SHARE

par Meïr Ben-Hayoun

Au moment où des esprits faibles et suivistes sont allés manifester à Azrieli à Tel Aviv en se mettant des gilets jaunes, on va aborder le problème du social.
48244249_548541012224196_8628788781715030016_n
Une manifestante qui se la joue les gilets jaunes à Tel Aviv. Tel Aviv, vous savez la ville mondialisée où les tarifs de l’immobilier ont dépassé ceux de Paris, Lunettes de soleil à 4500 shekels Fourrure à 15 000 shekels Sac Louis Vuitton 7500 shekels. La vie est vraiment chère pour cette malheureuse.

L’ennemi qui détient la citoyenneté israélienne, qui nous perçoit comme des occupants dans ce pays et qui l’exprime le plus explicitement et clairement possible par le truchement de ses représentants à la Knesset, il contribue au Bitouah Léoumi (sécurité sociale) moins de 10% des cotisations entrées et pompe 50% (?!), de ses prestations sociales de toute sorte.

Oui, vous n’avez pas besoin de lunettes de lecture, vous avez bien lu,: la moitié de ce que le Bitouah léoumi répartit en allocations, et ceci en dépit qu’il n’excède pas 20% de la population israélienne, et sans s’acquitter des devoirs citoyen de service militaire ou service national civil.

On se plaint avec justesse de l’augmentation de l’arnona, les taxes municipales.

A Jérusalem par exemple où peu ou prou 40% de la population n’est pas juive, il n’y a pratiquement aucune perception de ces taxes dans les quartiers arabes de la capitale et on évalue à 700 millions de shekels (?!) les pertes si la loi était appliquée de la même manière chez eux que chez nous.

Alors qui paye? Encore une fois les Juifs et qu’on ne s’étonne pas si l’arnona augmente. Il ne peut en être autrement.

Prenons maintenant les localités arabes où la perception des taxes municipales est plus que fantaisiste.

Alors lorsque ces municipalités arabes sont au bord du gouffre ce qui est le cas pour toutes, qui assure leur budget? Vous ne savez pas? Eh bien, c’est encore vous les pigeons de citoyens juifs d’Isrël par le biais de vos impôts et c’est le ministère de l’Intérieur qui couvre les déficits de ces municipalités.

Et pour assurer la sécurité dans notre pays où chaque année des centaines de complôts terroristes sont déjoués, ce sont des effectifs pléthoriques dans tous les services, shabak, police, unités anti-terroristes civiles etc, avec des budgets supérieurs aux services similaires dans des grands pays comme la Grande Bretagne, la France ou l’Allemagne. Et ceci sans même prendre en ligne de compte le budget énorme de Tsahal.

Ce sont des dizaines de milliards qui s’en vont en fumée pour la « coexistence » avec l’ennemi et pour se contempler en se disant que nous sommes Miss Démocratie.

Des milliards et des milliards de shekels qui pourraient assurer les services médicaux, les services sociaux les meilleurs au monde avec des salaires plus qu’honorables aux personnes âgées, aux indigents et handicapés et aux Olim hadashim (nouveaux émigrants) le temps qu’ils s’organisent.

Avec les masses d’argent dont on dispose actuellement, on pourrait avoir une super société de générosité juive fraternelle où personne ne manquerait de rien.

Evidemment, les za’ama (soit disant) gilets jaunes version enfants gâtés de Tel Aviv qui ne prennent pas le centième des risques des vrais gilets jaunes français occultent bien soigneusement de mentionner cela. Ils ne veulent même pas en entendre parler ni le savoir.

En conclusion, tant qu’on ne sera pas résolu à se débarrasser de ce boulet que constitue la présence de l’ennemi dans nos murs, le social ne sera qu’un voeux pieux dans le meilleur des cas et probablement une vaste hypocrisie pour ne pas se confronter au problème réel.

Et on ne parle même pas encore du problème le plus tragique, les morts qui s’accumulent chaque semaine consécutivement au terrorisme bestial.

Si on voulait se voir pousser des ailes et roucouler comme des pigeons, on ne pourrait s’y prendre mieux.

Meïr Ben-Hayoun
Directeur et journaliste, à http://jerusalem24.com/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://www.terrepromise.fr

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean. Terre Promise est mon dernier né. Je l'ai fait pour vous, avec l'intention de vous offrir plus d'informations sur le monde juif et son histoire. Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur Paypal. Même une somme minime sera la bienvenue. Merci à vous. Mikhal

Copyright Terre Promise © Elishean/2009-2019/Terre Promise

Print Friendly, PDF & Email