SHARE
Samuel Pallache est né au XVIe siècle, dans une famille juive à Fès aux environs de l’an 1550.

samuel_pallacheL’histoire de cet homme hors du commun commence en 1603 lorsqu’il a près de 50 ans et quitte l’Empire saadien, en proie aux guerres, pour acheter en Espagne des bijoux pour le compte du sultan Moulay Zidane appelé à régner sur l’empire (de 1603 à 1628).

Samuel Pallache reste en Espagne en monnayant ses grandes qualités d’informateur sur le pouvoir saadien tout en faisant de même (en sens inverse) auprès de Moulay Zidane ; il est reconnu en tant que double espion!

Mais ses opérations fonctionnent mal et il fuit l’Inquisition espagnole pour Amsterdam, en 1608, mandé une nouvelle fois de façon informelle par Moulay Zidane qui cherche à former une alliance avec les Etats généraux (ou encore Provinces Unies), actuels Pays-Bas, contre l’Espagne.

Une période faste s’ouvre à Pallache qui est à la fois ambassadeur informel du Maroc aux Pays-Bas, envoyé en Angleterre, et représentant officiel du parlement néerlandais auprès du sultan.

A cette même période, il développe des activités de pirate pour le Maroc et les Pays-Bas après avoir accompagné des corsaires hollandais en mer pour capturer des navires espagnols chargés des nouvelles richesses venues des Amériques récemment colonisées.

Le temps passe et Samuel Pallache effectue des actions politiques et de piraterie avec maestria jusqu’en 1614 lorsqu’une tempête en mer l’oblige à accoster à Plymouth en Angleterre. Il y est arrêté et accusé d’espionnage par Diego de Cune, ambassadeur d’Espagne, pour avoir pillé des navires espagnols et anglais. Il tombe alors en disgrâce.

Pendant son procès, il s’en sort haut la main grâce à ses liens politiques et reprends ses activités de corsaire, marchand, diplomate, espion, mais il est terrassé plus tard par d’énormes dettes qu’il traine derrière lui.

Il meurt en pleine misère le 5 février 1616 à La Haye (Pays-Bas)…

Pour en savoir plus, une biographie de Samuel Pallache est parue le 17 juillet 2014 par les auteurs Gerard Wiegers et Mercedes Garcia-Arenal.

© Samuel Pallache « Homme en costume oriental », 1535, peinture de Rembrandt Van Rijn.

http://www.pirates-corsaires.com/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site: http://www.terrepromise.fr

Copyright Terre Promise © Elishean/2009-2017/Terre Promise



Print Friendly, PDF & Email