Pour la première fois dans l’Histoire de Tsahal, quatre femmes soldats sont devenues commandants de tanks après avoir achevé avec succès un cours pilote de 16 mois dédié aux commandants de tanks, a annoncé jeudi Tsahal.

« Le programme pilote a été conçu pour examiner si et comment les femmes pouvaient être intégrées en tant que tankistes dans le système de défense frontalier« , a déclaré Tsahal dans un communiqué concernant les premières femmes soldats à devenir des commandants de chars.


Pendant le cours, les soldats ont appris à changer des obus rapidement et à actionner la pédale de frein du réservoir, ce qui nécessite une certaine force physique.

En juillet 2017, 15 femmes ont commencé l’intensif programme d’entraînement du bataillon Caracal, un bataillon de combat d’infanterie composé de soldats, hommes et femmes, après un difficile processus de sélection au cours duquel ont été relevés des «niveaux élevés de motivation» pour le service de combat. Seulement quatre des 15 premiers ont terminé le cours.

Le programme pilote, qui est presque identique à celui des combattants du cours de commandement de chars, doit être complet, à l’exception des exercices de guerre tous azimuts, comprenant un entraînement au combat de base et avancé.

«La phase d’entraînement a été un succès, tant sur le plan pédagogique que sur le plan opérationnel des objectifs fixés pour les combattants», a déclaré le brigadier-général Guy Hasson, chef des blindés.

« Nous n’avons fait aucune exception pour les femmes. Nous n’avons pas fait de compromis, et elles le savent. Elles l’ont fait comme de vrais guerrières « , a conclu Hasson.


Charlotte Davidovitch Peled, qui a 20 ans et vit à Tel Aviv, est l’une des quatre filles à avoir achevé le cours avec succès. Elle a immigré d’Angleterre il y a deux ans et voulait s’enrôler dans une unité de combat.

« J’ai fait l’Aliya pour servir dans l’armée israélienne, et j’ai choisi d’être au combat. Je crois que Tsahal devrait donner une plus grande opportunité aux femmes dans toutes les fonctions de combat de l’armée, même si notre structure physiologique est différente de celle des garçons « , a-t-elle dit.

https://unitedwithisrael.org/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://www.terrepromise.fr

Achetez vos livres sur Amazon via ce site

Votre aide est très Importante…
Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean. Terre Promise est mon dernier né. Je l'ai fait pour vous, avec l'intention de vous offrir plus d'informations sur le monde juif et son histoire. Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site de plusieurs façons, en achetant vos livres sur Amazon via le site, et/ou en faisant un don sécurisé sur PayPal. Même une somme minime sera la bienvenue. Merci à vous. Mikhal

Copyright Terre Promise © Elishean/2009-2019/Terre Promise

Print Friendly, PDF & Email