Le journaliste jordanien Youssef Alawnah : les prisons israéliennes ressemblent à des instituts pédagogiques – la comparaison avec le monde arabe me fait honte…

Dans une interview à la chaîne télévisée saoudienne 24, le journaliste jordanien Youssef Alawnah a comparé son incarcération en Israël aux prisons dans le monde arabe, déclarant qu’un tel parallèle lui faisait honte.


Alawnah a raconté avoir purgé 30 mois de détention dans une prison israélienne pour trafic d’explosifs, ajoutant que « la prison ressemble à un institut éducatif », où les détenus ont « l’occasion de se cultiver, de lire et d’étudier beaucoup de choses ».

Alawnah a écrit pour la presse koweïtienne durant de nombreuses années et, selon les médias, il a été expulsé en 2016 après avoir critiqué l’ayatollah Al-Sistani, dirigeant chiite irakien.

Ajoutant que la bibliothèque d’une prison israélienne renferme 30 000 à 40 000 livres, il a demandé : « Les prisonniers sunnites en Irak ont-ils des livres à lire ? Les prisonniers détenus dans les cachots du régime syrien… Vous pensez qu’ils ont des livres ? »

L’interview a été diffusée le 12 juin 2018. Extraits :

Youssef Alawnah : J’ai honte de [la comparaison] entre les prisons israéliennes et arabes. La bibliothèque d’une prison israélienne renferme de 30 000 à 40 000 livres.


Journaliste : En arabe ?


Youssef Alawnah : Oui, évidemment. Ils ont tous les livres importants, des livres d’histoire, des livres contre Israël et contre le sionisme… Même le Mein Kampf d’Hitler s’y trouve. Nous avions l’occasion de nous cultiver, de lire et d’étudier beaucoup de choses en prison.

La prison ressemblait à un institut éducatif. Evidemment, les premiers prisonniers ont fait des sacrifices, mais comparativement aux prisons arabes, je regrette de dire… Il ne s’agit pas des prisons.

Regardez ce que les Arabes se sont infligés les uns aux autres. Si les juifs occupaient la Syrie ou l’Irak, auraient-ils fait tout cela ?

Les juifs ont-ils tué autant de Syriens, de Palestiniens, d’Egyptiens, de Jordaniens, de Libanais, d’Irakiens et autres, que les milices de l’Iran en ont tués à Mossoul ou à Alep ? Non. […]

Les prisonniers sunnites en Irak ont-ils des livres à lire ?

Les prisonniers détenus dans les cachots du régime syrien… Il y a une prison en Syrie avec un cimetière au-dessus. Le cachot est sous terre, et entre ce cachot et la surface, il y a une couche de terre dans laquelle les gens sont enterrés.

Lorsque les bourreaux creusent pour les enterrer, les gens au-dessus le savent. Vous pensez qu’ils ont des livres ?

http://www.kountrass.com

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://www.terrepromise.fr

Achetez vos livres sur Amazon via ce site

Votre aide est très Importante…
Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean. Terre Promise est mon dernier né. Je l'ai fait pour vous, avec l'intention de vous offrir plus d'informations sur le monde juif et son histoire. Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site de plusieurs façons, en achetant vos livres sur Amazon via le site, et/ou en faisant un don sécurisé sur PayPal. Même une somme minime sera la bienvenue. Merci à vous. Mikhal

Copyright Terre Promise © Elishean/2009-2019/Terre Promise

Print Friendly, PDF & Email
Annonces