la gloire, l’autorité, la majesté, la royauté et la domination suprême.
La fête de soukot est donc allée en crescendo jusqu’à ce 7e jour d’Hoshana Raba qui conclu Soukot.
En effet, le jour suivant, le 8e, appelé Shemini H’ag Haatseret, ou encore Simh’at Tora, n’est pas une partie de Soukot (on ne va plus dans la souka et on ne prend plus le loulav), mais bien une fête à part entière.

Les hosha’not viennent achever les prières commencées dès le moi de Eloul par les Selih’ot, puis Rosh Hashana et surtout Kippour. C’est pourquoi certains se vêtent de blanc à Hoshana Raba. Ce serait la fin de notre jugement.

La raison pour la quelle nous faisons Soukot est que dès la sortie d’Egypte, s’est installée une énergie spirituelle (Ananim, nuées), une aura qui protégeait notre peuple du soleil et des attaques extérieures !
Amalek nous attaque après la sortie d’Egypte mais il attaque…, ceux qui sont A L’EXTERIEUR DE LA NUEE , ceux qui n’ont pas compris que le projet, c’est l’union entre Israël et les nations malgré les différences ! Israël doit devenir le mari des nations ! Amalek s’attaque à ceux qui refusent le vrai ‘Ehad’, la VERITABLE UNITE…
Amalek s’attaque à ceux qui refusent de s’ouvrir à l’autre, à ceux qui refusent de trouver le pont entre l’autre et moi…

Rav Dynovisz

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site: http://www.terrepromise.fr

Copyright Terre Promise © Elishean/2009-2015/Terre Promise



Print Friendly, PDF & Email