SHARE
Peu de gens le savent, mais Israël construit d’année en année sa réputation vinicole. Les vignobles israéliens sont ouverts au public et le pays propose même de sillonner sa route des vins.

vin-israelLes Israéliens consomment 4 à 5 litres de vin par personne et par an. Ce n’est rien comparé au 46 litres des Français. Pourtant, l’activité vinicole est si populaire en Israël que certaines caves sont visitées par plus de 100.000 touristes chaque année….

C’est notamment le cas pour les caves Carmel à Rishon Letsion.

vins israel carmelFort de ce succès, les grandes entreprises vinicoles du pays ont contribué à la création de la route des vins d’Israël, un itinéraire conçu pour les amoureux d’œnologie.

Cette route commence dans les caves du nord, sur les hauteurs du Golan, se poursuit en Galilée et se termine dans la région désertique du Néguev. Les vignes sont à l’image de ce pays, dont les techniques d’irrigation ont su déjouer l’aridité de ses terres.

La visite des caves est toujours agrémentée d’une dégustation, et pas seulement de vin. Dans certains lieux, il est possible de goûter d’autres produits locaux : du fromage, du pain ou encore des confitures.

Au-delà de l’expérience gustative et olfactive, la route des vins offre une occasion singulière de découvrir les paysages israéliens, entre monts et déserts, vallées et cours d’eau.

Le son d’une bouteille de vin que l’on débouche est toujours annonciateur d’une fête, d’un évènement heureux, de quelque chose d’important, en l’honneur de quoi il faut lever son verre. Rien de tel qu’un bon vin pour transformer un repas en festin, un évènement en fête et une rencontre avec les amis en manifestation de joie et de rires.

D’année en année, Israël évolue sur la carte des vins.

C’est par dizaines que se sont ouvertes les boutiques de vins dont bon nombre ont atteint des niveaux de qualité particulièrement élevés. Chaque année, les meilleurs œnologues israéliens voyagent dans le monde pour approfondir leur étude, présenter leurs produits et participer aux concours internationaux.

Plus d’une fois, leurs vins ont emporté le premier prix et fait la fierté du pays. Suite à cette percée s’est dessinée la « route des vins », itinéraire sinuant entre les caves qui ont surgi à travers tout Israël, et offrant de vivre une expérience inoubliable, agrémentée d’arômes, de saveurs et d’aspects d’une grande noblesse. C’est dans l’antiquité que cette route trouve sa source.

Il y a des milliers d’années, était déjà pratiquée en Israël la viticulture.

Des citernes antiques ont été découvertes dans divers sites archéologiques et historiques du pays. Elles témoignent de l’existence d’une passion pour le vin dès les prémices de l’agriculture. Dans l’évolution de cette branche florissante, la richesse et la diversité sont aujourd’hui l’expression moderne de cette même passion d’antan. La « route de vins » sillonne le pays de long en large. Elle commence au nord – sur les hauteurs du Golan où, jouxtant l’une des caves aux plus grand succès, ont été créées de belles boutiques de vins.

Elle se poursuit sur les hauteurs de la Galilée – dans des caves domestiques et dans de nouvelles constructions, traverse la région du Carmel où, aux côtés du premier chai d’Israël, se sont montées quelques petites caves aux traits caractéristiques. Elle descend ensuite vers le centre du pays, vers des moshavim, kibboutzim et grandes villes, et serpente entre les boutiques de vins le long de la plaine côtière dont la majesté du décor naturel ne fait qu’ajouter à la qualité, sans oublier le Néguev et les fermes isolées qui, dans des conditions particulièrement difficiles, réussissent à transformer en or les fruits de la vigne.

La « route des vins » offre une occasion singulière de découvrir Israël dans toute sa beauté cachée, celle des monts et du désert, des vallées et des cours d’eau. Les fermes se nichent dans des sites naturels, au cœur de paysages ruraux. Cadre ravissant, elles sont entourées de vignes soignées dont la taille et l’irrigation font sans cesse l’objet de profondes études et réflexions. Vous pouvez y déguster les différents vins, les apprécier, et pour parfaire l’expérience, faire votre choix et emporter chez vous d’excellents produits.

Dans certaines caves, il est possible aussi de déguster la production agricole locale et abondante : fromages de pays, pains de campagne, confitures maison, huile d’olive et miel.

Et puisque quand le vin est tiré, il faut le boire – venez donc lever votre verre avec nous, à la Santé de tous !

vins israel2

Circuit route des vins Israël

Galilée & Golan

Notre « Route des Vins » nous mène donc et tout d’abord sur le plateau volcanique du Golan, et plus particulièrement à Katzrin, sa capitale, qui accueille le domaine le plus fameux d’Israël : la Golan Heights Winery. Vous pourrez ensuite passer l’après-midi à flâner sur les rives du torrent de Banias dans le Parc National du Mont Hermon. Il est également possible d’explorer les merveilles de la Réserve Naturelle de Gamla, d’où l’on peut observer les vautours griffons nichés dans les falaises de basalte. Autre alternative pour l’excursion, se relaxer dans les eaux chaudes des sources thermales du spa de Hamat Gader. Pour le coucher, nous conseillons Ramot, un petit moshav du Golan qui surplombe le Lac de Tibériade.

dégustation à la Galil Mountain Winery ; les montagnes de Haute Galilée, La structure topographique, la qualité des sols et le climat font des montagnes de Galilée un emplacement idéal pour faire pousser des vignes aux cépages de grande qualité. Poursuivre son excursion avec la Dalton Winery, située dans la zone préservée de Merom Hagalil en Haute Galilée et par une visite à la capitale galiléenne de Zéfat, dont nous vous recommandons de découvrir les rues tortueuses et étroites qui abritent galeries d’artistes et synagogues médiévales.

La Samarie (Shomron)

La Samarie est la plus vaste région vinicole d’Israël. Située près de la côte méditerranéenne au sud de Haïfa, elle bénéficie de la chaîne montagneuse du Carmel et de la brise rafraîchissante de la Mer Méditerranée. La plupart des vignobles sont concentrés dans les vallées qui entourent les villes pittoresques de Zichron Ya’acov et de Binyamina.. nous visiterons la Carmel Winery; et la Binyamina Winery en parcourant les vastes caves, le visiteur ne peut que se sentir frappé à la fois par la taille gigantesque et l’ancienneté de l’endroit.

Jérusalem & Collines de Judée

Les collines de Judée et de l’antique cité de Jérusalem. Cette région joue un rôle majeur dans l’histoire vinicole, visite et dégustation au Domaine du Castel, l’un des plus grands d’Israël..Poursuivre la route vers Kibboutz Tzora et le domaine du même nom : à Tzora, la dégustation est accompagnée d’un déjeuner composé de spécialités confectionnées au kibboutz. L’après-midi, visiter l’éternelle Vieille Ville de Jérusalem.

Vignobles du Désert

Découvrir l’une des superbes régions d’Israël : le Désert du Néguev. Le Néguev et ses antiques cités nabatéennes établies le long de la Route des Épices,les fameux machteshim (cratèresPrendre la route du sud en direction du Néguev, de Ramat Arad et du domaine de Yatir. On ne peut s’empêcher de se demander comment un vin d’une telle qualité peut venir du désert, et pourtant la viticulture y est une histoire ancienne.

Yatir Forest a une longue histoire viticole : d’anciens pressoirs.parsèment les environs, attestant de l’existence d’une industrie vinicole avancée il y a de cela plus de 2500 ans.

Un site de peuplement juif se trouvait à cet endroit entre la destruction du second Temple et la première période musulmane : les habitants y vivaient essentiellement de la production de vin et d’huile d’olive.

Prendre ensuite un repas typique du désert à Hava Mamshit (« ferme de Mamshit ») près de l’antique cité nabatéenne du même nom ; l’allure millénaire du Néguev tient largement à son histoire : c’est là un lieu improbable pour une rencontre entre la culture humaine et la géologie, mais les faits sont là. Barrière naturelle entre le site de Pétra en Jordanie et le port de commerce de Gaza, les caravanes de dromadaires suivant la Route des Épices le traversaient sans cesse, y laissant des traces que nous retrouvons aujourd’hui

Samson

Contreforts des Collines de Judée et la côte méditerranéenne se trouvent les plaines centrales, cadre d’une magnifique région de culture viticole. Commencer sa journée dans la ville de Rishon Le Zion, où tout a commencé. En plein cœur de la cité se trouve l’immense établissement vinicole de Carmel MizrahiLe domaine de la vallée d’Ella , On ne peut s’empêcher de tomber amoureux des vignobles de Shiraz qui entourent les lieux. Passer ensuite l’après-midi dans le parc national de Beit Govrin, un lieu enchanteur. Quelques centaines d’années avant notre ère, des grottes furent creusées dans la région de Beit Govrin, et utilisées comme carrières, comme sépultures, comme entrepôts….

SOURCES

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site: http://www.terrepromise.fr

Copyright Terre Promise © Elishean/2009-2015/Terre Promise



Print Friendly, PDF & Email