SHARE
Pour la première fois, une conférence s’est tenue mardi soir en Samarie entre des parlementaires français et les dirigeants du Conseil régional de Samarie, conférence sur le théme du Boycott et de la délégitimation d’Israël qui sévit en France.

Les invités d’honneur était le chef du conseil Sylvain Mellard, membre du parti au pouvoir, LREM (la république en marche), le député et vice-président de la commission des affaires étrangères et de la défense du Parlement français, Meir Habib, et le député Claude Guzagen, membre du parti Les Républicains.

Une autre personnalité assistait au débats, il s’agit de Yael Shevach, qui a perdu son mari, le rabbin Raziel Shevach, dans une fusillade alors qu’il rentrait chez lui à Havat Gilad, en Samarie. Le rabbin a été abattu par un terroriste arabe.

Yossi Dagan, président du conseil régional de Samarie, a ouvert la conférence et a déclaré: (traduction)

« Chers membres du Parlement, peuple de la paix et de la liberté, vous êtes de vrais amis d’Israël, nous sommes venus ici pour vous aider à raconter la véritable histoire, à combattre le mensonge, la désinformation et la délégitimation. Le BDS est antisémite, c’est une nouvelle forme d’antisémitisme que nous devons le combattre de toutes nos forces. « 

Concernant le financement du terrorisme par l’Autorité palestinienne, Dagan a déclaré:

« Les Français ne savent pas à quoi leur argent sert. J’appelle les parlementaires à agir pour mettre fin au transfert de dizaines de millions d’euros qui, de l’avis de tous, sont utilisés pour les droits de l’homme, mais qui en fait sont utilisés pour encourager le meurtre et le terrorisme. C’est entre vos mains de changer cela ».

Yael Shevach a alors pris la parole en disant:

« Je suis née à Paris il y a 33 ans et quand j’avais 8 ans, mes parents ont immigré en Israël, où j’ai rencontré Raziel, mon mari bien-aimé. Nous nous sommes mariés il y a 12 ans et nous avons eu six enfants adorables.

Il y a un an et demi, mon mari a été assassiné alors qu’il rentrait chez lui. Lors du procès de l’un des terroristes, celui-ci a déclaré au juge qu’il avait choisi Raziel comme cible en raison de son apparence juive….

Nous vivons sous la menace constante du terrorisme et du BDS. L’Europe pense que notre place n’est pas chez nous.

D’autre part, le terrorisme islamique, a déjà frappé plusieurs fois en Europe.

L’Autorité palestinienne traite les terroristes comme des héros. Elle donne des salaires pour leurs actions meurtrières.

En 2004, l’Autorité palestinienne a adopté une loi selon laquelle un terroriste attaquant des civils, qui assassinaient des femmes et des enfants, avait droit à une aide financière en prison et s’il n’était plus en vie, sa famille aurait droit à une indemnité importante.

Ce soutien économique a été estimé à 300 millions de dollars en 2016.

La famille Fogel, également d’origine française, a été abattue il y a quelques années en Samarie.

Les parents et trois de leurs enfants, dont un bébé de 3 mois, ont été brutalement massacrés par des dizaines de coups de couteau. Les parents ne sont malheureusement plus ici pour témoigner du massacre alors je le fais pour eux.

Il est clair que l’assassin a également reçu un paiement de l’Autorité palestinienne après son arrestation. La famille du terroriste ont également reçu un paiement pour les meurtres commis.

Mon message ce soir est simple: cherchez la vérité.

De nombreux pays, dont la France, soutiennent financièrement l’Autorité palestinienne. La France a accordé 16 millions d’euros en 2016 à l’Autorité palestinienne. Vérifiez où va votre argent.

Quand vous verserez de l’argent à l’Autorité palestinienne, souvenez-vous de moi et de mes enfants « .

Claude Guzagen a répondu à Yael Shevach:

« Votre discours personnel m’a beaucoup émue. Il est clair que les Français donnent de l’argent à l’Autorité palestinienne mais ensuite, ils ne gèrent plus cet argent. Au-delà de mon soutien personnel, j’ai compris ce soir que je devais continuer la lutte contre cette exploitation de notre soutien financier « .

Le député Meir Habib a ajouté:

« Comment la France peut-elle demander à Israël de verser pour l’Autorité palestinienne 132 millions de dollars alors que cet argent va aux familles des terroristes qui ont assassiné le mari de cette femme ? Cela n’a aucun sens.

Imaginez ce qui se passerait si en France, tous les mois, de l’argent était donné aux assassins du Bataclan, de l’hyper-casher ou de Charlie Hebdo?« .

Source Koide9enisrael

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://www.terrepromise.fr

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean. Terre Promise est mon dernier né. Je l'ai fait pour vous, avec l'intention de vous offrir plus d'informations sur le monde juif et son histoire. Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur Paypal. Même une somme minime sera la bienvenue. Merci à vous. Mikhal

Copyright Terre Promise © Elishean/2009-2019/Terre Promise

Print Friendly, PDF & Email