SHARE
Les médias Argentin ont très vivement critiqué la décision de la fédération argentine de football cette semaine d’avoir annulé le match amical qui devait se jouer entre l’équipe nationale argentine et l’équipe d’Israël, qui devait avoir lieu à Jérusalem ce jeudi soir, à la suite de menaces de mort à l’encontre de Lionel Messi et de ses proches.

Cette annulation a été qualifié de « déshonneur » par le journal « Clarin », le quotidien le plus lu d’Argentine.

Le journal a écrit:

« Pendant 3000 ans, il y a eu des conflits au Moyen-Orient, et apparemment seulement maintenant vous découvrez qu’il n’y a pas de sécurité à jouer là-bas ?

Messi vit à Barcelone, où il y a déjà eu des attaques terroristes mais il n’y a pas de problème à jouer là-bas ?

Et les joueurs qui vivent en Angleterre, à Londres ou à Paris ? Qui a décidé que Jérusalem est plus dangereux que d’autres endroits ? ».

Le journal raconte ensuite les meurtres par des terroristes palestiniens des 11 athlètes israéliens lors des Jeux Olympiques de 1972 à Munich, les attaques terroristes de 1992 et de 1994 parrainées par l’Iran contre la communauté juive à Buenos Aires ainsi que les récentes menaces de mort contre Messi et ses proches.

Le journaliste rajoute : « Il est naturel de ressentir de la peur devant des menaces de morts mais de capituler devant eux, c’est une honte et un déshonneur ».

Le journal sportif Ole a interviewé deux Argentins qui jouent dans des équipes israéliennes.

Matias Martin (Hapoel Afula) a déclaré au journal: « Je suis ici depuis quatre ans, et c’est plus sûr ici que dans beaucoup d’autres endroits en Argentine ».

Nicolas Falczuk (Hapoel Iksal) a déclaré: « En fait, cela ne me surprend pas. Les gens qui ne vivent pas ici ont peur parce qu’ils ne comprennent pas la situation. Mes parents et amis en Argentine me demandent toujours s’il est vrai que il y a des problèmes en Israël, et je réponds toujours: « Il n’y a pas de problème ici. »

Source Koide9enisrael

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site: http://www.terrepromise.fr

Copyright Terre Promise © Elishean/2009-2018/Terre Promise




Print Friendly, PDF & Email