Juste après les fêtes de Souccot et pendant au moins 19 mois, d’importants travaux débuteront à Ashdod sur tous les grands axes de circulation de la ville.

ashdodPremière ! Ashdod (Israël) remporte l’appel d’offres « Ville modèle » pour réduire l’usage de la voiture

Il s’agit de la mise en place d’un projet complexe, pour un coût d’un demi-milliard de shekels, qui va générer des méga bouchons dès le démarrage des travaux. L’objectif à terme est de créer des voies de circulation adaptées aux transports en communs, les véhicules privés n’auront plus qu’une seule voie de circulation sur les artères principales.

Durant les 19 prochains mois, tous les jours de 7h00 à 19h00, les axes routiers centraux d’Ashdod seront bloqués par des travaux d’infrastructures. Le but ? Le Transport Écologique (Vert), le déplacement des résidents d’Ashdod en transports en commun et par conséquent l’abandon du véhicule personnel. Il s’agit d’une véritable révolution et d’un changement de mode de vie, la ville d’Ashdod changera de physionomie pour ce qui est du transport…


Les deux prochaines années seront difficiles pour tout le monde ! Après, ça sera le « paradis » pour ceux qui utilisent les transports publics et « l’enfer » pour ceux qui continueront de privilégier leur voiture, une seule voie sera réalisée pour les véhicules privés sur les artères principales. Celui qui utilisera les voies des transports publics recevra une amende à son domicile dès le lendemain de son infraction.

Ashdod ville modèle ? Si le modèle est une réussite, il sera reproduit dans d’autres villes d’israël. Sinon ? Il s’arrêtera là.

Dès à présent, il faudra contourner la rue où l’on habite, attendre dans d’interminables bouchons et souffrir de nuisances sonores. Il est difficile de profiter de l’expérience des autres villes, car ce projet est une grande première en Israël.


ashdodDonnées et informations:

Selon la municipalité, environ 20% des habitants d’Ashdod utilisent les transports en commun aujourd’hui. Le projet est mis en place afin de rendre à tous les résidents la vie plus facile et surtout leur rendre le « droit d’usage de la route », et à tous ceux qui ne peuvent pas se permettre d’avoir un véhicule.

Dans la ville de Jérusalem, par exemple, il y a eu une augmentation d’usagés d’environ 30% dans les transports publics avec la création des lignes de Tramway et 15% ont abandonné leur véhicule, ont choisi de le laisser à la maison ou l’ont vendu, ce qui représente une composante essentielle de l’économie.

Trois étapes :

Autobus


– 2 voies, pour les transports en communs et les véhicules privés.
– 130 nouveaux autobus innovants,
– 100 nouvelles stations avec appareils de billetterie et de chargement de « RavKav », de kiosques d’information, de caméras de sécurité, et de WIFI gratuit fourni par la municipalité, ainsi que la pré-planification du voyage et des économies à la clef.
Réseau routier pour les vélos

– 23 km dédiés aux vélos, avec une seule piste cyclable, des stations de location de vélos (actuellement non électriques).

La Marche

– voie piétonne de 13 km et la création d’une nouvelle rue piétonne rue Rogozin, qui sera bordée de 1000 arbres tout au long des trottoirs et des voies.

Notre recommandation ?

Allez dès à présent acheter un vélo classique ou un vélo électrique afin de vous épargner les crises de nerfs occasionnées par les embouteillages… »

http://www.israelscienceinfo.com/hightech/ashdod-israel-remporte-lappel-doffres-de-ville-modele-pour-reduire-lusage-de-la-voiture/

Source Patricia Hassoun, fondatrice de ashdodcafe

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site: https://www.terrepromise.fr

Copyright Terre Promise © Elishean/2009-2015/Terre Promise



Print Friendly, PDF & Email