SHARE
Voici la photo de deux jeunes femmes arabes musulmanes vivant en Israël : l’une combat Israël, voulant établir une Palestine « judenrein »…, l’autre se dit « fière d’être israélienne », et fait des conférences dans le monde pour combattre BDS*.

A droite, c’est Ahed Tamimi qui a été invitée en France, pour passer dans les médias et se plaindre de « l’occupation israélienne ».

La Fête de l’Huma, France 4, France-Info, et autres médias, la mairie de Nantes, sont les premiers à avoir invité cette égérie palestinienne. Une bonne occasion de « gifler » Israël…

Ahed Tamimi, 17 ans, est malheureusement une graine de terroriste. Bien sûr, elle n’a fait que gifler un soldat de Tsahal, et cela paraît charmant aux yeux des Occidentaux – « elle défend son pays », dira-t-on ; mais ses propos ont été clairs de vouloir « tuer des Juifs ».

Ahed est sous influence, la famille Tamimi est connue pour son incitation au terrorisme.

Beaucoup hélas de ces jeunes Arabes ont grandi dans la haine d’Israël, propagée d’ailleurs pas des manuels scolaires payés par l’Europe.

En 2001, un membre de la même famille, Ahlam Tamimi, a organisé l’attentat mené contre la pizzeria Sbarro à Jérusalem, revendiqué par le Hamas et le Djihad islamique. 16 personnes, dont huit d’enfants et une femme enceinte (130 personnes blessées) ont perdu la vie au cours de la sanglante attaque suicide à la bombe.

A gauche, c’est Dima Tayeh, qui a récemment participé aux activités d’une délégation anti-BDS israélienne aux Etats-Unis, a affirmé dans une interview diffusée sur la chaîne télévisée arabo-israélienne Musawa qu’Israël était une démocratie et non un Etat d’apartheid.

Tayeh se déclare fière de son pays. « Je souhaite que tous les pays arabes adoptent un système démocratique à l’image de celui d’Israël », a déclaré Tayeh, en réponse aux propos du journaliste selon lesquels Israël traitait ses minorités comme des « citoyens de 4e, 5e ou 6e zone ».

« Cet Etat (Israël) vous offre, en tant que membre des médias, une plate-forme d’expression, alors qu’en Russie, aucun journaliste ne peut élever sa voix contre les dirigeants. [Israël] est donc une démocratie.

Je peux occuper n’importe quel emploi compatible avec ce que j’ai fait dans ma vie. Les postes de travail disponibles pour les Arabes sont identiques à ceux disponibles pour les Juifs.

Je souhaite que toutes les communautés arabes [au monde] puissent vivre dans une démocratie comme Israël. Si l’on compare Israël à l’Irak, la Syrie, l’Egypte, l’Arabie saoudite, le Qatar, la Jordanie… »

(*) Boycott, désinvestissement et sanctions (BDS) est une campagne internationale appelant à exercer boycott et diverses pressions économiques, académiques, culturelles et politiques sur Israël afin d’aboutir à la réalisation de trois objectifs : la fin de l’occupation et de la colonisation des terres arabes, l’égalité complète pour les citoyens arabo-palestiniens d’Israël, et le respect du droit au retour des réfugiés palestiniens. Lancé par 171 ONG palestiniennes, le mouvement est dirigé par un comité national palestinien.

par le Pasteur Gérald FRUHINSHOLZ
http://www.shalom-israel.info/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://www.terrepromise.fr

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean. Terre Promise est mon dernier né. Je l'ai fait pour vous, avec l'intention de vous offrir plus d'informations sur le monde juif et son histoire. Aujourd'hui, je fais appel à vous afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il). Le partage est un don de Soi, un don d'Amour... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne... Mikhal

Copyright Terre Promise © Elishean/2009-2019/Terre Promise

Print Friendly, PDF & Email