SHARE
Un nouveau mode de loisirs est en train de conquérir les Israéliens : le “Top Secret” qui consiste à acheter un service sans en connaître le détail.

Voyages, restaurants, vacances, vins, etc. : le concept Top Secret se répand en Israël.

Réserver un hôtel ou un restaurant dont le nom n’est révélé qu’après la réservation : ce mode de consommation, qui peut paraître saugrenu, a déjà tenté de nombreux consommateurs en Europe ; aujourd’hui, il arrive en Israël.

Les commerciaux et responsables marketing ont découvert que le consommateur israélien avait un faible pour les achats-surprise et les sensations fortes.

Ils ont donc importé de l’étranger une pratique qui a fait ses preuves : le consommateur achète un repas dans un restaurant, une chambre d’hôtel ou un billet d’avion, sans en connaître les détails. Les noms et lieux ne sont révélés qu’après la réservation, voire en arrivant sur le lieu de la prestation.

DÎNER SECRET

Régulièrement, des dîners secrets (“Secret Dinner”) sont organisés dans des restaurants israéliens. Leur particularité : les convives ne découvriront qu’au dernier moment le lieu de la soirée ainsi que le nom du chef qui a mijoté le repas.

Ce genre de dîner se vend comme des petits pains : à peine annoncé sur Facebook, un Secret Dinner de 30 convives affiche complet ; chacun déboursera la somme coquette de 350 shekels (82 euros) pour un repas dans un “Secret Place Restaurant”.

HÔTEL SECRET

Autre tendance « Top Secret » : les réservations secrètes d’hôtels, formule qui existe depuis plusieurs années en Israël. Mais ce qui a commencé comme un argument de marketing, est devenu récemment une formule de vacances bon marché pour de nombreux Israéliens qui ont le goût de l’aventure.

Dorénavant, certains sites Internet israéliens de vacances (comme lastminute.com) offrent des formules « Top Secret Hotels » : un hôtel anonyme de 5* dans le centre Istanbul est proposé au tarif exceptionnel de 100 euros la nuit, soit 40% de moins que le prix officiel. Le nom de l’hôtel sera révélé juste après la réservation.

VACANCES SECRÈTES

Plus récemment, c’est le site de vacances de dernière minute ‘Daka90.co.il’ qui a décidé de se lancer dans l’aventure de l’hôtel secret, mais cette fois-ci en Israël : une nuit dans un hôtel 5* est proposée au tarif imbattable de 90 shekels (21 euros).

Certains tour-opérateurs de vacances n’hésitent plus à proposer des deals complets à l’étranger sans en révéler le moindre détail. Ainsi, l’agence Gulliver propose des vacances vers une destination inconnue : c’est seulement en arrivant à l’aéroport de Tel Aviv que les voyageurs découvrent le lieu de leurs vacances – généralement une capitale européenne.

COLIS SECRET

Le concept Top Secret s’étend aussi à d’autres secteurs que les vacances ; récemment, c’est dans le domaine des cosmétiques que des commerçants israéliens proposent des « boîtes surprise » contenant des produits qui resteront inconnus de l’acheteur jusqu’à leur réception.

Autre article que les Israéliens sont prêts à acheter « à l’aveuglette » : le vin. Le consommateur commande un carton de 6 ou 12 bouteilles de vin, local ou importé, sans en connaître le détail. Le site ‘DeVine.co.il’ propose ainsi 6 bonnes bouteilles au prix de 378 shekels (90 euros).

Jacques Bendelac (Jérusalem)

http://www.israelvalley.com/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site: http://www.terrepromise.fr

Copyright Terre Promise © Elishean/2009-2015/Terre Promise



Print Friendly, PDF & Email