SHARE
Dans l’article précédent : Al Quds : la stratégie du mensonge remonte au début de l’islam, nous avons vu comment le Dôme du Rocher (octogonal), est venu détourner la mémoire « abrahamique » liée à la réalité tellurique du Rocher de la Fondation, cette pierre ointe par Jacob nommée « Even Shetiyah » sur laquelle seul un cube doit être élevé…

« Elle se situe au nombril du monde, là où il commença à se former. C’est là qu’est édifié le Saints des Saints au Temple de Jérusalem », selon Pirké dé rabbi Elihézer.

Et effectivement, Jérusalem est le centre du continent primitif appelé la Pangée. (voir: JERUSALEM au centre du monde…)

pangée

Ce centre du vrai monde primordial est un vortex puissant

Alors non-contents d’avoir détourné la vérité depuis des lustres, d’avoir utilisé la puissance occulte de l’Octogone du Soleil Noir, de nos jours, au cours des 15-20 dernières années, les Arabes musulmans font tout leur possible pour détruire toute preuve d’une présence juive sur le Mont du Temple.

Ils ont détruit d’innombrables fouilles inestimables qui ont été utilisées dans les temples et enterrés ou abandonnées, il y a des centaines d’années.

Maintenant, le projet de «rénovation» par le Wakf est une véritable menace car un des endroits les plus précieux de tous est détruit de jour en jour : L’Even Shetiyah est une énorme pierre sur laquelle les Arabes musulmans construit leur «dôme du rocher», qui en supposant que cette roche est la même celle qui est décrite dans le Talmud ….Cette pierre avant la destruction du temple occupait la place de l’Arche d’Alliance au sein du Temple.

Selon le Zohar, que représente l’Even Shetiyah détruit tous les jours par le Wakf sur le mont du Temple

Dans de nombreux passages dans Mishkney Elyon, le Ram’hal explique étape par étape comment le Temple céleste dans tous ses détails émane d’un seul «lieu» ou «point».

Ce point existe sur un plan qui est au-delà de l’espace que nous connaissons, celui que nous pourrions peut-être appeler metaspace.

Dans la terminologie de la religion et de la Kabbale, c’est le plan spirituel « au-dessus», par opposition au monde matériel ici « en dessous ». En effet, ce «point», est la source du Temple céleste, est finalement la source de l’espace que nous connaissons.

Ce lieu céleste ou «point» correspond à la Shetiyah , la « pierre de fondement », dans le temple terrestre.

C’est la pierre sur le Mont du Temple que l’on appelle «le nombril du monde», le lieu d’où émanait la terre entière comme un foetus.

C’est le point céleste correspondant à la terre à partir de la Shetiyah d’où toutes les lumières apportées par le Temple céleste s’illuminent.

Ce point correspond à la dernière des dix Sefirot, ou Attributs Divins, dont parle la Kabbale. C’est la Sephirah de Malkhout, « le pouvoir royal ». Cette Sephirah est également appelé Shechinah, la «Présence ou demeure Dieu ».

A partir de ce «point», Ram’hal retrace l’émanation du Temple céleste, en commençant par le Saint des Saints et passe successivement au Sanctuaire principal avec sa porte et son vestibule, puis la cour du temple avec son autel en pierre massive sacrificielle et diverses chambres, la cour extérieure et de ses chambres et barrières, et enfin le Mont du Temple.

Selon d’autres sources, il est aussi dit que cette pierre retient les eaux de Tehom et si elle était déplacée les eaux emporteraient tous sur leur passage.

La même ouverture où les eaux du déluge se seraient déversées.

Voilà ce que détruit tous les jours le Wakf !

Selon des militants, l’organisme responsable pour le site et chargé de procéder à des rénovations au Mont du Temple a choisi d’ériger des échafaudages directement sur la pierre (Shtiya) – le lieu le plus saint pour les juifs.

Dans un « appel urgent » pour Danino, avocat pour la préservation du mont du Temple, les photos publiées sur le site ce week-end sur l’édito national-religieux des Makor Rishon, il a été montré la pierre sacrée couverte par des matériaux de constructio , les décombres, et des outils. »

Selon Visoly , c’est « la profanation d’un lieu saint et cela mérite sept ans derrière les barreaux. »

« Le district de Jérusalem et sa police dans la région ne font rien pour arrêter le crime, » a écrit Visoly, ajoutant que les organisations du Temple avait émis des avertissements répétés au sujet de «l’indifférence, le mépris, et même l’hostilité » de la part de la police en ce qui concerne la préservation et le statut sacré du Mont de Temple. Maintenant, dit-il, il faut arrêter la profanation de la pierre immédiatement, et traduire les responsables en justice.

« Le Waqf musulman, le Hamas, et même le gouvernement iranien travaillent 24h sur 24h pour éliminer toute ombre sainte du peuple juif du Mont du Temple», a conclu la lettre de Visoly.

« C’est l’échelon supérieur de la police israélienne qui intentionnellement ou non, en coopérant avec eux , ce qui est scandaleux, révoltant, et incompréhensible qui est aussi responsable de cette destruction. »

D’après l’article de :
https://infos-israel.news/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://www.terrepromise.fr

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean. Terre Promise est mon dernier né. Je l'ai fait pour vous, avec l'intention de vous offrir plus d'informations sur le monde juif et son histoire. Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur Paypal. Même une somme minime sera la bienvenue. Merci à vous. Mikhal

Copyright Terre Promise © Elishean/2009-2019/Terre Promise

Print Friendly, PDF & Email