SHARE
Nous avons vu dans l’épisode précédent que la partie de l’homme appelée Tselem, est une dimension intermédiaire entre le monde de l’âme et celui de la matière, dont il permet la connexion.

Yetser traduit par coté ou penchant est de la racine de Yetsirah qui veut dire formation… le Yetser est donc lié à la forme.

Le Tselem est la dimension mal’ahim qui est dans l’homme. La Torah en parle, d’abord, au sujet du rêve de Yaakov, de l’échelle sur laquelle les anges montent et descendent. Ensuite, il est dit que la première chose que Yaakov rencontre, quand il revient de chez Lavan, c’est un groupe d’anges.

De son combat contre Yaakov, on comprend que l’ange d’Esav est l’ange par excellence qui refuse l’union entre le ciel et la terre, et c’est pourquoi il combat Yaakov qui veut unir ciel et terre.

L’identité adamique est l’acceptation de tous, malgré leurs différences, et les non adamiques ne seront pas rejetés, quand le Mashiah va se dévoiler : il apportera l’unité au milieu des différences et, en particulier, il aidera les non adamiques à s’élever au niveau des adamiques.

Rabbi Haim Vital écrit: « Sache que, dans chaque chose créée il y a d’abord, à l’intérieur de la matière, une lumière intérieure qui sont les 10 sephirot, et tout de suite à l’extérieur, (comme habit de la 1ère dimension), il y a l’énergie qui est la source des âmes, puis l’énergie qui sert de matière à la création des anges, puis une énergie non lumière qui est la matière à partir de laquelle se forment les klipot, puis le monde lui-même. »

Il y a donc 5 dimensions dans ce que nous appelons la matière : la lumière des sephirot, puis la lumière des neshamot, puis une autre dimension extérieure d’où sont créés les mal’ahim, puis une autre d’où sont créées les klipot, puis la matière que nous voyons.

Tous les mondes dépendent de la dimension adamique. Tant qu’il y aura en elle la moindre imperfection, il n’y aura pas de salut, car le salut du monde dépend de son salut à lui.

Ce 7ème cours va terminer la première partie de l’introduction du Shaar Haguilgoulim.

Lorsque D. décide de créer l’homme, il dit : « faisons »… Pourquoi?

Quand Hachem dit « faisons », Il S’est adressé à tout ce qui existait avant, afin que chacun donne une part de lui pour qu’elle soit dans Adam.

Adam a été créé à partir de tout ce qui existait, pour qu’il puisse être le rassemblement de toutes les créatures et de tout ce qui existe. « Mais il en résulte que, si Adam faute, il abîme tous les mondes. » Il porte atteinte à l’équilibre du monde.

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://www.terrepromise.fr

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean. Terre Promise est mon dernier né. Je l'ai fait pour vous, avec l'intention de vous offrir plus d'informations sur le monde juif et son histoire. Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur Paypal. Même une somme minime sera la bienvenue. Merci à vous. Mikhal

Copyright Terre Promise © Elishean/2009-2019/Terre Promise

Print Friendly, PDF & Email