SHARE
Avant le début de la fabrication, il faut dire : « tout ce que je fais est pour la sainteté des Téfilines ».

Les boites noires des Téfilines sont produites à partir de la peau du bœuf. C’est une peau extrêmement épaisse et résistante pendant plusieurs années.

Qu’est-ce que les Téfilines ?

Quand on porte les Téfilines, on doit avoir à l’esprit que D.ieu a demandé d’écrire ces parchemins et de les disposer dans ces boîtes de cuir noir pour que le Juif se souvienne de l’Unité de D.ieu, de la sortie d’Egypte et des miracles qui l’ont accompagnée.

Ainsi on réalise que D.ieu a autorité sur tout ce qui existe.

Les Téfilines du bras, donc près du coeur et ceux de la tête, donc sur le cerveau, nous rappellent qu’aussi bien les émotions (du coeur) que les raisonnements (du cerveau) doivent être utilisés pour l’étude de la Torah, la pratique des Mitsvots et la soumission à D.ieu.

On porte les Téfilines sur le bras gauche.

Celui qui est gaucher les mettra sur le bras droit.

Celui qui est ambidextre les mettra sur le bras gauche.

Pour tous cas particuliers (ex: celui qui écrit avec la main droite mais fait tout le reste avec la main gauche etc…), on demandera l’avis d’une autorité rabbinique.

On vérifie de temps en temps que les boîtiers en cuir sont toujours bien cubiques et que les coins ne deviennent pas arrondis.

Les boîtiers et les lanières doivent être noirs. S’ils perdent leur couleur, on les enduira avec l’encre spécialement conçue à cet effet.

On ne prend pas de repas avec les Téfilines; cependant on peut éventuellement prendre un petit verre de liqueur pour dire « Le’haïm » (« A la vie »).

On évite de manger lorsqu’on porte les Téfilines.

Rav E. Wenger
Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site: http://www.terrepromise.fr

Copyright Terre Promise © Elishean/2009-2015/Terre Promise



Print Friendly, PDF & Email