SHARE
Jusqu’à il y a un an et demi, Yonatan s’appelait encore Lutz. Dans le passé, il a félicité ses amis avec « Heil Hitler ». Maintenant, il est juif.

Aujourd’hui, Yonatan met Tefillin tous les jours. Mais il y a quelques années à peine, sous un autre nom, il saluait ses amis en disant « Heil Hitler ».

Comme beaucoup d’autres, Jonathan a été endoctriné dans l’extrême droite lorsqu’il était adolescent. À l’âge de 14 ans, il a rejoint un groupe de karaté à Berlin qui avait un entraîneur néo-nazi.

« Ce n’est pas qu’il se soit assis et se soit dit que j’avais ici un enfant, faisons-lui un nazi. Il était juste très sûr de son chemin », a déclaré Yonatan à Antonia Yamin, correspondante en chef pour l’Europe chez Kan 11 News.

« Dans le groupe de karaté, nous avions beaucoup de personnes plus âgées. Des personnes qui avaient dix ans de plus que moi. Nous avons fait beaucoup de choses ensemble mais nous avons aussi entendu de la musique nazie dans le camp d’entraînement. »

« Bien sûr, nous avons parlé de la guerre. », A-t-il expliqué. « Par exemple, il n’a pas fallu beaucoup pour conquérir la Pologne et la France. Ou c’était une erreur de ne pas attaquer l’Angleterre, ou comment la guerre pouvait être gagnée, ou qu’il était si facile de conquérir toute l’Europe. »

Yonatan a décrit comment il avait appris « qu’il faut détruire complètement la domination du monde juif ».

Une nuit, Yonatan a eu un rêve dans lequel le mot ‘Kabbalah’ est apparu.

Quand il se réveilla, il commença à chercher en quoi consistait son rêve et découvrit la Kabbale, le mysticisme juif.

Yonatan a commencé à étudier la Kabbale et à couper le contact avec ses vieux amis.

À un moment donné, il s’est même rendu à Londres pour travailler au centre local de la Kabbale.

«C’est bien sûr une période qui m’a aidé à récupérer. Je pouvais laisser des choses derrière, laisser la ville derrière. J’avais de nouvelles personnes, il n’y avait que des personnes positives, des personnes bonnes qui voulaient le meilleur pour moi, qui voulaient m’aider et ont été patients avec moi. »

Yonathan a déclaré que la lumière, l’amour et l’optimisme qui l’entouraient de toutes parts l’ont amené à décider qu’il voulait être juif. Il y a un an et demi, il a subi une conversion orthodoxe au judaïsme.

Au cours des dernières semaines, Yonatan a décidé de compléter le changement. Et dans deux mois, il envisage d’immigrer en Israël. Son principal espoir est que les Israéliens lui pardonnent son passé.

Source :
http://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/256816

http://www.liguedefensejuive.com

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site: https://www.terrepromise.fr

Copyright Terre Promise © Elishean/2009-2019/Terre Promise

Print Friendly, PDF & Email